Baïam. Comment y jouer avec des tous petits

Temps de lecture: 3 minutes

Pas plus tard qu’hier nous vous parlions de Baïam, ce livre-jeu-bédé dont vous êtes LES héros

LES, parce qu’il se joue à plusieurs. Il y a quatre livrets, quatre fois exactement la même histoire, ou presque

Chaque livret-bédé met en scène l’un des quatre personnages: Sarah, qui parle aux animaux, Kyk, le balaise, Neta, l’agile, et Grobeille, l’intello slash reine des énigmes:

Selon le livret / personnage, des indices vont apparaître, des choix supplémentaires seront possibles. Exemple: devant une énigme, Grobeille pourra débloquer un indice et atterrir à une case spéciale, ou Neta, seul, pourra virevolter et surmonter un obstacle

Malin. Subtil

Pitchounes

Baïam est conseillé dès 8 ans, parce qu’il y a beaucoup de lecture de bulles. Et des chiffres à retrouver. Et des énigmes à résoudre

Pour des enfants plus jeunes, Baïam n’est pas adapté

Dommage

Quoique

J’y ai joué avec mes pitchounes, ma fille de trois ans et mon fils de cinq. Autant dire qu’ils ne lisent pas encore, ou à peine quelques chiffres

Pas grave

Voici ce que j’ai fait pour quand même y jouer avec des enfants dès 3 ans. Quelques adaptations que je peux vous conseiller ici si vous aussi vous avez des enfants en bas âge et si vous aussi vous désirez jouer à Baïam avec eux

Et ça serait une excellente idée!

Comme l’excellent Château Aventure, sans parler de son intérêt ludique et littéraire, Baïam constitue une formidable initiation au jeu de rôle: des rôles à incarner, des observations à effectuer, des décisions à prendre, et tout ça dans un univers-chéri par les kidz, les pirates

Adaptations

Pour jouer avec des enfants qui ne lisent pas encore, de moins de 8 ans, voici trois propositions d’adaptations:

Lisez

Adulte, lisez toutes les bulles. Rajoutez émotions, intonations et accents, pourquoi pas, pour rendre l’aventure encore plus immersive

En vous écoutant, le jeu-bédé devient comme un conte que vous leur lisez / racontez habituellement

Choix

Vos enfants ne verront pas forcément tous les chiffres. Soit ils ne les connaissent tout simplement pas encore, soit ces chiffres sont trop bien cachés dans les cases

Oubliez les chiffres. De toute façon, cela ne voudra rien leur dire, ils ne seront pas liés à l’aventure

En revanche, concentrez-vous sur les choix. On va à gauche ou à droite? C’est ensuite vous qui pourrez chercher les cases correspondantes

Personnages

Comme les enfants en bas âge ne savent pas encore lire, inutile de leur demander de tenir l’un ou l’autre livret

Ou pas, justement

Avant de jouer, parmi les quatre persos dispos, demandez-leur qui ils veulent incarner. Et tant pis si tous ne sont pas joués. Vous pourrez tenir ceux qui « manquent »

Dites-leur ensuite que tout au long de la partie ils incarneront ce personnage. Quand une situation se présente qui pourrait nécessiter les compétences de leur personnage, demandez-leur d’intervenir « directement » dans le récit. Intégrez-les. Et faites-les « briller ». Ils se sentiront impliqués, immergés, sublimés

Et mieux encore, pour monter l’immersion d’un cran, avant de jouer, une fois qu’ils ont choisi leur personnage, pourquoi ne pas jouer en… costume? Avec accessoires et… maquillage? Why not? C’est parti pour l’aventure!

Baïam deviendra alors pour eux une véritable épopée épique et picaresque

Et encore une dernière chose

La critique complète de Baïam est ici,

Comment jouer à Château Aventure avec des petits enfants, aussi

et vous pouvez trouver le jeu chez Philibert ici

Si vous aussi vous vous lancez dans une partie de Baïam avec des tous petits, revenez-nous voir et dites-nous quelles adaptations vous avez effectuées et comment cela s’est passé. Bonne partie!

A vous de jouer! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.