Un jour, une extension. Aujourd’hui, German Railroads

German-cover

Et nous continuons nos présentations des toutes nouvelles extensions sorties en fin 2015.

Après Les Aventuriers du Rail Royaume-Uni hier, restons dans le ferroviaire pour parler aujourd’hui de German Railroads, une extension pour Russian Railroads.

Petit rappel: RR, Russian Railroads pour les intimes, est un gros jeu de placement d’ouvriers (c’est dans le thème) sorti à Essen en 2013. Deux ans plus tard, et après une mini-extension sortie pour Essen 2014, sort German Railroads, une toute grosse (et plutôt chère) extension.

dedans

German Railroads (GR) renferme quatre modules différents qui peuvent être joués ensemble ou séparément. Mais comme indiqué dans les règles, il vaut mieux s’habituer à l’un puis à l’autre avant de tout mélanger.

4 modules, donc :

Allemagne : de nouveaux plateaux qui remplacent ceux du jeu de base. L’Allemagne, donc. Des prolongements de ligne, de nouveaux marqueurs industrie et revenu.

Charbon : un nouveau tableau qui se place sur le plateau central de base, des fonderies, et surtout des wagons à charbons.

Une variante solo.

Du nouveau matériel à rajouter au jeu de base et/ou à cette extension : de nouveaux conducteurs, jetons, cartes et usine.

Fichier 18-11-2015 14 12 45

different

La variante solo, comme elle l’indique, permet de jouer seul contre un joueur virtuel, Emil. Le chien Emil. Avec la délicieuse phrase en page 10 des règles : « Emil n’aime pas vraiment l’argent. Il est anticapitaliste ». J’aurais rajouté: car c’est un chien. Dans cette variante solo, un joueur pourra se confronter à ce joueur virtuel régi par des règles bien précises. On peut y jouer avec le jeu de base ou en rajoutant l’un ou l’autre module de GR.

Le nouveau matériel, un autre module dans GR, n’apporte pas de changement radical dans le gameplay, à peine quelques menus détails.

Le module Allemagne apporte un changement notable puisque les plateaux personnels sont différents avec deux éléments spécifiques, l’aiguillage et les prolongements de ligne. Sur la ligne de Munich, le joueur devra opérer un aiguillage et un choix crucial entre se rendre à Hamburg ou Berlin, sachant que les deux lignes sont différentes. Les prolongements de ligne sont piochées sur la table et plus un joueur avance vite et plus il disposera de choix lucratifs.

german-matos

Le module Charbon, comme celui de l’Allemagne, est l’autre élément qui apporte un gros changement au jeu de base. Ce module introduit en effet une nouvelle ressource, le charbon, qui permet de réaliser des actions supplémentaires qui viendront booster son jeu.

bilan

Alors, German Railroads, une extension nécessaire?

Je ne suis pas du tout mais alors pas du tout fan des variantes solo. Si je suis seul je préférerais prendre un bon livre, faire une partie de jeu vidéo ou aller faire du sport plutôt que sortir un jeu de société et y jouer sans société. Mais ça ne regarde que moi, je sais que de nombreux joueurs apprécient cette possibilité. Mais Emil le joueur virtuel suit tellement de règles spécifiques et tarabiscotées que la variante perd de son intérêt.

Le nouveau matériel est anecdotique avec cinq nouveaux conducteurs, deux nouveaux jetons, deux nouvelles cartes et une nouvelle usine. Pas de quoi se lever la nuit.

Ce sont les deux autres modules qui rendent cette grosse extension intéressante, l’Allemagne et le Charbon. Quand je dis intéressante, je pense surtout aux joueurs qui, comme moi, ont épuisé le jeu et ont envie d’y revenir mais de manière différente. L’Allemagne demandera d’opérer des choix stratégiques douloureux qui vont en faire couiner plus d’un, et le charbon permettra des coups de pouce du destin pour avancer plus vite. C’est la version Fast and Furious de Russian Railroads.

Avec German Railroads, tout en reprenant les mêmes mécaniques, le jeu devient encore plus riche, encore plus exigeant, encore plus profond, encore plus complexe. Si vous avez fait le tour du jeu de base, déjà extrêmement riche, German Railroads est un must. Sinon, cette extension n’est clairement pas indispensable. Et au contraire de certaines autres extensions, si vous ne possédez pas le jeu de base, inutile d’acheter les deux en même temps. Russian Railroads suffira déjà pour un (long) moment.

Bref, une bonne extension pour relancer un « vieux » jeu de 2013 (oui, aujourd’hui, un jeu qui a plus de deux mois est considéré comme vieux), mais pas essentielle non plus. Vu son prix, aux alentours de 30 euros, et son contenu, quatre modules, dont deux insignifiants, je me demande s’il ne vaut pas mieux tout simplement acheter un autre jeu.

Et je n’ose même pas imaginer le mindfuck si on associe les deux modules plus la mini-extension de 2014, ce que je n’ai pas encore fait pour des raisons évidentes de santé mentale. Et comme dirait la règle en page 2: « les modules de cette extension peuvent être combinés avec la mini-extension publiée. Toutefois, ces combinaisons pourraient entraîner des questions auxquelles vous devrez vous-mêmes trouver les réponses. » Autrement dit, ça va être le bordel, on le sait, démerdez-vous!

Fichier 18-11-2015 15 50 28

Rendez-vous demain pour des chevaux et un canyon, la toute nouvelle et première extension pour Flick’em Up.

Vous pouvez trouver German Railroads chez Philibert ici,

Chez Ludibay ici,

Chez Ludikbazar ici,

Et si vous habitez en Suisse, chez Helvétia Games Shop.

Fichier 18-11-2015 16 02 18
De belles coupes de cheveux de winneuses des années 70. Je veux la même.

6 réflexions au sujet de « Un jour, une extension. Aujourd’hui, German Railroads »

  1. Testé en versions « mindfuck », on a beaucoup beaucoup aimé ! Par contre, il faut vraiment avoir joué au jeu de base pour saisir les subtilités !
    Mais très bonne extension pour ma part, et effectivement la variante solo ne sert à rien !
    Pour le prix, 20€ à Essen en version DE, c’est correct ! (Je ne reviendrai pas sur la polémique Essen VF vs VO …)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s