Jeux de plateau

Vampire: The Masquerade Chapters, le jeu de plateau mastodonte qui veut détrôner Gloomhaven

Temps de lecture: 3 minutes

Vampire: The Masquerade Chapters veut planter ses crocs dans Gloomhaven.


300 euros. 300 euros, c’est le prix exorbitant que vous coûtera Vampire: The Masquerade Chapters, si vous voulez faire all-in dans la campagne de précommande participative qui a lieu ces jours sur Crowdbox et en même temps sur Kickstarter. Si vous ne voulez que le jeu de base sans toutes les « fioritures », vous allez quand même devoir débourser près de 120 euros.

Vous vous dites que personne ne paierait autant pour un jeu de plateau, c’est abusé, surtout en période de crise sanitaire et d’économie chamboulée. Et pourtant, sur Crowdbox, près de 8’000 backers ont déjà levé la somme de 1 millions 300 euros pour ce mastodonte.

Comme son nom l’indique, Vampire: The Masquerade Chapters est un énorme jeu de plateau qui propose une campagne narrative à la Gloomhaven : des figurines, des tonnes de scénarios, dans l’univers moderne de Vampire La Mascarade, le fameux jeu de rôle des années 90. Gangrel, Brujah, Nosferatu, incarnez l’une des familles de vampire et vivez des aventures dans le Montréal d’aujourd’hui peuplé de créatures funestes aux longues canines dans ce jeu de plateau XXXXXXXXXXXXL.

Comme Gloomhaven, au contraire des jeux de rôle, pas besoin de MJ, pas de mécanique semi-coopérative non plus, tout le monde joue ensemble. Et vu du prix demandé en précommande participative, il y a de très fortes chances que le jeu ne voit jamais le jour en boutique.

Tout est une question de marge. Si le jeu finit en boutique, soit les concepteurs perdent près de 50% sur le jeu, donc vendent à perte, soit ils gonflent quelque peu le prix pour s’assurer une marge minime. Soit ils doublent le prix du jeu, pour vendre au même prix que celui demandé pour le lancement sur la plateforme. Mais imaginez, pour le jeu de base, en boutique, vous devriez lâcher plus de 200 euros ! À ce prix-là, autant dire qu’il y a peu de chance que les distributeurs et les boutiques ensuite prennent le risque de ne jamais écouler les stocks.

Quand Gloomhaven a été lancé sur KS en 2015, puis deux ans plus tard pour une deuxième édition, au vu du prix demandé pour un jeu d’une telle taille, on se serait dit que personne n’allait débourser le moindre centime. Claquer plus de 100 euros sur un jeu de plateau, certains pourraient dire que c’est de l’abus. Et pourtant, on connaît la suite. Sur KS en 2017, Gloomhaven a fait péter tous les compteurs à l’époque, avec plus de 4 millions levés. Et on ne parle même pas de Frosthaven, sa suite lancée en pleine pandémie en 2020, avec un record historique sur la plateforme avec ses 12 millions pour un jeu à plus de cent euros.

Est-ce à dire que les jeux mastodontes comme Gloomhaven, comme Vampire: The Masquerade – Chapters peuvent trouver leur place au soleil sur les sites de financement participatif ? On a beau critiquer, regretter ce tout nouveau mode de financement, d’achat de jeux, qui contournent les boutiques et chamboulent le marché. Concurrence, peut-être déloyale, parce que les marges sont plus importantes et déjouent les canaux habituels. Il faut bien reconnaître une chose, ce sont grâce à ces plateformes et à ce nouveau mode de financement que des jeux massifs et imposants comme ce Vampire: The Masquerade – Chapters puissent voir le jour.

Vampire: The Masquerade – Chapters est conçu pour un à quatre, pour une boîte qui est censée faire le double de la taille de Gloomhaven, déjà bien balaise, en plus lourd, même, puisque le jeu comporte encore plus de matériel que le célèbre jeu de plateau méd-fan. Si vous venez de toucher un héritage, ou qu’il vous reste 2-3 reins à vendre cette année, sachez que la campagne finit dans quelques jours, le 10 mars, sur Crowdbox.

Une église qui semble avoir été utilisée pour un rituel sombre.  Des traînées brumeuses de poussière traversent les bancs.
Une ruelle remplie de déchets.  Un panneau indique «Théâtre» et un réverbère lumineux joue sur une carte d'achats.
Un sceau rouge brillant se dresse dans le coin d'un ancien temple abandonné.  La lumière pénètre par une petite fenêtre.
Le quai d'expédition de la Farine Five Roses.  Les lumières d'une berline remplissent l'espace d'une lumière pâle.

300 euros pour un jeu de plateau, c’est trop, selon vous ? Prenez vos stylos, vous avez 4h.

12 Comments

      • Juju

        En coût de fabrication ça reste de l’impression sur carton et des figurines plastiques. J’ai toujours du mal a comprendre comment on peut justifier un tel prix (même en passant beaucoup de temps pour huiler la mécanique de jeu).

        300€ C’est le prix d’un ordinateur portable 😬

      • Juju

        Mais l’article commence par « 300 euros ! » et parle directement du all in. Franchement ce n’est pas pire que les All-in MG, CMON, KDM, Awaken Realms qui existent depuis des années et on a jamais vu un tel article les concernant. Je ne comprends pas vraiment l’origine d’une telle surprise…

  • Adrien

    Le jeu coûtait un peu moins cher quand il était sur kickstarter maintenant avec les frais de douanes le jeu à prix une petite claque mais tout ça c’est politique 😉. Sinon la question importante: gus à t-il pris un exemplaire du jeu ?

    • Lestat

      Je n’ai pas l’info. Qui m’intéresserait aussi.
      Mais sur la boite c’est écrit: 1. Montréal

      Je suppose qu’il y aura certainement le: 2. New Orleans et peut-être 3. St-Pierre la Mer. Et le 4. …..

  • tihroflan

    Oh, ben j’ai déjà trop de jeu campagne sur les bras, alors je vais pas en prendre encore un de plus ^^ ». Et puis quitte à en prendre un trop cher, je crois que je pencherai plutôt vers Kingdom Death Monster. Mais faut déjà que je finisse Gloomhaven, Frosthaven, le 7ème continent, It’s a Wonderful world. J’arrête là, ça me fait culpabiliser 🙂

  • Lau

    Après Tainted Grail, ce jeu me fais de l’oeil. (J’adore l’univers de vampire en plus) 370 euros c’est le all-in, figurines peintes etc…
    120 euros la boite de base, si c’est comme Tainted Grail elle les vaut. On est à plus de 50 heures de jeu sur la campagne Tainted Grail avec une vraie expérience de jeu, on vit une histoire ! Donc pas si chère que ça à mes yeux. J’achète des jeux 50 balles et je n’y joue qu’une dizaine heures max. Finalement c’est plus cher 😊 Un livre c’est 20 balles. Donc c’est comme si j’achetais 6 livres avec une dimension en plus et beaucoup de temps d’utilisation en plus 😉

  • sigety

    Bonjour,
    Savez-vous si ce jeu pourrait avoir une 2e campagne de financement, comme pour GLoomhaven, dans quelques mois/années, pour les retardataires ? Car là ce n’est déjà plus le prix d’origine, c’est un peu plus cher, genre late pledge, c’est bien ça ?

  • Tristanovich

    Sauf que pendant la campagne KS, la boite de base était à 100 euros, le all in gameplay de 132 euros et le all in avec tous les trucs inutiles de 230 euros…
    Certes c’est une somme, mais on est loin des prix de all in completement hallucinants de CMON ou Mythic Games…
    Personnellement j’ai pris le all in gameplay à 132 euros, pas besoin de prendre l’option figurines, les standees seront largement suffisants et le jeu sera top après avoir testé les modules TTS à disposition. J’ai vraiment hate de le recevoir !

  • Chocolat

    Pour ma part, qui fait des KS régulièrement, je n’ai aucun problème pour mettre 300€ ou 400€ sur un jeu de plateau (sur une gamme complète, en fait, car avec ce prix, il y a souvent de multiples extensions).

    J’aime jouer avec un matériel deluxe, des figurines peintes, des jeux en campagne, des boîtes énormes…

    Un donjon crawler type Gloomhaven (ton exemple), me convient bien plus, qu’un petit jeu donjon crawler à 50€ classique. De plus, si l’on compare à une gamme boutique type Descent V2, une gamme complète neuve c’est 600€-700€.

    Et je crois que mon « profil de joueur » existe bien plus que ce que beaucoup croit, et ce type de jeu se finance très bien ! (On reste sur un marché de niche, mais qui grossit très vite). Le succès d’un gloomhaven, 7th continent ou d’autres le démontre.

    J’ai pledgé Vampire Chapters pendant la campagne KS, et mon All in me revient à bien moins que 300€ (je suis plus proche de 200€). Pendant la « campagne Crowdox », qui est en fait un late pledge, qui arrive après la campagne KS, le prix est largement augmenté (à l’inverse des pratiques du milieu), et je trouve cela plutôt respectueux des premiers backers, qui prennent un risque les premiers au moment de la campagne KS, (le risque étant réel à ce moment, car le gameplay étant encore en élaboration).

    Acheter maintenant restera probablement intéressant par rapport au « prix boutique » (e-shop de l’éditeur uniquement très probablement, car pas de vrai retail). Cependant même si il est annoncé aucune vente retail, et que le format ne s’y prête actuellement peu. Ta démonstration démontre que l’économie du JDP évolue constamment et rapidement… Qui nous dit que dans 2-3 ans, il n’existera pas des jeux à 200-250€ en boutique ??

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :