Jeux de plateau

That Time You Killed Me, le jeu malin qui buzze

That Time You Killed Me, le jeu de société de voyage dans le temps. Et d’assassinat.


That Time You Killed Me

Il y a, comme ça, des jeux qui buzzent, quand plusieurs sites relaient l’information de la sortie d’un jeu. Est-ce dû, en partie, à la période estivale, creuse, propice à saisir de toute information à relayer ? Ou à un intérêt marqué pour la chose ? Quoi qu’il en soit, le jeu de société That Time You Killed Me frétille sur la toile.

L’éditeur américain Pandasaurus Games (Dinosaur Island, Machi Koro 2) a annoncé il y a quelques jours sur son site That Time You Killed Me, un jeu de société abstrait de voyage dans le temps et… d’assassinat.

Créé par Peter C. Hayward avec des illustrations, somptueuses, surprenantes, de Jor Ros, That Time You Killed Me se veut être un jeu narratif abstrait, sur deux voyageurs temporels rivaux, dont chacun prétend être le véritable inventeur du voyage dans le temps.

Pour revendiquer le titre de premier voyageur dans le temps, vous allez devoir traverser le temps pour débusquer votre adversaire et l’assassiner dans la joie et la bonne humeur, donc… avant que votre adversaire ne fasse de même, bien sûr. Et le paradoxe du grand-père, dans tout ça ?

That Time You Killed Me se déroule sur quatre chapitres, chacun ajoutant plus de chapitres et. évidemment, plus de règles.

Les chapitres individuels de That Time You Killed Me se déroulent sur trois plateau 4×4, chacun représentant une époque différente. Lors de votre, vous déplacez vos pions entre le passé, le présent et le futur, essayant de piéger votre adversaire sur le bord d’un plateau.

Oui, mais. Vous ne disposez que d’un nombre limité de « copies » de vous-mêmes que vous pouvez déployer, déplacer pour éviter de vous retrouver assassiné. Si vous êtes à court de copies de vous-mêmes, c’est le drame. Vous ne pouvez plus voyager dans votre passé. La condition de victoire : pousser l’autre à n’avoir plus que ses pions sur un seul plateau pour remporter la manche. Expliqué comme ça, ça paraît capillotracté, mais il faut essayer pour mieux s’en rendre compte.

Le jeu se démarque, et c’est peut-être pour ça qu’il buzze, hormis la période estival creuse, par le fait qu’il associe jeu narratif à la mode Legacy avec des éléments rangés et cachés dans des boîtes et des règles qui sont ajoutées de manière progressive avec une stratégie semblable aux échecs ou au jeu de dames. Un mélange détonant. On se réjouit d’essayer et de vous en parler à sa sortie.

Tiens, ça me fait penser que le voyage dans le temps est relativement peu présent dans le monde du jeu de société. ça vaudrait la peine qu’on en fasse un article à part. Challenge accepted (défi relevé, si on ne connaît pas How I met your Mother).

That Time You Killed Me est disponible en préco en VO sur le site de Pandasaurus. À quand, et par qui, pour la VF ?

👉 Vous pouvez consulter les règles du jeu en VO ici.

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :