Jeux de plateau

Cambriolage Ă  la Gen Con : Les deux suspects sont des auteurs de jeu

🔮 Vol Ă  la #GenCon2023 : la piste mĂšne Ă  2 auteurs de jeux ! Le rĂ©cit de ce cambriolage rocambolesque. đŸ•”ïžâ€â™‚ïž


Cambriolage Ă  la Gen Con 2023

C’est une information que nous vous avons rĂ©vĂ©lĂ©e. La Gen Con, la plus grosse convention annuelle de jeux aux US qui a eu lieu du 3 au 6 aoĂ»t Ă  Indianapolis dans l’État de l’Indiana, a Ă©tĂ© le thĂ©Ăątre d’un Ă©vĂ©nement sans prĂ©cĂ©dent au dĂ©but du mois, un cambriolage. Une palette de cartes Magic : The Gathering (MtG) d’une valeur de 300 000 dollars a Ă©tĂ© volĂ©e. Les cartes volĂ©es appartenaient Ă  Pastimes, un magasin de jeux bien connu et un vendeur de MtG.

Le clou de l’histoire ? Les suspects identifiĂ©es par la police ne sont autres que les auteurs d’un jeu de cartes Thomas J. Dunbar et Andrew Pearson Giaume.

Cambriolage Gen Con 2023 palette
Les deux suspects transportant la palette de cartes Magic volĂ©es (l’un d’eux portant le t-shirt de leur jeu). Photo fournie par la police d’Indianapolis
Cambriolage Gen Con 2023 palette
Les deux suspects ramenant la palette, vide. Photo fournie par la police d’Indianapolis

Les suspects et leur lien avec l’attaque du chĂąteau

Castle Assault

Dunbar et Pearson Giaume Ă©taient tous deux prĂ©sents Ă  la Gen Con 2023, probablement pour exposer, et vendre leur propre jeu de cartes, Castle Assault. L’attaque du ChĂąteau. Un titre Ă©vocateur pour le cambriolage


Castle Assault est un jeu de cartes à 1-2 personnes qui a été lancé sur Kickstarter et publié en 2015, et selon la page Facebook de Castle Assault, le jeu a été présenté à la Gen Con en 2017, 2016, et 2015.

Les camĂ©ras de sĂ©curitĂ© ont capturĂ© des images des suspects, dont l’un portait un t-shirt avec des illustrations de son propre jeu Castle Assault. D’autres images fournies par l’IMPD montrent les deux individus devant le tapis de jeu Castle Assault.

L’impact du cambriolage sur l’industrie du jeu

Si Dunbar et Giaume sont effectivement responsables du cambriolage, les consĂ©quences pour leur carriĂšre sont dĂ©sastreuses. L’industrie du jeu de sociĂ©tĂ© se nourrit de rĂ©seaux et de relations, et les conventions comme la Gen Con sont des plates-formes essentielles pour prĂ©senter des jeux et nouer des relations avec des Ă©diteurs. Un scandale de cette ampleur pourrait bien sonner le glas de leur carriĂšre dans le secteur.

Le point de vue de la communauté

Le cambriolage a provoquĂ© une onde de choc dans la communautĂ© des fans de jeux de sociĂ©tĂ©. Magic : The Gathering est plus qu’un simple jeu ; c’est un phĂ©nomĂšne culturel qui a façonnĂ© la vie de nombreux joueurs et joueuses et qui fĂȘte ses 30 ans cette annĂ©e. S’en prendre Ă  un jeu de sociĂ©tĂ©, c’est s’en prendre Ă  toute la communautĂ©.

L’avenir de Castle Assault

L’association des suspects avec Castle Assault soulĂšve des questions sur l’avenir du jeu. Survivra-t-il au scandale ? La communautĂ© l’Ă©vitera-t-elle en raison de l’implication prĂ©sumĂ©e de ses auteurs dans le cambriolage ? Seul l’avenir nous le dira.

Ce que les cambrioleurs encourent

C’est compliquĂ©. Je ne suis pas avocat, et encore moins avocat amĂ©ricain. Mais en fouillant dans le code pĂ©nal (=Criminal law) amĂ©ricain, on peut avoir une idĂ©e gĂ©nĂ©rale de ce Ă  quoi pourraient s’attendre ces cambrioleurs ayant volĂ© pour 300 000 dollars de matĂ©riel (=cartes Magic) aux États-Unis.

Il est toutefois important de noter que les lois pĂ©nales varient considĂ©rablement d’un État Ă  l’autre et que les dĂ©tails spĂ©cifiques de l’affaire peuvent influencer la peine. Comme le cambriolage s’est produit lors de la Gen Con Ă  Indianapolis dans l’État amĂ©ricain de l’Indiana, voici comment le cambriolage et le vol sont dĂ©finis et sanctionnĂ©s selon les codes et lois spĂ©cifiques de cet État.

Dans l’État de l’Indiana, voici un aperçu gĂ©nĂ©ral de ce que pourrait encourir un cambrioleur ayant volĂ© pour 300 000 dollars de matĂ©riel, en gardant Ă  l’esprit que les circonstances exactes de l’affaire peuvent avoir une influence importante sur la peine :

  1. Cambriolage : Selon le Code de l’Indiana, le cambriolage est un crime de niveau 5 si commis dans un bĂątiment non rĂ©sidentiel, et cela peut ĂȘtre rehaussĂ© si des facteurs aggravants sont prĂ©sents. Le crime de niveau 5 est passible d’une peine de 1 Ă  6 ans de prison, avec une peine consultative de 3 ans, et une amende pouvant aller jusqu’Ă  10 000 dollars.
  2. Vol : Le vol d’une somme de 300 000 dollars serait probablement classĂ© comme un vol de niveau 5 ou supĂ©rieur, avec des peines comparables Ă  celles du cambriolage.
  3. Charges supplĂ©mentaires : Encore une fois, d’autres charges peuvent ĂȘtre ajoutĂ©es, selon les circonstances exactes du crime, telles que la possession d’outils de cambriolage, l’association de malfaiteurs, etc.
  4. Restitution: La restitution peut Ă©galement ĂȘtre ordonnĂ©e pour rembourser la victime pour la valeur des biens volĂ©s.
  5. Accords de plaidoyer : Dans la pratique, de nombreux cas sont rĂ©solus par des accords de plaidoyer, oĂč l’accusĂ© plaide coupable en Ă©change d’une peine rĂ©duite. Cela pourrait Ă©galement affecter la peine finale.

Il est important de noter que les lois changent, et les dĂ©tails de l’affaire spĂ©cifique, y compris la façon dont les lois sont interprĂ©tĂ©es et appliquĂ©es, peuvent affecter considĂ©rablement la peine. La consultation d’un avocat spĂ©cialisĂ© en droit pĂ©nal en Indiana serait essentielle pour quiconque fait face Ă  ces accusations.

Il faut toutefois noter que le cambriolage a eu lieu dans l’État de l’Indiana, mais que les deux suspects rĂ©sident dans l’État de New York. La juridiction et le code applicables seraient gĂ©nĂ©ralement ceux de l’État oĂč le crime a Ă©tĂ© commis, c’est-Ă -dire l’Indiana.

La poursuite serait gĂ©nĂ©ralement engagĂ©e par le procureur du comtĂ© oĂč le crime a eu lieu en Indiana, et les lois de l’Indiana seraient appliquĂ©es pour dĂ©terminer les charges et les peines. Le tribunal compĂ©tent serait Ă©galement en Indiana.

Puisque les suspects sont domiciliĂ©s dans l’État de New York, il pourrait y avoir un processus d’extradition pour les ramener en Indiana pour faire face aux charges. L’extradition entre États est rĂ©gie par la Constitution des États-Unis (Article IV, Paragraphe 2, Clause 2) et les lois fĂ©dĂ©rales, ainsi que par les lois des États individuels. Les États ont gĂ©nĂ©ralement des accords d’extradition entre eux pour faciliter ce processus.

Conclusion : Une histoire qui Ă©volue

L’incident n’est pas terminĂ© et de nouvelles informations devraient ĂȘtre disponibles dans les jours Ă  venir. En possession de leurs noms, ce n’est plus qu’une question d’heures, de minutes, pour que la police apprĂ©hende les suspects. Nous parlerons des prochains Ă©pisodes.

Ce qui est clair, cependant, c’est que le vol survenu Ă  la Gen Con 2023 a laissĂ© une marque indĂ©lĂ©bile sur l’industrie du jeu. Il rappelle que la confiance, l’intĂ©gritĂ© et la communautĂ© sont au cƓur du monde du jeu, et que toute violation de ces valeurs peut avoir des consĂ©quences considĂ©rables.

Ce cambriolage soulĂšve de nombreuses questions encore sans rĂ©ponses. Les suspects seront-ils apprĂ©hendĂ©s et jugĂ©s pour ce vol ? Quel sera l’impact Ă  long terme sur leur carriĂšre et l’industrie du jeu ? Leurs motivations seront-elles Ă©claircies ?

MalgrĂ© le cĂŽtĂ© insolite et rocambolesque de cet Ă©vĂ©nement, il ne faudrait pas perdre de vue la gravitĂ© des faits. Au-delĂ  des aspects financiers, c’est toute une communautĂ© qui a Ă©tĂ© atteinte. Les fans de Magic : The Gathering attendent dĂ©sormais que justice soit faite.

L’enquĂȘte suit son cours et nous ne manquerons pas de vous tenir informĂ©s des prochaines Ă©volutions. Affaire Ă  suivre donc


Les points clés à retenir :

  1. Une palette de cartes Magic : The Gathering d’une valeur de 300 000 dollars a Ă©tĂ© volĂ©e Ă  la Gen Con 2023.
  2. Les suspects : Thomas J. Dunbar et Andrew Pearson Giaume, concepteurs de jeux de cartes associĂ©s Ă  Castle Assault, sont identifiĂ©s comme des personnes d’intĂ©rĂȘt.
  3. L’impact : L’incident a affectĂ© la communautĂ© des joueurs et joueuses et pourrait avoir des effets durables sur la carriĂšre des suspects et sur l’avenir de Castle Assault.

Rejoignez notre communauté :


2007. Wahou ! Nous avons de la peine Ă  croire que cela fait depuis 2007 que nous sommes derriĂšre l’écran Ă  Ă©crire sur ce blog que nous aimons tant ! Cela n’aurait pas Ă©tĂ© possible sans votre fidĂ©litĂ©.

Pour vous offrir une expĂ©rience de lecture plus agrĂ©able, nous vous proposons un site sans aucune publicitĂ©. Comme nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Play-in, nous touchons une petite commission lorsque vous achetez un jeu depuis notre site. Ce qui nous permet d’acheter des jeux que nous pouvons ensuite vous prĂ©senter.

Aujourd’hui, nous vous demandons votre soutien pour nous aider Ă  continuer Ă  produire du contenu que vous apprĂ©ciez. Chaque contribution, petite ou grande, nous permet de continuer Ă  faire ce que nous aimons et de vous offrir la meilleure expĂ©rience possible. Vous pouvez nous aider Ă  soutenir le blog directement en faisant un don avec Tipee.

Nous vous remercions du fond du cƓur pour votre soutien et avons hĂąte de partager encore de nombreuses annĂ©es avec vous.

Soutenez Gus&Co sur Tipeee

Article Ă©crit par Gus. RĂ©dacteur-en-chef de Gus&Co. Enseigne Ă  l’École supĂ©rieure de bande dessinĂ©e et d’illustration, travaille dans le monde du jeu depuis 1989 comme auteur et journaliste.

Votre réaction sur l'article ?
+1
7
+1
1
+1
7
+1
18
+1
0
+1
8

3 Comments

  • OlivR

    En gros, le « casse du siecle » s’est transformĂ© en une simple et bĂȘte histoire de deux cr*tins (dont un gros) qui ont osĂ© faire un truc totalement idiot.

    Pour risquer leur carriĂšre dans le milieu, encore faudrait-il dĂ©jĂ  en avoir une… Selon moi ce n’est pas en auto-publiant un jeu que l’on en a une.

    Au final beaucoup de bruit pour pas grand chose.

  • Tanghar

    « Au-delĂ  des aspects financiers, c’est toute une communautĂ© qui a Ă©tĂ© atteinte. Les fans de Magic : The Gathering attendent dĂ©sormais que justice soit faite. »

    Il ne faut peut-ĂȘtre pas trop exagĂ©rer : mĂȘme si la palette n’avait pas Ă©tĂ© retrouvĂ© je ne vois pas l’impact que ce vol aurait pu avoir sur ce « petit jeu peu mĂ©connu » qu’est Magic. Sans parler de l’impact de la perte de 300.000$ pour une petite sociĂ©tĂ© telle que Wizard of the coast/ Hasbro 😉

    Bon par contre une chose est sĂ»re : ces pieds nickelĂ©s auraient mieux fait de crĂ©er un jeu d’enquĂȘte au lieu d’un jeu de carte, ça leur aurait peut-ĂȘtre permis de mieux rĂ©ussir leur coup !

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :