Tokyo Highway. Minimalisme maximaliste

Temps de lecture: 3 minutes

Jeu de construction et de dextérité, mais pas que. Un concentré de réflexion, observation, et blocage. Jubilatoire

  • Date de sortie : 2017 pour la première version japonaise, printemps 2018 pour la version multilingue, dont la VF
  • Auteur : Naotaka Shimamoto, Yoshiaki Tomioka
  • Illustrateur : Yoshiaki Tomioka
  • Editeur : Itten
  • Nombre de joueurs : 2
  • Age conseillé : dès 8 ans (bien 8 ans)
  • Durée : 45 minutes
  • Thème : construction d’autoroute (si ça c’est pas du thème…)
  • Mécaniques principales : construction, dextérité

Tokyo Highway, de quoi ça parle?

Tout est dans le titre

Le but: la construction de l’autoroute / rocade de Tokyo, en réalité, la Shuto Expressway

Ça c’est du thème sexy!

Un thème vraiment bien exploité puisqu’on passe justement sa partie à… construire des routes, des ponts, et à y placer des voitures dessus

Et comment on joue?

A son tour, on doit réaliser trois actions à la suite:

Poser un étage de pilier, il faut surélever la structure

Poser un pont / route entre deux piliers

Poser une voiture, si possible. Le sel du jeu. Si la nouvelle route construite est placée au-dessus d’une ou plusieurs routes, on peut poser autant de voitures dessus

 

Et c’est tout?

Oui

Enfin, presque

Il y a encore quelques broutilles de règles de construction, et des piliers jaunes qui permettent de changer la règle de base de construction des piliers

Et quand patatras?

Autant le matériel est superbe, autant il est mini-micro. Le jeu est même livré avec des pincettes pour poser le matériel. Et tant mieux, surtout si on a des paluches d’ours

Dès qu’on fait tomber du matos de l’autre, on doit lui donner son propre matériel comme pénalité (mais pas de voiture). Si on fait tomber son propre matériel, il ne se passe rien

Et comment on gagne?

Deux conditions de victoire

Réussir à placer ses dix voitures. Un jeu de course, donc

Ou

Posséder encore du matos de construction et pas l’autre. Autrement dit, à force de faire tomber les routes de l’autre, comme on doit lui donner autant de matériel de construction, on risque de finir à oilpé et de s’approcher de la défaite

C’est tout

Simple, efficace

Il y a du hasard?

Non, aucun

Aucune pioche, aucun tirage de dé

Tout se place, se construit, s’élève, s’observe

Un jeu d’échecs. Mais avec des autoroutes

Interaction?

Puissante

C’est un jeu à deux, donc on est en pleine confrontation

Un jeu de course, être le ou la première à poser ses dix voitures, et également blocage et contre-blocage

Mais surtout, éviter de faire n’importe quoi, n’importe comment, pour ne pas offrir des points / la possibilité de poser des voitures à l’autre

A combien y jouer?

Euh, à… 2

Alors, Tokyo Highway, c’est bien? Critique

Oui

Mais vraiment

Un savant mélange entre jeu de dextérité, il faut parvenir à placer des éléments physique en hauteur, et jeu abstrait de réflexion. Si je fais ça comme ça maintenant je t’empêche de poser, et je prépare mon prochain coup

Et voir sur la table la structure prendre forme, prendre vie, c’est jouissif

Certainement dû au manque d’espace, les auteurs de jeux nippons ont toujours réussi à créer des jeux minuscules au potentiel ludique maximal. Un contraste ébouriffant avec les jeux américains, lourds et larges. Pour les auteurs de jeux japonais, plus c’est petit et mieux c’est. Less is more

Tokyo Highway en est un parfait exemple. Quelques languettes de bois format bâton de glace, quelques voiturettes, des rondins et deux pincettes. Des règles qui tiennent sur une page A4. Et c’est tout. Ca n’a l’air de rien comme ça, mais le jeu est un pur concentré de plaisir ludique jubilatoire

Score:

Anticipation: 4/5: Un jeu de dextérité minimaliste japonais? Pourquoi pas

Pendant la partie: 5/5. Un pur concentré de plaisir ludique! Tension, réflexion, concentration

Après la partie: 5/5. On en refait une? Entre dextérité, réflexion et blocage, on aura passé un moment intense

Score: 5/5. Une mini-micro-nano-petite perle. Comme un jeu d’échec, en plus simple. Et avec des voitures

Et encore une dernière chose

Il existe déjà une extension pour y jouer à 3-4, pas encore dispo de par chez-nous (bientôt?). Vous pouvez consulter les règles de cette extension ici

Avec deux nouvelles couleurs de voiture, mais pas que, également des piliers de plusieurs hauteurs

A voir ce que ça donne, mais ça risque de faire un sacré bordel

Vous pouvez consulter les règles de Tokyo Highway ici en anglais (mais attention, en anglais, elles sont calamiteuses, bourrées de fautes. La VF, elle, n’a rien à voir, elle est parfaite)

Vous pouvez trouver Tokyo Highway chez Philibert ici

5 Comments

  1. Je l’avais acheté en import il y a plusieurs mois et aucun regret, c’est vraiment génial et tellement ludique !! Je ne pense pas que l’extension voit le jour un jour, elle a été distribuée en quantité extrêmement limitée malheureusement et ce même au Japon :'(

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.