Jeux de plateau,  sélection

On se fait un ciné ? Nos 5 adaptations de film en jeu de plateau préférées

Avec le Festival du film de Cannes qui vient de commencer, voici nos 5 adaptations de films en jeux de plateau préférées.


Cannes et le cinéma

Ça y est, c’est parti ! Le Festival de Cannes a commencé hier sur la Croisette. Cette année, le festival célèbre ses 75 ans de célébration du cinéma. Le Festival du cinéma a commencé en 1946, juste à la sortie de la Seconde guerre mondiale. Un sacré anniversaire ! Après un festival annulé en 2020, puis reporté en juillet en 2021 sous une forme plus restreinte, hybride, le festival revient.

Sans masques, à la bonne date, le festival, est toutefois passablement troublé, se déroulant dans une atmosphère d’incertitude. Ce n’est pas la pandémie qui assombrit l’Europe, mais la guerre en Ukraine qui se poursuit. Et l’industrie cinématographique mondiale est en recul après la pandémie. Le cinéma traverse en effet une situation économique particulière, compliqué. On accuse le Covid pour la désertion des salles de cinéma, mais les choses sont cependant un peu différentes en 2022 à la sortie de la pandémie. Avec 13 millions d’entrées au cinéma en mars 2022, c’est le pire mois depuis 1999 !

Si les blockbusters marchent plutôt très bien, comme ceux de superhéros, le cinéma d’auteurs a beaucoup de difficulté, beaucoup plus de difficulté qu’avant la pandémie à faire venir le public dans les salles. Les plateformes de streaming ayant bien évidemment réussi à s’imposer et à concurrencer les cinémas.

Des stars, toujours, sur la Croisette

Acceptant une invitation à s’adresser au public de la cérémonie d’ouverture, le président ukrainien, et ancien acteur, il faut le relever, Volodymyr Zelensky via une vidéo en direct, a fait lever la foule du Palais. Il a parlé avec émotion du cinéma et de la guerre, des dictateurs vaincus, sans nommer… Vladimir Poutine, en citant en référence « The Great Dictator » de Charlie Chaplin et « Apocalypse Now » de Francis Coppola.

Quelques stars très sont également (très) attendues sur la Croisette, dont Tom Cruise, forcément. Via ce «Top Gun Maverick» qui fait suite à un blockbuster générationnel sorti il y a plus de 35 ans, la star garantira à cette réouverture après la pandémie la présence du cinéma américain. Cannes a besoin de stars, mais les stars ont peut-être elles aussi besoin de Cannes.

Virginie Efira revient désormais chaque année. Mais cette fois, elle n’a pas de film en compétition. Elle se contentera, façon de parler, d’œuvrer comme maîtresse de cérémonie des soirées d’ouverture et de clôture. Retransmises sur France Télévisions et non sur Canal+, une grande nouveauté cette année. 

Et en-dehors des stars, puisqu’il est question de cinéma, quand même, plusieurs films sont attendus, dont « Crimes du Futur » de David Cronenberg avec une grosse palette de stars, ou le possiblement très sulfureux « Pacifiction » d’Albert Serra.

Mais au fond, c’est quoi, une bonne ou mauvaise adaptation du cinéma au jeu ?

Il est facile de deviner la ou les raisons pour lesquelles les éditeurs de jeux adorent adapter des licences en jeux de plateau : pour surfer sur un univers connu qui a déjà les faveurs du public. Les adaptations vont attirer un plus grand nombre de gens (et donc d’acheteurs).

Les adaptations de films en jeu de société sont légion. Et vous pouvez remplacer films par un peu n’importe quel autre produit culturel, tels que les livres, les séries, les jeux vidéo et les bandes dessinées. Les bonnes ou les mauvaises adaptations, c’est un peu comme les chasseurs. Il y a les bons chasseurs, et les mauvais chasseurs (du Bouchonois).

Les adaptations de films en jeux de plateau sont un exercice… délicat. Procédez à trop de changements, et vous êtes assuré de contrarier les fans existants.

En revanche, restez trop fidèle et votre jeu risque de paraître trop… plat. Parfois, cependant, un jeu parvient à trouver le bon équilibre, les bonnes ficelles et plaire autant aux fans du films qu’à un public joueur.

Les cinq jeux que nous allons vous présenter aujourd’hui intègrent tous plus ou moins bien le film qu’ils adaptent. Chacun tente le grand écart entre ambiance et éléments constitutifs du film, tout en offrant un gameplay, des objectifs et un équilibrage ludiques plaisants.

Présenter ces 5 jeux nous a poussé à réfléchir sur ce qui fait une bonne adaptation. Le respect du matériel source est évidemment essentiel, mais cela va beaucoup plus loin que « juste »cela.

L’équipe derrière le jeu doit opérer des choix : que garder, quel élément évacuer. Et surtout, comment retranscrire sur un plateau des éléments vus dans le film. Certainement le défi majeur !

Mais de quel genre de magie avons-nous besoin pour faire une bonne adaptation ? Et qu’est-ce que c’est, au fond, une « bonne adaptation » ? Est-ce une reproduction fidèle de la source ? Utilise-t-elle le matériau originel comme tremplin pour créer quelque chose de différent ? Quand un film constitue la base complète d’un jeu, où placer le curseur, entre adaptation et inspiration ?

Les adaptations du cinéma en jeux de société n’ont pas besoin d’être fidèle à 100% au film. C’est tout le principe, et la difficulté d’une adaptation. Tant qu’ils capturent l’esprit de l’histoire originale, qu’ils ravissent les fans et qu’ils proposent un jeu passionnant, équilibré et varié. Bref, que l’adaptation s’avère être un bon jeu, et pas juste une adaptation. Le jeu doit réussir à transcender et transcrire l’expérience du film et de son univers.

Cinéma et jeu de société

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que le jeu de société est… poreux. Les jeux de société se nourrissent d’autres médias pour adapter des thématiques, des univers, des mécaniques. Si beaucoup de jeux de société adaptent des jeux vidéo, plusieurs le font également avec des séries et le cinéma.

👉 À lire également : Du grand écran à la table : comment les jeux de société adaptent les films.

Maintenant, soyons honnêtes. On est déjà souvent tombés sur des jeux de société basés sur des films qui ne sont pas toujours géniaux. Les liens sont parfois faibles, parfois cheap. Mais certains jeux réussissent toutefois à rendre honneur à l’œuvre cinématographique d’origine.

Pour faire écho au 75e Festival du film de Cannes, voici nos 5 adaptations en jeux de plateau préférés.

Disney Villainous

Impossible de ne pas placer ce jeu dans cette liste. Disney Villainous vous permet d’incarner les personnages méchants des dessins-animés, des films Disney.

Petit jeu de cartes, asymétrique, passionnant, de nombreuses extensions sont déjà sorties, ainsi que deux adaptations également tournées cinéma : une version Marvel, et une toute prochaine Star Wars.


Horrified

Malheureusement jamais traduit en VF, ce jeu de plateau coopératif intègre toute la ribambelle de monstres emblématiques du studio Universal : Dracula, le Loup-Garou, la Momie, L’Homme Invisible, et la créature de Frankenstein bien sûr, sinon on ne vous en parlerait pas.

Dans Horrified, vous incarnez un groupe de héros improbables vivant dans une ville envahie par des monstres aussi classiques que terrifiants. Mais surtout classiques.

Vous allez devoir chasser ces monstres en remplissant avec succès les conditions indiquées sur chacune de leurs cartes : Dracula comme ceci, la Momie comme cela.

Horrified n’a rien de particulièrement original, on se croirait parfois dans du Pandemic avec des streumon en lieu et place d’épidémies, mais le tout roucoule et ronronne, au point de passer des parties rocambolesques et prenantes.


Star Wars : Rébellion

Pour les fans de Star Wars qui cherchent une excellente adaptation du cinéma au jeu de plateau, il y a Star Wars : Rébellion.

Star Wars : Rébellion est un gros jeu de plateau de contrôle de territoire dans lequel vous pouvez soit contrôler l’ensemble de l’Empire Galactique, soit choisir de jouer en tant qu’Alliance Rebelle. Dans ce jeu de stratégie, vous dirigez des vaisseaux spatiaux, tenant compte des mouvements de troupes et des systèmes de ralliement alors que vous entamez une âpre lutte pour le pouvoir. Cher, mais costaud et passionnant !


Night of the Living Dead : A Zombicide Game

Night of the Living, c’est Zombicide, mais dans l’œuvre de Georges Romero, le cultissime film de zombies de 1968 qui a lancé la « mode » des morts-vivants au cinéma, et ailleurs. Terrifiant !

Night of the Living Dead : A Zombicide Game propose 10 scénarios inspirés du film, dans lesquels vous devrez survivre tout en remplissant vos objectifs.

Le matériel est de qualité : plateau personnel, figurines, avec plusieurs choix selon le type de zombie. C’est du Zombicide, un jeu de plateau coopératif de survie dans une apocalypse. Rien de mieux pour passer une soirée jeux à fuir les zombies (et faire des croche-pattes aux autres pour s’en tirer). Une excellente adaptation du cinéma au jeu de plateau


Jaws / Les Dents de la Mer

Cette adaptation semi-coopérative du film en jeu de société Jaws, ou Les Dents de la Mer est un jeu de stratégie avec beaucoup, beaucoup, beaucoup de suspense. Une personne incarne le célèbre requin blanc qui terrorise Amity Island. Les trois autres chassent le requin dans la peau des personnages du film de Spielberg il y a 47 ans déjà, en 1975, à savoir Brody, Hooper et Quint. Le style visuel du jeu permet aide de se plonger, dans les deux sens du terme, dans l’univers du film.

Le gameplay est divisé en deux parties, Amity Island et The Orca, le fameux bateau, joué sur un plateau à double face pour reproduire l’histoire du film. Si les humains tuent le requin, ils gagnent. Si l’attaque du requin contre l’Orca réussit, le grand requin blanc gagne. Des mêmes auteurs de Disney Villainous qui apprécient tout particulièrement adapter le cinéma en jeu de plateau.


Pour vous offrir une expérience de lecture plus agréable, nous vous proposons un site sans aucune publicité. Nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Play-in. Ainsi, lorsque vous achetez un jeu en cliquant sur les liens menant aux boutiques, vous nous soutenez. Grâce à vous, nous pouvons obtenir une petite part des revenus. Ceci nous permet alors d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles.


Article écrit par Gus. Rédacteur-en-chef de Gus&Co. Travaille dans le monde du jeu depuis 1989 comme auteur et journaliste. Et comme joueur, surtout. Ses quatre passions : les jeux narratifs, sa ménagerie et les maths.


Et vous, quelles adaptations du cinéma en jeu de plateau avez-vous appréciées ?

12 Comments

  • Dix

    Salut ! Merci pour cette sélection, pas fan de Villainous mais on ne peut que reconnaître l’énorme effort (réussi) pour rendre chaque mécanique et condition de victoire conforme au méchant.
    Une photo de Gloomhaven s’est glissée en fin d’article au fait

    • Gus

      Merci pour votre intervention Floran. Le stagiaire a confondu Jaws of the Lion avec… Jaws. C’est corrigé, grâce à vous. Le stagiaire a été sommé de faire 97 pompes pour se faire pardonner.

      • Morlockbob

        Perso, night of the living dead m a déçu. A vouloir coller au film tout en chouchoutant les fans de zombicide, on obtient un purée loin de l esprit du film. De bonnes idées mais au final ça aurait pu s appeler zombicide a la campagne. Et ne parlons pas du respect de l histoire. Bref, l éternel cul entre deux chaises et vouloir plaire à tout le monde aura plombé cette adaptation.

  • Womi Soundeba

    J’aurai bien mis aussi Dune la version des années 90 remise au goût du jour et Le parrain, jeu très largement sous côté 🙂

  • Stephane Chabanier

    « The Thing » vient tout juste de sortir en VF chez Matagot…on le teste ce WE afin de savoir ce qu’il vaut vraiment….

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :