Demain, c’est la rentrée. Tout ce qu’il faut pour utiliser le jeu en classe

Si vous flânez souvent sur Gus&Co, vous savez que 1. je suis prof de lycée 2. j’intègre très souvent le jeu dans mes cours 3. je donne des cours de formation aux enseignants en Suisse pour leur donner les clés pour le faire eux aussi.

Demain, c’est la rentrée des classes à Genève. Dans une semaine en France si je ne me trompe pas.

Voici toutes les ressources nécessaires sur notre pour se lancer et utiliser le jeu en classe.

Il y a deux manières d’utiliser le jeu en classe: la gamification, ou ludification, et la didactique ludique.

1. Pédagogie gamifiée

La gamification, c’est quand on introduit des éléments ludiques dans son enseignement. Ce sont les BLAP. Bonus, levels, achievements (accomplissements), points. On va en fait intégrer des mécaniques propres aux jeux vidéo pour les intégrer à la classe. Un élève a fait ses devoirs? Il est arrivé à l’heure? Il travaille bien? Tout est récompensé par des points ou d’autres éléments.

L’enseignement devient alors ludique, « épique ».

Intéressé?

Toutes les ressources pour plus de détails sur ce sujet:

Reportage vidéo : Est-ce que le jeu sauvera l’école

Classcraft, le phénomène

Récompenser, ou punir?

Peut-on motiver sans récompenser?

3 conférences TED pour gamifier l’enseignement.

2. Didactique ludique

L’exploitation ludique, c’est intégrer un jeu pour développer des compétences et /ou travailler sur un contenu grâce au jeu.

Intéressé?

Toutes les ressources pour plus de détails sur ce sujet:

Le jeu à l’école.

Développer l’apprentissage des langues en jouant.

12 jeux à utiliser en classe pour renforcer son apprentissage des langues.

Article dans la revue pédagogique Hémisphère : le jeu à l’école

Utiliser les jeux vidéo à l’école. Une bonne idée?

Reportage vidéo: Le jeu de rôle grandeur nature comme outil pédagogique?

10 manières d’utiliser le jeu en classe.

10 autres manières d’utiliser le jeu en classe

Et on vous laisse avec deux nouvelles références qui viennent à peine de sortir, Agent Trouble (Gigamic) & Codenames (CGE).

Ces deux nouveaux jeux offrent d’excellentes opportunités pour faire parler vos élèves et les faire travailler leur apprentissage d’une langue étrangère.

Dans Agent Trouble, un joueur incarne un espion qui doit retrouver le lieu dans lequel il se trouve. Les autres doivent retrouver l’espion. Le jeu se joue en posant des questions, et il faut être discret et extrêmement subtil pour ne pas se faire découvrir. Très très bon jeu pour développer la compétence orale. Et le jeu a le grand avantage de pouvoir être joué jusqu’à 8.

Agent Trouble peut être commandé ici.

Dans Codenames, il est aussi question d’espions, mais par équipe. Deux équipes s’affrontent, et un espion principal doit faire découvrir des mots en donnant un indice, sans trop en dévoiler. Il va falloir se montrer malin. Très bon jeu pour développer son vocabulaire. Peut aussi se jouer jusqu’à 8.

code-trouble

One Comment

  1. Il est clair qu’un bon jeu vaut mieux que 36.000 heures de cours soi-disant pédagogiques, surtout quand on lit le jargon de ces mêmes pédagogues, noyés dans leur propre vocabulaire illisible.
    Plus anciennement, le jeu Ambition (où on vend du chocolat) en fait apprendre bcp plus que bon nombre de cours/livres sur l’entreprise et les marchés…

Laisser un commentaire