Jeux de plateau

Leviathan Wilds, le jeu qui fait déjà parler de lui

Leviathan Wilds, un mélange détonant entre Shadow of the Colossus et jeu de plateau. Sortie prévue pour 2023.

Leviathan Wilds

Moon Crab Games. Moon Crab Games est le nom d’une toute nouvelle maison d’édition américaine de jeux de société. Elle a été créée à la fin 2021 par des vétérans de l’industrie du jeu. Des membres de Z-Man Games et Fantasy Flight Games, tous deux appartenant à Asmodee, ont décidé de quitter leur boîte respective pour monter leur propre structure. Leviathan Wilds est leur tout premier projet. Un projet qui sent déjà très, très bon.

D’abord, son auteur. C’est Justin Kemppainen qui s’y colle, qui a déjà co-créé le jeu de baston narratif Star Wars : Imperial Assault, l’un des meilleurs jeux Star Wars du marché. Et Leviathan Wilds s’inspire des batailles, titanesques, du jeu vidéo bien connu Shadow of the Colossus sorti en 2017. Leviathan Wilds promet un mécanisme de gestion de cartes et des combats, bien sûr. Beaucoup de combats.

Leviathan Wilds et Shadow of

Le pitch de Leviathan Wilds ? Alors que Shadow of the Colossus raconte une histoire tragique de destruction, Leviathan Wilds prend un ton bien différent. Dans l’esprit du jeu vidéo, l’humanité vivait autrefois aux côtés de gentils géants connus sous le nom de léviathans. Mais une maladie les a transformés. Ils ont commencé à faire des ravages. Après des générations à se cacher des créatures déchaînées, les humains ont enfin trouvé un moyen de guérir les léviathans de leur folie. Mais le Doliprane ne sert à rien.

Leviathan Wilds est prévu pour deux à quatre personnes, qui endossent le rôle d’aventuriers assez courageux pour grimper sur l’une des créatures pour essayer de la soigner avant qu’elle ne craque un pont. Dans les deux sens du terme. Ou qu’ils ne finissent écrasés par la bête ou ne succombent au même fléau qui afflige le léviathan. Pas glop !

Dans le jeu, pour l’instant encore sous la forme de proto chez Moon Crab Games, les léviathans apparaissent sous la forme d’une double page dans un livre à spirales. À noter que les illustrations sont superbes. C’est Sam Shimota qui est aux palettes. Il a déjà travaillé avec Kemppainen sur World of Warcraft: Wrath of the Lich King – A Pandemic System Board Game (ou comment faire un titre court) et Pandemic Legacy Season 0.

Matériel et mécanismes

Chaque double page, chaque créature est divisée en une grille avec différents cadres indiquant les types de dangers. Le but est d’utiliser des meeples en forme de grimpeur pour se déplacer autour du léviathan et retirer les cristaux qui l’ont rendu fou. Les cristaux sont représentés par des dés bleus et blancs à six faces, le nombre sur la face indiquant la force actuelle du cristal. Mais le Léviathan devient de plus en plus agité par la présence des héros. Toujours pas glop !

Sachant que même si vous essayez de la guérir, la créature va quand même essayer de tout faire pour vous dégager.

Chaque Léviathan dispose de son propre deck de cartes de menace. L’une d’elle est jouée au début du tour de chaque personne. Elle indique quel effet négatif se produira à la fin de ce tour : dégâts subis, attaque lancée, etc. Vous savez ce qui se prépare. À vous de vous de vous y préparer. Et d’éviter la bricole. Les créatures sont lentes, les humains, vous, rapides et furtifs.

Le truc, c’est que le temps est compté, d’une certaine manière, à l’instar d’un Pandémie. Quand le léviathan est à court de cartes, on remélange le tout. Mais son niveau de rage augmente. Ce qui a alors un impact sur les cartes de menace. Elles deviennent alors encore plus chanmé. Toujours pas glop !

Côté personnages, tout le monde dispose d’un deck, unique, asymétrique, de 10 cartes, chacune avec deux effets différents. Les cartes peuvent être jouées pour leur valeur d’action, qui indique combien de points d’action sont dépensés ce tour. Les points peuvent être utilisés pour des actions simples comme grimper, attaquer des cristaux, guérir, se reposer ou sauter et glisser sur le léviathan pour se déplacer de manière furtive pour éviter les dangers.

Ces mêmes cartes incluent également des bonus défensifs. Et selon les couleurs de la zone, rouge, bleue, son personnage subit telle ou telle conséquence.

Les héros de Leviathan Wilds, c’est vous

Le bas de chaque carte fournit une capacité qui peut être utilisée à tout moment. C’est là que la saveur de chaque personnage apparaît vraiment. Certaines capacités permettent de se soigner ou de cogner plus fort, selon le personnage. Le classique tank, healer…

À noter que grâce aux cartes jouées, les personnages peuvent interagir entre eux. De quoi rendre le jeu véritablement coopératif. On peut mener une attaquer avec quelqu’un d’autre, ou lui venir en aide par exemple.

Leviathan Wilds utilise des plateaux perso pour indiquer la santé et le niveau de fléau de chaque personnage. Tout en servant également de référence aux règles. Si la santé et le niveau de fléau sont égaux, votre personnage est assommé et ne peut plus jouer de cartes. Sachant que vous ne pouvez remélanger vos cartes défaussées pour reconstituer votre deck qu’en effectuant l’action de repos. Repos qui ne peut être effectué que sur une case de repos située soit au sol, soit sur… un rebord sur le Léviathan. Pratique.

Cartes et gestion, le b.a.-ba du jeu de société

Leviathan Wilds n’est pas qu’un jeu de baston. Le jeu introduit un système de gestion de ressources, i.e. vos cartes. À vous de bien réfléchir de manière stratégique ce que vous jouez maintenant pour préparer ce que vous allez jouer après.

Si vouez tout, trop vite, vous risquez bien de gaspiller vos mun, vos cartes, et vous retrouver à oilpé, obligé de vous reposer.

À noter que la… chute est une action gratuite. Vous pouvez décider de retomber au sol quand vous voulez. En profitant pour cogner tout au passage lors de vos descentes.

Scénario et narration

Leviathan Wilds repose sur un système de scénarios, de niveaux. Et chaque niveau introduit une nouvelle créature, avec de nouvelles difficultés et particularités. À relever que chaque aventure dure environ 45 minutes.

Dans sa version finale, le jeu placera tout un décorum narratif pour présenter telle ou telle créature, tel ou tel biome.

Et le jeu sort quand ? Minute, papillon léviathan. Le tout nouvel éditeur Moon Crab Games est en train de préparer la campagne de préco participative qui va commencer plus tard cette année. Avec une sortie du jeu prévue pour 2023.

Le jeu comptera environ 20 Léviathans dans sa version commerciale, avec des SG proposant de nouveaux léviathans et des cartes supplémentaires.

👉 Et si ça vous tente, vous pouvez déjà essayer le proto sur Tabletop Simulator ici.

👉 Ou aller faire un tour sur le site de l’éditeur pour suivre les actu du jeu.

Bref, un jeu qui sent déjà très, très bon. On vous en reparlera, pour sûr.


Article écrit par Gus. Rédacteur-en-chef de Gus&Co. Travaille dans le monde du jeu depuis 1989 comme auteur et journaliste. Et comme joueur, surtout. Ses quatre passions : les jeux narratifs, sa ménagerie et les maths.

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :