Critiques de jeux,  Jeux de rôle

P’tits Pirates : l’aventure en grand, mais pour les petits

P’tits Pirates, un jeu de rôle frais et fun pour enfants dès 6 ans.


P’tits Pirates ça parle de quoi, vigie Petibois ?

P’tits Pirates est un jeu de rôle destiné aux enfants. Pas ces quarantenaires en t-shirt Musclor qui jouent avec un Game & Watch Zelda. Non, les vrais enfants, dès 6 ans.

Comme son nom le laisse supposer, P’tit Pirates parle d’aventure et de flibusterie. Dans un univers, dynamique, coloré et un brin fantastique. Nos moussaillonnes et moussaillons, c’est ainsi que sont nommés les personnages joueurs, sont des apprentis pirates qui vont partir à l’aventure. Ils vont s’embarquer avec l’équipe du « Lointain » qui navigue sur « la grande dame bleue« . Le monde de

P’tits Pirates est bien abouti, spécialement pour un jeu destiné aux enfants. La carte est plutôt étendue, et la mythologie est claire et bien construite.

Quid des règles et de la technique, quartier-maitre Barrique ?

Le ou la MJ est ici appelée Capitaine. Sa particularité est qu’elle est garante du bon déroulement du scénario. Mais elle peut aussi intervenir comme PNJ, si les moussaillons sont en trop grande difficulté. Ou si la tablée perd le fil à la suite d’un événement hors-jeu comme »il y a un écureuil sur l’arbre dehors » (expérience vécue).

Les personnages sont faciles à créer. Ils disposent de 3 compétences de base :

  • Coco : l’astuce, l’intellect
  • Musclo : la force, la coordination
  • Bricolo : la débrouillardise, la dextérité

Il suffit d’attribuer un niveau à chaque compétence :+2, +1 et -1. C’est simple, fluide et efficace. Certaines compétences spéciales acquises avec l’expérience ou des artefacts peuvent modifier les résultats.

Les tests se font sur un dé à 8 faces, un D8, auquel on ajoute ou déduit nos modificateurs. Rouler un 8 c’est une réussite automatique. Un 1 équivaut à « passer un sale quart d’heure ». En gros, l’action est ratée et nos jeunes pirates malchanceux subissent des malus durant une courte période. Les règles prévoient une version simplifiée pour les plus jeunes.

À bâbord toute, P’tits Pirates !

Même chose pour les combats. Car il y en a. Ils sont eux aussi basés sur le lancer d’un D8. On utilise alors la caractéristique Musclo pour le corps à corps, ou Bricolo pour le combat distance. Ou encore Coco pour la joute verbale (qui a crié combat d’insulte ?).

Il faut noter que si vous n’avez pas de dés à disposition, l’ouvrage intègre une table de résolution. Pratique !

C’est mieux qu’à la taverne, capitaine Lanterne ?

Pour ma part, j’adore les jeux de pirates. J’ai une affection toute particulière pour le jeu de rôle Pavillon Noir. Et j’ai pris beaucoup de plaisir à jouer à P’tits Pirates. C’est fluide, et les enfants s’embarquent vite !

Les îles visitées ont toutes leurs particularités géographiques et culturelles. Les compétence spéciales sont utiles et drôles (mention spéciale à l’art de la… patate) et les artefacts ajoutent juste ce qu’il faut de choix (Les bottillons sauteurs donnent +1 en Musclo, sauf dans les marécages ou ils donnent -1).

Les créatures légendaires apportent aussi du mystère et du corps à l’ensemble. Pour finir, le jeu est calibré pour des parties d’environ 1 heure, ce qui est idéal pour une tablée d’enfants de 6-10 ans.

C’est une merveille, Intendante Oseille ?

Oui ! Le jeu est gourmand et consistant comme les tartes de l’intendante Pétrolinne Oseille !

Le livret offre des bonus appréciables : une petite simulation de partie pour les capitaines débutants. Les scénarios, intitulés traversées, sont bien construits et faciles à jouer. Et surtout, le jeu, le livre de base propose un moteur pour construire vos propres traversées.

Oui, mais.

On peut quand même trouver quelques écueils à Pt’its Pirates. Le bestiaire est quelque peu limité (petit/gros animaux, pirates normaux/balèzes etc..). Mais rien ne vous empêche d’inventer des antagonistes.

La seule vraie difficulté que j’ai rencontrée dans le jeu se trouve avec la gestion de la mécanique de « sale quart d’heure ». Il faut vraiment essayer de l’utiliser comme ressort narratif, afin de créer des péripéties. Car sinon les jeunes pirates risquent de se décourager. Ou pire, de vous lancer leur compote pomme-fraise-tofu au visage.

Votre conclusion, seconde Cléophé Artimond ?

P’tits Pirates est l’un des meilleurs JDR jeunesse, avec le jeu de rôle gratuit Donjons et Chenapans et Petits détectives de Monstres. En effet, P’tits Pirates est fun, accessible, très complet et disponible à un prix raisonnable, pour une trentaine de doublons dans les meilleures boutiques de Jamaïque.

Bref, c’est du tout bon. Un véritable coup de cœur ❤️️ pour ma part.

J’ai d’ailleurs hâte que mes propres enfants soient assez grands pour y jouer avec les deux !

Si vous désirez vous embarquer à la recherche des huit trésors légendaires en compagnie de l’équipage du « Lointain », il vous suffit pour cela de vous rendre sur la boutique de jeux Philibert pour trouver Ptits Pirates pour 27.90 doublons*, ou directement sur le site de l’éditeur la Loutre rôliste pour seulement 10 doublons* en version PDF.

Il y a évidemment quelques achats optionnels, comme les dés ou les cartes. À vous de voir si cela doit rejoindre votre coffre à trésor.

  • Le taux du doublon est actuellement de 1 pour 1 avec l’Euro

Article écrit par Didi. Sa passion : les jeux, mais surtout, les jeux de rôle. Ses chroniques sur Gus&Co vous présentent des nouveautés, et dépoussièrent aussi quelques raretés débusquées sur ses étagères.

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :