Un Essen bien étrange cette année

Just a face in the crowd, Flickr, CC, by  Scott Cresswell
Just a face in the crowd, Flickr, CC, by Scott Cresswell

Qu’est-ce qui attire 150’000 visiteurs en 4 jours sur le plus gros salon du jeu de société au monde? Être parmi les premiers à découvrir les nouveautés, certainement.

neuf

Sauf que cette année, Essen sera un peu particulier, pour ne pas en demie-teinte. Pourquoi? Car pour la première fois, de nombreuses nouveautés ne seront plus aussi neuves que ça.

Depuis 2013, avec un net renforcement en 2014, le calendrier macro-ludique s’est clairement altéré. Avant 2013, deux dates figuraient comme essentielles pour les éditeurs et pour y agender leurs sorties: Cannes en février-mars et Essen en octobre.

Depuis deux ans, les éditeurs font toutefois les jeux doux (ça c’est du yeux de mots) aux Etats-Unis. Plus gros marché, le bassin de population y est plus important qu’en Europe et en pleine expansion. La GenCon a changé la donne. Du coup, à Cannes on y présente et annonce ses protos, à la GenCon en août on sort ses jeux, et à Essen on ressort les jeux sortis deux mois avant.

Cette année par exemple, les grosses locomotives ludiques seront donc déjà sorties quelques semaines/mois avant Essen. Je pense notamment à Abyss, Five Tribes, Imperial Settlers, Black Fleet, Zombie15… Si vous êtes, comme nous, de grands passionnés, vous aurez déjà pu essayer, ou acheter, tous ces titres.

Essen perdrait presque de son intérêt cette année.

Presque.

Car si les plus gros éditeurs ont tout misé sur la GenCon, la très grande majorité, les plus « petits », continuent, eux, de se focaliser sur Essen pour y sortir leur galette: CGE, Pearl Games, Ystari, Gigamic, Filosofia…

lourd

Une autre nouveauté cette année, qui risque bien de changer également la donne, c’est la possibilité de précommander les jeux prévus pour Essen quelques semaines avant. Le cas des très attendus Bezier par exemple.

Du coup, je ne sais pas pour vous, mais je préfère précommander les jeux qui m’intéressent plutôt que d’aller les acheter directement sur place, et ceci pour des raisons évidentes d’encombrement (et de prix, parfois, moins cher sur le net que sur place).

Allez faire un tour sur la page des préco de Philibert et vous pourrez y découvrir toute la liste des jeux en préco à sortir à Essen (Historia, King of New York, Hyperborea, The Merchants…), liste qui va très certainement s’allonger ces prochains jours.

mal

Donc entre les nouveautés plus si neuves et les préco possibles, Essen risque de paraître quelque peu… tiède. Maintenant, je parle en (suisse) francophone,et je viens de revérifier, Essen est quand même en Allemagne. Si pour nous francophones Essen pourrait être en demie-teinte et moins passionnant que les précédentes années, je doute que tous les jeux présentés auront déjà connu une distribution allemande et internationale.

Mais à bien y réfléchir, si plusieurs jeux sont déjà dispo avant Essen, ce n’est pas si mal en fin de compte, bien au contraire. Car cela nous laissera plus de temps pour faire le tour des éditeurs moins mainstream et de nous intéresser à ceux plus… underground, indie, surprenants.

Patience, la liste Gus&Co des jeux à ne pas rater à Essen est prévue pour ces tous prochains jours.

 

13 réflexions au sujet de « Un Essen bien étrange cette année »

  1. De cette situation ressort un vrai plus de mon point de vue :
    – Bonne partie des nouveautés ont déjà été testées outre atlantique et on peut s’en faire une bonne idée avant (genre le nombre de test dicetower post gencon est énorme)
    – Peut-être aura-t-on moins de bug de matos cette année comme les boites sont prêtes en avance ?
    – On a les prix en avance et on peut facilement comparer l’intéret d’acheter sur place.
    – Si l’on ne fait pas deux salons, ce n’est pas du réchauffé pour moi, perso.

    – Il reste tout ce qui fait le charme d’Essen à mes yeux : les vieilleries, les occaz, les rencontres, les jeux inconnus au bataillon, les babes, les kebabs, les bières noodles à 7 euros, spielmaterial, les dédicaces…

    Je pense personnellement que ça donne une bonne dynamique aux deux marchés principaux du jeu. Et que ça va encore une fois démocratiser le jeu encore plus.

    Et puis s’il y a moins de pipole sur place pour jouer aux blockbusters, je ne m’en plaindrai pas ^^

    J'aime

    1. Merci Fabien pour ton commentaire.

      AAAAAAAAAAh les bugs des premières éditions, un bon sujet d’article ça! 7 Wonders, Lewis and Clark, Mr Jack, etc etc etc. Sans parler des multiples erreurs de Queen Games.

      Et nous qui nous nous ruons sur les premières boîtes, c’est pour notre pomme, on ne reçoit jamais d’exemplaire de remplacement…

      J'aime

      1. Il y a vraiment de quoi dire là…
        Rien que l’année dernière pour moi :
        – Il manquait un objet (sur 9 !) dans Bazar bizarre Ultime (Un cadeau pour ma femme en plus je vous passe la soirée looze qui a suivi ! J’ai du refaire une chauve souris noire en carton plume)
        – J’ai eu ma boite d’extension Among the stars en 3 fois (la boite filmée avec les plateaux + les cartes a coté et les jetons encore à coté…)
        – Cornish Smuggler, un kickstarter auquel il manquait des pièces et il y a avait des incohérence qui rendait une partie du jeu… bancale.

        Après faut pas leur jeter la pierre Pierre… J’imagine un Objets trouvés ou il manque la Pierre à l’intérieur… Asmodée renvoit un galet par la poste ? 😛

        J'aime

  2. Un bon gros festival francophone géré de façon professionnel ouvert au grand public quelque part entre la France, la Belgique et la Suisse ?
    Ça pourrait être bien également…
    (Je n’ai rien contre les festivals de moindre ampleur mais ils n’ont pas l’aura d’une gencon ou d’un essen )

    J'aime

    1. Merci Cédric pour ton commentaire.

      Mais n’y en a-t-il pas déjà beaucoup? Dans le désordre et sans aucun ordre particulier : Octogônes, Cannes, Toulouse, PEL, Ludinord, Bruxelles, etc. En fait, ce sont juste nous les Suisses qui n’en branlons pas une côté gros événement #j2s…

      J'aime

      1. Il en manque un fédérateur, avec de grosses ambitions, qui soit d’envergure INTERnationale.
        Certes Repos Prod vient à Cannes, mais on fait partie de la même famille hein ! La France, La Belgique, Le Mexique…

        J'aime

  3. Je trouve ce dénigrement du monde du jeu allemand et par conséquence de l’intérêt du salon un peu exagéré. Les choses évoluent et le marché se mondialise, mais les allemands sont encore bien là.
    Que le monde du jeu francophone soit très actif c’est bien, mais il n’est pas le nombril du monde du jeu. Il s’est rendu compte que d’étaler un peu ses sorties, ça permet de satisfaire les plus impatients et ça évite de se trouver en concurrence directe et immédiate avec le flot de nouveautés mi-octobre.
    Maintenant, le monde de l’édition francophone pratique encore beaucoup de traductions surtout pour les jeux de moyen et gros calibre. Et ces jeux là, qui ne sont pas non plus tous allemands, loin s’en faut, sortent pour Essen (sans doute parce que les éditeurs de ces jeux savent que c’est l’occasion d’y trouver leur public).

    Quant aux allemands, on peut dire tout ce qu’on veut, mais ils continuent de faire tout de même de bons jeux sans doute en moyenne un peu plus complexe que la moyenne de la production française, mais toujours appréciés des amateurs.

    En ce qui me concerne, je ne peux malheureusement pas aller à Essen cette année et je le regrette. C’est toujours l’occasion de découvrir des tas de jeux dont on ne parle pas nécessairement, ou qui se trouvent noyés par le buzz.

    J'aime

    1. ??????????????????????

      On n’a pas lu le même article Jean-François. Où est-ce que vous lisez un dénigrement du monde du jeu allemand vous?

      « Quant aux allemands, on peut dire tout ce qu’on veut, mais ils continuent de faire tout de même de bons jeux sans doute en moyenne un peu plus complexe que la moyenne de la production française, mais toujours appréciés des amateurs. »

      Mais on n’a JAMAIS remis la prod allemande en doute

      Veuillez relire l’article.

      Nous ne faisons que dire qu’Essen est (était, en fait) le moment de l’année pendant lequel toutes les sorties étaient concentrées, plus de 800 en 2013. Et ça a bien changé en 2014 avec la GenCon. J’ai résumé.

      J'aime

      1. Mon mot était peut-être une peu fort, mais je trouve qu’il y a une tendance de ce type en ce moment sur le web ludique francophone, et l’article me semble y participer tout de même lorsqu’il assimile les grosses locomotives ludiques aux derniers buzz du web francophone.
        Je suis un passionné et je ne considère pas les jeux listés comme des grosses locomotives ludiques.

        J'aime

        1. Je comprends mieux. Mais je place aussi Imperial Settlers, jeu polonais et pas français. Et je n’ai pas dressé toute la liste. Encore une fois, cet article n’a aucun but de dévaloriser la prod internationale. On n’y parle pas de buzz ni de qualité mais bien du fait que de nombreux jeux annoncés à Essen sont déjà sortis depuis quelques semaines.

          J'aime

  4. J’en profite pour rebondir, car je pense que la Gencon devrait apporter son lot de modifications, qui tendra pour attirer le monde à multiplier les évènements Essen sur-salon (Concours, Cosplay, Coin Nenfants…)

    Aujourd’hui, il manque certaines choses je trouve de ce côté à Essen.

    Et ça, ce serait bien ! Un effet Win-win quoi.

    J'aime

  5. Dire qu Essen est en demie teinte car les nouveautés ne sont plus aussi neuves (gen con ou magasin) c est comme dire qu’on ne va pas à un concert car on a écouté le disque… C’est l’ambiance qui fait le charme de ce genre de « réunion », non ? et puis comme dit, il y a toujours des choses à découvrir…..(et en plus gus s ‘est cassé à faire un guide exprès, alors ..)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s