Jeux de plateau

Ever Given, la tuile pour l’industrie du jeu de société

Souffrant déjà d’une situation mondiale compliquée, la tragédie du Ever Given en rajoute une couche. Une mauvaise nouvelle pour les jeux.


Ever Given, la tuile

Il y a quelques jours à peine, nous vous relations la crise actuelle que l’industrie du jeu de société traverse, entre délais et augmentation des coûts. Et avec l’accident du Ever Given de cette semaine, nous pourrions vivre une crise dans une crise.

C’est une information qui ne vous a peut-être pas échappé cette semaine. Des images qui ont fait le tour du monde. L’Ever Given, un méga-porte-conteneurs a échoué au tout début du canal de Suez, s’enfonçant dans le sable, et bloquant le canal, empêchant tout bateau de traverser le canal pour relier l’Europe à l’Asie, et vice versa.

Aux premières heures du 23 mars, le porte-conteneurs Ever Given, appartenant à la compagnie maritime japonaise Shoei Kisen KK, a été dévié par des vents violents alors qu’il traversait le canal de Suez. À 400 mètres de long, l’Ever Given est plus long que le canal est large, et le navire s’est coincé dans les deux rives, bloquant complètement le trafic.

Cette image satellite, prise le 25 mars, montre le canal de Suez bloqué par le navire Ever Given après s’être échoué.

Selon le réseau d’informations maritimes Loyd’s List, cet accident coûte au commerce mondial un montant estimé à 400 millions de dollars par heure, l’équivalent d’environ 9,6 milliards de dollars par jour, sur la base de la valeur approximative des marchandises qui transitent chaque jour par Suez.

Lloyd’s évalue le trafic vers l’ouest du canal à environ 5,1 milliards de dollars par jour et le trafic vers l’est à environ 4,5 milliards de dollars par jour. Le blocage accentue encore davantage une chaîne d’approvisionnement déjà tendue.

Chaque jour que le navire reste coincé en plein milieu du canal en rajoute une couche aux retards des flux de marchandises normaux. De nombreuses entreprises continuent de lutter contre la congestion de la chaîne d’approvisionnement et les retards dus à la pandémie. Une crise dans une crise. Il ne fait aucun doute que les retards se répercuteront sur la chaîne d’approvisionnement et entraîneront des défis supplémentaires.

Le canal de Suez, qui sépare l’Afrique de l’Asie, est l’une des routes commerciales les plus fréquentées au monde, avec environ 12% du commerce mondial total qui le traverse. Les exportations d’énergie comme le gaz naturel liquéfié, le pétrole brut et le pétrole raffiné représentent de 5% à 10% des expéditions mondiales. Le reste du trafic est principalement constitué de produits de consommation, comme les… jeux de société produits en Chine. Et il y en a beaucoup !

Une crise dans une crise dans une

En plus de retarder des milliers de conteneurs chargés d’articles de consommation qui ne peuvent plus passer, le navire échoué a également immobilisé des conteneurs vides, qui sont essentiels pour les exportations chinoises.

Avec l’augmentation de la consommation en ligne, due à la pandémie, les conteneurs se font rares en Chine et la crise dans le canal de Suez va encore augmenter la crise et le stress sur le commerce mondial. Ce retard aura un impact sur l’arrivée des importations qui remplissent les rayons des magasins. Et de nos boutiques de jeux ! De nombreuses sociétés, et éditeurs de jeux, ont déjà exprimé rencontrer des soucis d’approvisionnement, de prix, de délais.

Non, décidément, le moment « choisi » pour vivre cette crise ne pouvait pas être pire ! Avec une situation mondiale déjà extrêmement tendue, cet accident et situation de blocage risque bien d’en rajouter une sérieuse couche. Une très, très mauvaise nouvelle pour nos jeux, mais pas que, bien sûr ! Un impact sur le prix du pétrole, et sur de nombreux produits de consommation !

En entravant de part et d’autre le passage, l’Ever Given empêche depuis bientôt quatre jours des centaines d’autres navires de transiter par la célèbre voie maritime. Et plus le temps passe et plus le nombre de cargo bloqués augmente !

Long de 400 mètres, haut comme un immeuble de 20 étages et pesant plus de 220’000 tonnes, rien que ça, l’Ever Given est en train de mettre sous pression l’ensemble du commerce mondial. Depuis la nuit de mardi à mercredi, ce colossal porte-container obstrue l’une des routes les plus fréquentées au monde: le canal de Suez.

L’Ever Given empêche donc depuis bientôt quatre jours des centaines d’autres navires de transiter par cette voie maritime construite entre 1859 et 1869 sous la surveillance du Français Ferdinand de Lesseps.

Jusqu’ici les tentatives pour dégager le géant des mers ont fait chou blanc et les annonces les plus récentes au sujet d’une sortie de crise sont… vagues. C’est le cas de le dire. On pense que les travaux pour dégager le navire et le sable qui le bloque vont durer des jours, voire des semaines. Il va falloir en effet à présent retirer près de 20’000 mètres cubes de sable dans le canal de Suez pour libérer le gigantesque porte-conteneurs qui y est coincé depuis mardi nuit.

La majorité des échanges entre l’Asie et l’Europe repose sur le canal de Suez, et étant donné que des biens vitaux, notamment des équipements médicaux vitaux transitent par ces navires, nos masques, à commencer par-là, la lutte contre la pandémie risque de se compliquer.

Un photomontage qui traîne sur les réseaux sociaux. Merci à Super Canard pour le lien

Le canal de Suez en quelques chiffres

Ce n’est pas la première fois que le canal, qui a ouvert en 1869, doit fermer. Ce fut déjà le cas entre 1956 et 1957 en raison de la crise de Suez, également connue sous le nom de deuxième guerre israélo-arabe. Il a fermé à nouveau en 1967, quand Israël a occupé la péninsule du Sinaï, et n’a rouvert qu’en 1975. Mais évidemment, la fermeture actuelle peut et va avoir un impact beaucoup plus important que lors des deux dernières fermetures, car le niveau des échanges entre l’Europe et l’Asie a considérablement augmenté au cours des décennies qui ont suivi.

Il a fallu 10 ans et 1,5 million d’ouvriers pour la construire au 19e siècle, et un jour pour l’obstruer en 2021 ! Le canal est en Égypte, reliant Port-Saïd sur la mer Méditerranée à l’océan Indien via la ville égyptienne de Suez sur la mer Rouge. Le passage permet une expédition plus directe entre l’Europe et l’Asie. Plus besoin de faire le tour de l’Afrique et réduisant les temps de voyage de jours ou de semaines.

Le canal est le plus long du monde sans écluses, qui relient des plans d’eau à différentes altitudes. En l’absence d’écluses pour interrompre le trafic, le temps de transit d’un bout à l’autre est en moyenne d’environ 13 à 15 heures.

Les remorqueurs et les dragues s’efforcent de libérer le porte-conteneurs géant Evergreen, qui bloque le canal de Suez en Égypte. Photographie: AFP / Getty Images

Environ 50 navires par jour traversent le canal dans des circonstances normales. Alors que le blocage se poursuit, certaines compagnies maritimes envisagent de re-router des navires et de contourner l’Afrique plutôt que d’attendre que l’Ever Given soit dégagé. Ce qui pourrait donc prendre des jours, des semaines. Et que pour l’instant, aucun bateau ne peut passer !

L’affaire prend à présent des propositions internationales. Hier, vendredi, le président américain Joe Biden a déclaré que les États-Unis envisageaient ce qu’ils pouvaient faire pour aider à libérer le porte-conteneurs de 400 mètres Evergreen alors que la crise s’enfonce (c’est le cas de le dire) dans son cinquième jour.

“We have equipment and capacity that most countries don’t have. And we are seeing what help we can be,”

President Joe Biden, 26.3.21

« Nous avons des équipements et des capacités que la plupart des pays n’ont pas. Et nous réfléchissons comment apporter notre aide », a déclaré vendredi le président américain dans le Delaware.

S’ajoutant à la pandémie de la COVID, cet événement met en évidence la complexité des chaînes d’approvisionnement mondiales. Un malheureux coup de vent aura suffi mardi soir pour arrêter les ballet mondial des conteneurs. L’Ever Given qui bloque le canal de Suez a coupé une route qui gère plus de 10% du commerce international ! Mais c’est aussi un rappel que même une civilisation avancée comme la nôtre reste vulnérable. Une véritable tuile pour l’industrie du jeu de société, déjà fragilisée. Doit-on s’attendre à des ruptures, des retards, des augmentations de coût ?

Dessin de Herrmann dans la Tribune de Genève – 26.3.21

Quelle a été votre réaction quand vous avez entendu parler de l’accident de l’Ever Given ?

Mise à jour du lundi 29.3 17h : Après près d’une semaine de blocage, l’Ever Given est remis à flot et le trafic maritime peut reprendre.

9 Comments

  • patrikcarpentier

    À 400.000 € le droit de passage, je suppose que l’Egypte va mobiliser quelques moyens pour décoincer le tuyau à fric. À moins que tout cet argent accumulé depuis des décennies n’ait disparu dans quelques poches…

  • Hpascal

    Genial une pause dans le flot ininterrompu de nouveautés. Ca tombe bien mon placard est plein d excellents jeux que j ai injustement délaissé. Et si vous n avez pas assez de jeux … y a okkazeo… c est pas bon pour la planète ca? Une tite paus consommation???

  • Gilles POIRIER

    Les compagnies maritimes sont très réactives. Le contournement par le Cap de Bonne Espérance va devenir la norme pendant quelques temps, générant des délais et coûts supplémentaires (+9000 km quand même !). Peut-être une raison supplémentaire de fabriquer localement ?

  • Nuts Fan

    Entièrement d’accord avec Gilles et Pascal, cet incident doit nous interroger sur notre modèle de société basée sur la consommation pour toujours augmenter la croissance économique.

  • wietzel

    Article passionnant, merci !

    Le propriétaire du navire annonce un déblocage de son porte-container dès ce soir (27 mars).

    Je lis ici et là qu’il se produit trop de jeux – il se produit trop de tout pour le bénéfice et l’usage des Occidentaux.

    Ça devient difficile de s’alarmer à la fois de la diminution temporaire de biens et de leur surproduction conduisant à une pollution globale et à terme délétère. On vit un paradoxe au minimum embarrassant.

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :