Jeux de plateau

Heroscape, un échec prévisible ?

Hasbro a tenté de relancer un reboot de Heroscape, le jeu de figurines en trois dimensions de 2004, sans y arriver.


Heroscape

Heroscape. Ce nom vous dit certainement quelque chose. Créé par Rob Daviau, Craig Van Ness et Stephen Baker chez MB en 2004, il s’agissait d’un gros jeu de plateau bourré de matos.

Dans ce jeu, en mode wargame asymétrique, six clans s’affrontaient sur un terrain constitué de gros hexagones en plastique. Avec un aspect notoire : les hexagones d’Heroscape peuvent être placés les uns sur les autres. Permettant ainsi d’obtenir des terrains en trois dimensions, en hauteur. Et contrairement à la plupart des jeux avec figurines, le contenu, fig + terrain, était déjà peint et « prêt à jouer ».

Age of Annihilation

Il y a un mois, comme avec HeroQuest il y a deux ans, Hasbro a essayé de relancer une édition du jeu Heroscape. Ça devait s’appeler HeroScape: Age of Annihilation. Mais cette tentative vient tout juste de se solder par un échec la nuit passée.

Hasbro avait un mois pour réunir au minimum la coquette somme, élevée, de 2 millions de dollars sur HasLab, leur plateforme de levée de fonds qu’ils ont lancée en 2018. Mais Heroscape ne se fera pas. Pas comme ça. Pas maintenant.

L’éditeur de jeux américain n’a pas été en mesure de générer suffisamment de précommandes pour donner vie au projet. Il leur fallait trouver 8 000 backers. Ils n’en ont obtenu un peu plus que la moité, 4 353. Ce n’était pas assez.

Il faut dire que la précommande de Heroscape coûtait 250 dollars. Lancer une campagne avec une somme aussi élevée en pleine inflation, avec des prix, de l’énergie, de l’alimentation, qui prennent l’ascenseur, ce n’était peut-être pas le meilleur moment. Il faut dégager un sacré budget pour réunir une telle somme pour du loisir, pour du jeu de plateau.

Cet échec n’est pas la meilleure nouvelle pour Hasbro, qui doit déjà faire face à une situation mouvementée. La société cotée en bourse a vu ses actions dévisser depuis septembre. Les analystes financiers affirment que Hasbro est en train de tuer « sa poule aux œufs d’or » Magic: The Gathering, en sur-imprimant certaines cartes et en en supprimant d’autres.

À noter que ce n’est pas la première fois qu’une campagne HasLab échoue. Mais c’est la première fois qu’un jeu de société échoue sur HasLab.


Article écrit par Gus. Rédacteur-en-chef de Gus&Co. Enseigne à l’École supérieure de bande dessinée et d’illustration, travaille dans le monde du jeu depuis 1989 comme auteur et journaliste.


Heroscape ne se fera pas. Vous en pensez quoi ? Fallait-il s’y attendre ?

Votre réaction sur l'article ?
+1
5
+1
0
+1
7
+1
10
+1
6
+1
1

4 Comments

  • THORENKO

    J’ai deux boîtes de ce super jeu, le problème c’est que les hexagones terrains ne résiste pas au temps, ils se cassent comme du verre, cela devient même dangereux à manipuler pour un enfant…

  • Dixit

    J’ai retrouvé la boîte que j’avais eu pour Noël il y a des années (la première version manifestement). J’ai essayé d’y rejouer avec mon frère qui avait la même nostalgie, partie rapide, qui s’est clairement jouée sur le hasard des dés. puis on démonte, et là on détruit la moitié des tuiles « eau » et quelques autres tuiles terrains.
    Et, finalement, ça me rassure que l’ère ne semble plus être aux jeux kiloplastiques

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :