Peut-on utiliser le jeu comme thérapie?

therapy-480x280

Selon diverses études psychologiques, plus de 20-21h de jeux par semaine, plus de 3h par jour, seraient nocifs. Nocifs car pouvant entraîner une addiction. Et une coupure trop importante de la réalité et de la société. Moins de 20h par contre pourraient s’avérer bénéfiques car on développerait alors des compétences sociales et cognitives.

Mcgonigal_jane_8485_(1)

Jane McGonigal est une gamedesigneuse de jeux vidéo, très connu pour ses deux Ted Talk et son livre « Reality is Broken » sorti en 2011. SuperBetter est son tout dernier livre, sorti il y a à peine quelques jours le 15 septembre 2015.

Dans son dernier ouvrage, elle explique comment les jeux, et les jeux vidéo, permettent de grandir, de vaincre angoisses et situations difficiles. Bref, d’être résilient.

L’auteure y parle même de son jeu, évidemment, SuperBetter, déjà joué par 400’000 personnes, sur le net ou via appli. Comme elle a souffert d’une commotion cérébrale en 2009 qui a mis beaucoup de temps à guérir, elle raconte comment le jeu lui a permis de surpasser son affliction. Pour devenir mieux. SuperMieux.

Car selon elle, oui, le jeu, et le jeu vidéo, peuvent devenir thérapeutiques. Elle ne parle d’ailleurs même plus de jeu mais de méthode. Après l’éducation gamifiée, voici la santé mentale gamifiée.

Trouvera-t-on bientôt des jeux vidéo dans les hôpitaux? Des jeux de société dans les… pharmacies?

Et vous, qu’en pensez-vous? Est-ce que c’est un peu tiré par les cheveux, ou ça vous semble tout à fait probable?

Le jeu SuperBetter

Le livre SuperBetter sur Amazon

Une interview de l’auteure dans le numéro 14 de l’excellent podcast Bounded Enthusiasm (de Geekdad).

Le jeu SuperBetter (qui fait quand même un peu pub pour une secte, soyons honnêtes…)

Son 2e Ted Talk

51oHuRxOgIL

4 réflexions au sujet de « Peut-on utiliser le jeu comme thérapie? »

  1. Je ne le repeterai jamais assez : Le jeu est un vecteur d’integration sociale tres important. Par ceci il eduque et corrige des comportements. Donc oui oui oui !!! Jouez, et sachez pourquoi !

    J'aime

  2. Merci Gus de lancer ce sujet! Ca me rappelle le colloque « jeux et santé » de 2009 au Musée Suisse du Jeu, où plusieurs types de jeux (jeux de plateau, jeux vidéos, jeux de rôle, etc.) utilisés dans divers contextes (aide à l’arrêt du tabac, réhabilitation motrice, ateliers pour enfants et ados traumatisés par des conflits, etc.) avaient été présentés

    Donc oui, le jeu a un super potentiel thérapeutique! Mais le défi qui demeurait à relever dans bien des cas (et qui rejoint celui des jeux éducatifs) était que le jeu utilisé soit (ou demeure)… ludique! Parfois, et notamment dans le jeu que j’utilisais pour l’aide à l’arrêt tabagique, le jeu était sympathique mais pas très profond ludiquement et paraissait alors comme un simple prétexte pour faire passer des infos de promotion de la santé. Et là le jeu devient barbant, et donc l’investissement s’amenuise et l’effet thérapeutique aussi.

    Par contre, utiliser le jeu en général (sans forcément des contenus « thérapeutiques » ou de santé) comme vecteur de rencontre et d’intégration sociale me semble une belle intervention de promotion de la santé sociale, sans dénaturer le contenu et le mécanisme des jeux (qui restent ludiques et attractifs). J’ai eu l’occasion d’utiliser le jeu de société pour susciter des liens intergénérationnels entre aîné-e-s et enfants, et ça marche très bien, pour autant qu’on sélectionne judicieusement les jeux (simples, ne donnant pas un avantage inconsidéré à l’une des générations, etc.)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s