Autisme et jeu de r么le
Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de r么le

Faciliter les jeux de r么le pour des personnes avec TSA

馃 Comment rendre vos parties de jeux de r么le accessibles aux personnes autistes, TSA ? Des conseils pratiques pour adapter les r猫gles.


Faire du jeu de r么le avec un TSA

Les jeux de r么le sur table peuvent 锚tre une exp茅rience sociale enrichissante, mais ils peuvent aussi pr茅senter certains d茅fis pour les personnes atteintes d’un TSA, un trouble du spectre autistique.

Pourtant, avec quelques adaptations simples et une volont茅 d’inclusion, il est tout 脿 fait possible de cr茅er un environnement accueillant o霉 chacune et chacun peut s’amuser. Dans cet article, nous expliquerons quelques notions cl茅s sur l’autisme, puis nous fournirons des conseils concrets pour faciliter les jeux de r么le avec des participantes et participants autistes.

Cet article fait 茅cho 脿 l’un de nos pr茅c茅dents : Ludoth茅rapie pour l鈥檃utisme : L鈥櫭﹙eil par le jeu.

Comprendre l’Autisme

L’autisme est un trouble neurod茅veloppemental qui affecte la communication, les interactions sociales et qui peut entra卯ner des comportements r茅p茅titifs ou des sensibilit茅s sensorielles. Chaque personne autiste a un profil unique. Certaines caract茅ristiques fr茅quentes 脿 conna卯tre :

  • 馃挰 Difficult茅s avec la communication verbale et non-verbale
  • 馃懃 D茅fis dans les interactions sociales et la th茅orie de l’esprit
  • 鈿欙笍 Int茅r锚ts restreints et pens茅e en d茅tails plut么t qu’en ensemble
  • 馃憘 Sensibilit茅 aux stimuli sensoriels (sons, lumi猫res, textures, etc.)
  • 馃棑 Besoin de routines et de pr茅visibilit茅

Ces particularit茅s peuvent affecter l’exp茅rience de jeu. Par exemple, suivre des r猫gles sociales implicites peut 锚tre ardu. Certaines joueuses et joueurs autistes pr茅f猫reront un style de jeu tr猫s structur茅, d’autres appr茅cieront plus de flexibilit茅. En comprenant ces diff茅rences, on peut rendre les jeux plus accessibles.

Le concept de neurodiversit茅 : implications pratiques

Le terme 芦 neurodiversit茅 禄 est apparu dans les ann茅es 1990 pour d茅signer la diversit茅 des fonctionnements cognitifs au sein de l’esp猫ce humaine. Popularis茅 par des militants avec des troubles autistiques, il renvoie 脿 l’id茅e que les variations neurologiques, comme l’autisme, le TDAH ou la dyslexie, font partie int茅grante de la diversit茅 naturelle de l’humanit茅 et sont source de b茅n茅fices pour la soci茅t茅 dans son ensemble.

Cependant, 30 ans apr猫s l’茅mergence de ce concept, sa signification exacte reste souvent mal comprise, y compris par certains chercheurs et praticiens. Cette partie vise 脿 clarifier cinq id茅es-cl茅s pour appr茅hender la neurodiversit茅 dans toutes ses nuances.

Tout d’abord, il est essentiel de comprendre que la neurodiversit茅 concerne potentiellement tous les individus, neurotypiques ou neurodivergents. Elle ne d茅signe pas un ensemble restreint de diagnostics, mais la vari茅t茅 infinie de cerveaux humains. R茅duire ce concept 脿 quelques conditions (autisme, TDAH, dys鈥) serait donc r茅ducteur.

Deuxi猫mement, les termes 芦 neurodiversit茅 禄 et 芦 neurodivergence 禄 ne sont pas interchangeables. Le premier renvoie 脿 la diversit茅 des esprits au sein d’un groupe ; le second 脿 un 茅cart par rapport 脿 la norme neurologique dominante chez un individu. On parlera d’une classe neurodiverse et d’un 茅l猫ve neurodivergent.

Troisi猫mement, la neurodiversit茅 n’est pas un euph茅misme visant 脿 茅viter un langage m茅dicalisant. L’usage de diagnostics pr茅cis (autisme, TDAH鈥) reste pertinent pour identifier les besoins d’accompagnement sp茅cifiques. L’approche neurodiverse ne nie pas ces diff茅rences, elle les recontextualise.

Quatri猫mement, accepter la neurodiversit茅 ne dispense pas de fournir les am茅nagements n茅cessaires aux personnes qui en ont besoin. Certains profils cognitifs sont en effet d茅savantag茅s dans nos soci茅t茅s. Des adaptations doivent leur permettre d’exprimer leur plein potentiel.

Cinqui猫mement, au-del脿 des implications pratiques, les neurotypes jouent un r么le cl茅 dans la construction identitaire de nombreux neurodivergents. Le diagnostic repr茅sente souvent un soulagement et ouvre la voie 脿 une meilleure estime de soi.

L’autisme en particulier peut devenir le pilier d’une identit茅 positive, comme l’illustre le concept d’芦 identit茅 autistique 禄 d茅velopp茅 par des chercheurs et militants autistes. Plusieurs 茅tudes montrent que s’identifier comme autiste est associ茅 脿 une moindre anxi茅t茅, une plus grande acceptation de soi et un sentiment d’appartenance 脿 une communaut茅.

Cependant, des nuances existent au sein m锚me des groupes diagnostiqu茅s. Tous les autistes ne se reconnaissent pas dans cette identit茅 commune. D’o霉 l’importance de ne pas surinterpr茅ter la port茅e des diagnostics dans la d茅finition de soi.

En conclusion, la neurodiversit茅 est un concept riche aux implications multiples. Sur le plan social, elle invite 脿 repenser notre rapport 脿 la diff茅rence en c茅l茅brant la diversit茅 cognitive plut么t qu鈥檈n la corrigeant. Sur le plan politique, elle appelle 脿 reconsid茅rer nos normes 茅ducatives, professionnelles, culturelles pour les rendre plus inclusives. Enfin, sur le plan personnel, elle ouvre la possibilit茅 d’une identit茅 positive pour les personnes neurodivergentes longtemps stigmatis茅es.

脌 condition de bien la comprendre et de ne pas la caricaturer, l’approche neurodiverse a le potentiel de transformer en profondeur notre rapport 脿 la diff茅rence et nos mani猫res de penser la normalit茅. Les d茅fis sont immenses, mais l’enjeu n’est rien de moins que l’av猫nement d’une soci茅t茅 pleinement inclusive, qui permette 脿 chacun d’y trouver sa place.

馃憠 脌 lire 茅galement : Les joueurs neurodivergents trouvent une place 脿 la table de jeu.

Mais revenons 脿 notre sujet, comment int茅grer des personnes avec un trouble autistiques, ou TSA, dans le jeu de r么le. Est-ce que les jeux de r么le sur le march茅 peuvent y parvenir ?

Adaptation des R猫gles du Jeu

Heureusement, la plupart des jeux de r么le sont d茅j脿 tr猫s flexibles et permettent des adaptations. Voici quelques pistes g茅n茅rales :

  • 馃煝 Simplifier ou modifier certaines r猫gles trop complexes sur le plan social
  • 馃搵 Structurer davantage le d茅roulement pour le rendre plus pr茅visible
  • 鈿栵笍 Permettre diff茅rents niveaux d’engagement social selon les pr茅f茅rences
  • 馃摎 Fournir des supports 茅crits ou visuels pour clarifier les r猫gles
  • 鈴革笍 Autoriser des pauses ou temps morts au besoin

Il est aussi possible d’adapter la complexit茅 des sc茅narios, le rythme du jeu et la dur茅e des sessions. Certaines joueuses et joueurs autistes peuvent avoir besoin de plus de temps pour formuler leurs actions. D’autres pr茅f猫reront un rythme plus rapide. En discutant en groupe, on peut trouver un 茅quilibre qui convient 脿 toutes et tous.

Pour le choix des personnages, il est pr茅f茅rable d’offrir des options pr茅d茅finies plut么t que de demander de cr茅er un personnage complet. Les arch茅types classiques (guerrier, magicien, etc.) sont g茅n茅ralement appr茅ci茅s.

馃憠 脌 lire 茅galement : L鈥檃rriv茅e d鈥橝steria chamboule les codes de Donjons et Dragons.

L’important est de rester cr茅atif et ouvert 脿 des fa莽ons de jouer hors des sentiers battus. Chaque groupe finira par trouver une formule unique qui permet aux joueuses et joueurs autistes de contribuer 脿 leur mani猫re.

Facilitation de la Communication

La communication pendant le jeu peut 茅galement pr茅senter des d茅fis. Voici quelques suggestions pour la faciliter:

  • 馃棧 Parler clairement et 茅viter les expressions ambig眉es
  • 馃柤 Utiliser des supports visuels pour repr茅senter des sc猫nes ou des personnages
  • 馃摐 Expliquer clairement les attentes sociales et les 芦r猫gles non 茅crites禄
  • 鈴 Laisser du temps pour traiter les informations et formuler les r茅ponses
  • 馃 Proposer des options et des exemples pour faciliter la prise de d茅cision
  • 馃憪 Permettre diff茅rents modes de communication (verbal, 茅crit, gestuel, etc.)

Il est aussi utile d’茅tablir des signaux clairs indiquant le d茅but et la fin d’une sc猫ne de jeu. Cela permet de bien distinguer le jeu de la r茅alit茅. Encore une fois, discuter en groupe permet de trouver des solutions adapt茅es 脿 toutes et tous.

Cr茅er un Environnement S茅curitaire et Accueillant

Chaque joueuse et joueur devrait se sentir en s茅curit茅 et accept茅 au sein du groupe. Voici quelques pistes :

  • 馃懃 Discuter en groupe des besoins et limites de chacune et chacun
  • 馃毇 脢tre sensible aux inconforts avec certains sujets ou situations
  • 鉁 Permettre des temps de pause en cas de surcharge sensorielle
  • 馃攪 R茅duire les 茅l茅ments sensoriels d茅rangeants (bruit, lumi猫re, etc.)
  • 馃 Encourager le respect et l’ouverture d’esprit chez toutes les joueuses et joueurs
  • 馃幁 Donner une chance 茅gale 脿 chacune et chacun de s’exprimer et de participer
  • 馃憤 Valoriser les diff茅rences et les forces uniques de chaque joueuse et joueur

Il est important d’adapter le style de jeu en fonction des participantes et participants. Certaines et certains pr茅f猫reront un jeu tr猫s dirig茅, d’autres une approche collaborative. Trouver un 茅quilibre favorable 脿 toutes et tous rendra l’exp茅rience plus agr茅able pour le groupe.

Conclusion

En d茅finitive, il est tout 脿 fait possible d’inclure des personnes autistes dans les jeux de r么le sur table. Cela demande un peu de flexibilit茅, de communication et de volont茅 d’adapter les choses au besoin. Le r茅sultat en vaut la peine, alors n’ayons pas peur d’exp茅rimenter! Jouer ensemble, dans le respect des diff茅rences de chacune et chacun, m猫nera 脿 des exp茅riences de jeu m茅morables.


Rejoignez notre communaut茅 :

Rejoignez notre cha卯ne WhatsApp


2007. Wahou ! Nous avons de la peine 脿 croire que cela fait depuis 2007 que nous sommes derri猫re l鈥櫭ヽran 脿 茅crire sur ce blog que nous aimons tant ! Cela n鈥檃urait pas 茅t茅 possible sans votre fid茅lit茅.

Pour vous offrir une exp茅rience de lecture plus agr茅able, nous vous proposons un site sans aucune publicit茅. Comme nous entretenons des relations d鈥檃ffiliation avec Philibert et Play-in, nous touchons une petite commission lorsque vous achetez un jeu depuis notre site. Ce qui nous permet d鈥檃cheter des jeux que nous pouvons ensuite vous pr茅senter.

Aujourd鈥檋ui, nous vous demandons votre soutien pour nous aider 脿 continuer 脿 produire du contenu que vous appr茅ciez. Chaque contribution, petite ou grande, nous permet de continuer 脿 faire ce que nous aimons et de vous offrir la meilleure exp茅rience possible. Vous pouvez nous aider 脿 soutenir le blog directement en faisant un don avec Tipee.

Nous vous remercions du fond du c艙ur pour votre soutien et avons h芒te de partager encore de nombreuses ann茅es avec vous.

Soutenez Gus&Co sur Tipeee

Article 茅crit par Andariel, chroniqueuse et r么liste (JDR, GN) queer qui se consacre au jeux de r么le, aux jeux narratifs et aux sujets LGBTQ+. Elle s鈥檌mplique pour valoriser la pr茅sence des personnes marginalis茅es dans l鈥檌ndustrie du jeu.


Avez-vous d茅j脿 jou茅 脿 des jeux de r么le avec des personnes autistes ? Quelles ont 茅t茅 vos exp茅riences ? Quels conseils pourriez-vous donner aux autres lectrices et lecteurs ?

Votre r茅action sur l'article ?
+1
7
+1
6
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

脌 vous de jouer ! Participez 脿 la discussion

Ce site utilise Akismet pour r茅duire les ind茅sirables. En savoir plus sur comment les donn茅es de vos commentaires sont utilis茅es.

%d blogueurs aiment cette page :