Éducation & jeux en classe,  Jeux de plateau

Confinement : le simple fait de laisser les enfants jouer les aidera, ainsi que leurs parents, à mieux faire face

Temps de lecture: 4 minutes

Comment aider les enfants à mieux gérer cette période de confinement ? En les laissant jouer. Deux psychologues s’expriment sur le site The Conversation

Le site The Conversation américain vient tout juste de publier un article écrit par deux psychologues sur la meilleure façon d’aider les enfants à vivre, à gérer, à accepter la pandémie et la situation de confinement actuelles. En les laissant jouer. Nous vous en proposons ici une traduction. Comme nous, vous avez peut-être vous aussi des enfants. L’article peut vous intéresser

The Conversation, lundi 30 mars 2020, Helen Dodd et Tim Gill

Cette semaine, la majorité des enfants du Royaume-Uni ne sont pas scolarisés. Au lieu de cela, ils sont à la maison, beaucoup d’entre eux sous la garde de parents qui sont censés travailler en même temps.

Dès l’annonce de la fermeture des écoles, les horaires et les conseils de l’enseignement à domicile ont commencé à apparaître sur les réseaux sociaux. Au cours de la semaine écoulée, les recherches de Google sur le « calendrier de l’enseignement à domicile » ont été près de 200 fois supérieures à la moyenne de l’année précédente. Mais devrait-on s’attendre à ce que les parents recréent l’école à la maison ? Les preuves montrent qu’en ce moment incertain, soutenir le jeu des enfants devrait constituer un élément essentiel pour gérer la situation, pour leur propre santé mentale et pour le bien-être de toute la famille.

Face à la pandémie de COVID-19, nous sommes tous confrontés à l’incertitude. La recherche nous dit que l’incertitude augmente l’anxiété et l’inquiétude chez les enfants et les adultes. Nous ne pouvons pas éliminer une grande partie de l’incertitude à laquelle nous sommes actuellement confrontés, mais ce que nous pouvons faire, c’est chercher des occasions de ressentir une certaine certitude et un certain contrôle. Pour cette raison, suivre une routine normale lorsque cela est possible et avoir une certaine structure au quotidien est susceptible d’être utile aux enfants et aux parents. Dans ce cadre, cependant, tout le monde doit être réaliste quant à ses attentes.

Circonstances inhabituelles

Dans des circonstances normales, l’enseignement à domicile est un choix conscient et à long terme fait par les parents qui choisissent d’assumer la responsabilité de l’éducation de leur enfant. Si un enfant est à la maison parce que son école a été fermée en raison d’une pandémie, il ne s’agit pas d’un enseignement à domicile.

Les parents qui fréquentent l’école à domicile n’essaient généralement pas de travailler à domicile tout en éduquant leurs enfants, et ils passent rarement toute la journée à la maison. La situation actuelle est entièrement différente. Tenter de scolariser des enfants à la maison met la pression sur les parents à un moment où l’anxiété est élevée. Ce n’est pas utile pour eux ou leurs enfants.

Les bouteilles et les boîtes en plastique qui pourraient normalement être recyclées peuvent être utilisées pour un jeu créatif. Photographee.eu/Shutterstock

Une alternative est de laisser les enfants jouer. Ceci est particulièrement important pour les enfants d’âge scolaire primaire. Pendant le jeu libre, les enfants décident de ce qu’ils veulent faire, comment ils veulent le faire et quand ils veulent commencer et s’arrêter.

Les avantages du jeu libre sont multiples. Lorsque les enfants ont plus de possibilités de jouer librement, ils ont une meilleure santé physique et mentale. Cela diminue considérablement leur niveau de stress et, surtout, cela facilite l’apprentissage.

Un sentiment de contrôle

Le rôle des adultes est de fournir un espace physique et psychologique et des ressources qui soutiennent le jeu de l’enfant. Ils ne devraient participer ou interférer avec le jeu que si l’enfant le leur demande. Le jeu libre permet aux enfants de suivre leurs intérêts et peut fournir un sentiment de contrôle et d’indépendance, qui sont particulièrement importants en ce moment. Il est tout à fait acceptable de laisser les enfants se débrouiller s’ils sont en sécurité et en s’amusant. En fait, c’est du win-win.

Des exemples d’activités de jeu libre comprennent la construction de cabanes à l’intérieur, se déguiser, la pâte à modeler ou mettre du désordre. Les parents peuvent aider au jeu créatif en gardant des boîtes, des bouteilles et des cartes qui iraient habituellement dans le recyclage et laissant les enfants déterminer ce qu’ils veulent en faire. L’inspiration peut venir de la nature : envoyez des enfants à la chasse aux insectes au jardin ou à l’observation des nuages. Et soyez prêt à les laisser s’ennuyer. L’ennui stimule la créativité.

Laissez les enfants choisir la direction de leur jeu. StockImageFactory.com/Shutterstock

Étant donné les directives actuelles selon lesquelles tout le monde devrait rester à la maison dans la mesure du possible, le jeu des enfants sera nécessairement limité. La bonne nouvelle est qu’il existe de nombreuses idées brillantes en ligne sur la façon de soutenir le jeu des enfants. Il s’agit notamment des activités «Je m’ennuie» de Play Scotland et Play WalesApprendre à travers les paysages propose des idées de jeux liés à la nature, pour les enfants plus jeunes et plus âgés.

Le jeu libre peut également aider les enfants à comprendre les choses qu’ils ont du mal à comprendre. Dans le contexte actuel, cela signifie que les parents peuvent observer des enfants jouer à des jeux sur le coronavirus ou à des jeux où il y a un thème de maladie ou de mort (NdT : c’est vrai, mes enfants jouent aux Playmobil qui ont le… virus). C’est normal et probablement utile à l’enfant pour comprendre ce qu’il vit. Il n’est pas nécessaire d’arrêter ce genre de jeu, mais les parents pourraient l’utiliser pour stimuler des conversations ultérieures s’ils s’inquiètent pour leur enfant.

Les parents connaissent leurs enfants mieux que quiconque. Certains seront très satisfaits des mathématiques, suivies de l’anglais, puis de l’écriture manuscrite, mais beaucoup d’autres ne le seront pas. Quoi qu’il en soit, le jeu favorise le bien-être émotionnel de chaque enfant. Cela leur permet un certain contrôle et soulage la pression sur les parents d’être devenus des enseignants suppléants, améliorant ainsi la santé mentale de toute la famille. Tous les enfants ont besoin de temps et d’espace pour jouer librement tous les jours, maintenant peut-être plus que jamais.

Et vous, est-ce que vous avez remarqué que vos enfants avaient besoin de plus de jeu libre en cette période de confinement ? Comment est-ce que vous vous organisez dans la journée pour leur laisser du temps de jeu libre ?

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :