Critiques de jeux,  Jeux de plateau

Mercado de Lisboa. Il est frais mon poisson !

Mercado de Lisboa. Un jeu de marché pas si super.


Mercado de Lisboa

Vital Lacerda. Ce nom vous dit certainement quelque chose. Surtout si vous avez le béguin (expression de 1988) pour les gros jeux, pour les jeux Gamer. Vital Lacerda est l’un des auteurs connu et reconnu depuis 2010 pour ses jeux plutôt « expert », tel que Vinhos, The Gallerist, Lisboa, et bien d’autres. Des jeux exigeants, complexes, riches et amples. Et là, paf. Mercado de Lisboa.

Pour faire exception à la règle, Mercado de Lisboa, le marché de Lisbonne, rentre plutôt dans la catégorie de jeux plus légers, rapides et faciles d’accès. Ou à prendre, pour les férus de jeux experts, comme « trou normand » entre deux gros jeux. Dans le milieu, on parle de « filler », de « remplissage », entre deux plus grosses propositions ludiques.

Après Lisboa, sorti en 2017, un jeu de gestion politico-écomonico-historico-poterie, également de Vital Lacerda, l’auteur lusitanien s’allie d’un compère et compatriote pour rendre à nouveau hommage à leurs origines portugaises en plaçant l’action de leur jeu en plein marché de Lisbonne.

Mercado de Lisboa a été financé avec succès sur Kickstarter en septembre 2020 et sort en boutiques spécialisées, traduit en français, en ce mois de novembre 2021.

Il est beau, il est frais mon poisson !!!

Dans Mercado de Lisboa vous aurez comme mission d’ouvrir des stands de boissons, de fleurs, des bars et des restaurants (des pizzerias, des bars à vin, des bars à sushi ???!! Pas très portugais tout ça ? Mais sushis à la morue / bacalhau bien sûr !! Aaaaahhh ok ça passe alors !), de les disposer de manière efficace pour augmenter les prix de vente. Tout ceci pour finir par appâter le client et vous faire un maximum d’euros !

La mécanique de ce jeu s’apprend aussi vite que d’engloutir un Pastel de nata ou d’ouvrir une bouteille de Mateus ! En revanche, pour pouvoir faire un maximum de vente et voir grandir votre fortune, il va vous falloir vous triturer un peu les synapses et tenter quelques stratégies anticipatoires. Anticipatifs. Anticipatrices. Bref, il va vous falloir anticiper.

Vente à l’étalage

Une partie de Mercado de Lisboa sur Tabletopia

Le jeu se déroule donc sur la place du marché de Lisbonne ou 10 stands sont déjà disposés aléatoirement sur des emplacements prédéfinis.

À tour de rôle, vous disposez de 4 actions possibles. Mais vous n’en effectuez qu’une seule :

  • Ouvrir un stand : déposer une tuile stand
  • Attirer des clients : choisir une tuile client à disposer sur une des entrées du marché
  • Ouvrir un restaurant : déposer une tuile restaurant avec le stand en bois de sa couleur
  • Prendre 1 pièce

Chaque restaurant disponible voit son revenu bonifié par la présence adjacente d’un stand qui lui correspond. Exemple : la pizzeria avec le stand de tomate, le fleuriste avec le salon de thé, le bar à vin avec le stand de raisin et le restaurant d’hamburgers par le stand de viande. Le bar à bière est le seul stand à mettre tout le monde d’accord. La bière, forcément, en bonifiant chaque stand à proximité.

À gauche du plateau, se trouve 4 catégories de tuiles, représentants de 1 à 4 clients ainsi que 2 types de produits : tomate, poisson, fleur, viande, raisin, à l’exception des tuiles avec 4 clients qui ne comptent qu’un seul produit.

À votre tour, il s’agira de disposer sur une entrée de marché vide, une catégorie de clients en respectant deux conditions :

  • Vous ne pouvez disposer une tuile client qu’à l’entrée d’une rangée ou d’une colonne dont le nombre de stands est égal ou supérieur au nombre de clients sur la tuile
  • Au moins un de vos propres stands doit correspondre au produit représenté sur la tuile client.

Et c’est là que vous engrangez des points de victoire, sous forme d’argent ! Vous remportez autant d’argent que le nombre de restaurant correspondant au produit réclamé par la tuile client. Augmenté de 1 pour chaque stand bonus adjacent et multiplié par le nombre de clients présents sur la tuile. Les autres remportent un gain s’ils ont également des stands représentés.

La fin de partie arrive lorsqu’il ne reste plus que 4 places vacantes sur le marché ou plus que 4 places d’entrée visiteurs disponibles.

La personne qui aura réalisé les meilleures ventes et amassé le plus d’argent remporte la partie.

Black Friday, mais à Lisbonne

Le choix tactique réside dans la stratégie de se positionner au mieux sur le plateau. Tout en essayant de ne pas avantager vos adversaires. Une petite mécanique en peu dans l’esprit d’une partie d’échecs.

Nous l’avons testé à deux, trois et quatre. Le jeu est facile à prendre en main et pourrait avoir un grand attrait dans le calcul de programmation des actions pour un bénéfice maximum.

Sauf que malheureusement, cela ne marche pas. Mercado de Lisboa, selon moi, souffre d’un problème de catégorie.

Soit le jeu est fait pour être rapide et simple et on peut allégrement le jouer comme tel. La partie se termine alors très rapidement pour une émotion et un intérêt plutôt plat. On se demande si on n’a pas raté un truc.

Soit nous prenons l’option de la réflexion d’une programmation efficace et le jeu devient alors long, lent, ennuyeux, avec finalement trop peu d’options valables. Les possibilités sont restreintes par le nombre de coups possibles en une partie. Il en ressort une certaine forme d’ennui et de frustration.

Le thème qui aurait pu être bien adapté est finalement balayé par cette mécanique de jeu ou le placement de tuiles devient un prétexte. Pour un jeu qui fait l’éloge de la beauté et de la diversité de la capitale portugaise, Mercado de Lisboa peine à transmettre la saveur et les effluves de ses marchés.

Le matériel est de très belle qualité toutefois : des stands en bois peints, des cartes et un plateau cartonnés de très belle qualité, un sac en velours vert pour piocher les tuiles au hasard.

En revanche, et là ça pique les yeux, l’esthétique du jeu semble tout droit sorti d’un jeu des plateau des années 80. Question de goût évidemment subjectif, « beauty is in the eye of the beholder ». Mais vraiment à mon sens, un choix graphique étrange en 2021. Dommage.

Mercado de Lisboa, verdict

Mercado de Lisboa aurait pu être un bon jeu qu’on sort avec plaisir en fin de soirée, avec des novices ou avant d’entamer un plus gros jeu. Malheureusement, il sera plutôt celui qu’on laisse prendre la poussière en haut de l’étagère pour se tourner vers les nombreuses autres pépites de son auteur.

Décevant !

Note : 2.5 sur 5.
  • Auteurs : Juliàn Pombo & Vital Lacerda
  • Éditeur : Eagle-Gryphon Games
  • Illustrateur : Pedro Soto
  • Nombre de joueurs et joueuses : 1 à 4 (tourne bien à toutes les configurations)
  • Âge conseillé : Dès 14 ans (possible dès 10-12 ans)
  • Durée : 30-45′ (bonne estimation)
  • Thème : Marché de Lisbonne
  • Mécaniques principales : Placement de tuiles

Pour vous offrir une expérience de lecture plus agréable, nous vous proposons un site sans aucune publicité. Nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Play-in. Ainsi, lorsque vous achetez un jeu en cliquant sur les liens menant aux boutiques, vous nous soutenez. Grâce à vous, nous pouvons obtenir une petite part des revenus. Ceci nous permet alors d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles.

%d blogueurs aiment cette page :