Jeux de plateau

Le Scrabble va interdire l’utilisation de plus de 200 mots à caractère racistes

Temps de lecture: 2 minutes

L’association nord-américaine de joueurs de Scrabble retire 200 mots de l’orthographe des tournois officiels.

Les éléments-clés :

  • La contestation sociale planétaire actuelle a un impact sur l’industrie du jeu de société.
  • Hasbro, l’éditeur du Scrabble, a déjà retiré des mots offensants dans le dictionnaire officiel du jeu en 1994.
  • Dès le 1er septembre, l’association nord-américaine de joueurs de Scrabble retire plus de 200 mots jugés à caractère racistes et offensants pour les tournois officiels.

Pour faire suite au mouvement social planétaire né suite à l’assassinat de George Floyd aux États-Unis, la North American Scrabble Players Association (NASPA) a interdit l’utilisation de centaines de termes offensants dans les tournois officiels, dans le but d’éliminer le racisme et les inégalités. Il n’y a pas que dans le jeu de rôle comme Donjons et Dragons ou dans Magic que la contestation sociale affecte l’industrie du jeu. C’est le cas également aujourd’hui avec le Scrabble.

Nous l’avons appris ce mardi 7 juillet dans le New York Times, la North American Scrabble Players Association (NASPA) a annoncé qu’à partir du 1er septembre, plus de 200 mots seraient interdits en club et en compétition. La liste comprend un certain nombre de propos racistes qui avaient déjà été autorisés dans les tournois, y compris le mot « N ».

La liste de mots autorisés par l’association officielle est toutefois différente du dictionnaire officiel du Scrabble publié par son éditeur Hasbro. Dans son lexique toutefois, l’éditeur n’a pas inclus de termes considérés comme offensants depuis près de 30 ans. C’est en effet suite à la plainte d’un joueur concernant l’inclusion d’un terme antisémite que le dictionnaire officiel a « fait le ménage » en 1994. Ce dictionnaire autorisaient alors à l’époque l’utilisation d’insultes raciales et de jurons.

Suite à cette refonte du dictionnaire par l’éditeur du jeu, la NASPA a ensuite établi son propre dictionnaire. Celui-ci comprend aujourd’hui plus de 192’000 mots et orthographes acceptés.

Les joueuses et joueurs compétitifs de Scrabble ont clamé jouer sans aucune discussion morale. Ils se concentrent sur le jeu et l’utilisation des mots de manière tout à fait impartiale. Ils ont alors soutenu qu’ils utilisaient les mots au Scrabble pour les points, plutôt que pour leur sens.

Même si ces deux listes différaient, Hasbro soutenait toutefois l’autre liste de la NASPA de manière officielle.

Doit-on jouer avec des mots douteux dans le Scrabble ?

Lorsque nous jouons au Scrabble, est-ce qu’utiliser un mot pouvant être jugé offensant ou à caractère raciale et raciste peut induire une certaine forme de biais ? Est-ce que les mots utilisés le sont uniquement pour marquer le plus de points possibles ? Ou faut-il veiller à en éviter certains ?

Les manifestations contre le racisme et la violence policière qui secouent la planète ont incité les organisateurs et joueurs du Scrabble à se pencher sur leur jeu (plus que) deux minutes. C’est pour cette raison qu’il y a quelques jours, la fameuse, « puissante » et officielle NASPA a décidé d’éliminer les insultes et autres propos à caractère racistes et offensants, soit environ 80 en tout, plus des orthographes et des inflexions alternatives, pour un total de 238 mots.

Suite à cette décision de la NASPA et au soutien de l’éditeur du jeu Hasbro, les mots en question ne seront plus jouables dans les compétitions de Scrabble à partir du 1er septembre 2020.

Hasard des coïncidences, pas plus tard qu’hier nous vous parlions d’un excellent jeu de mots, Decipher. À essayer de toute urgence si vous êtes allergique au Scrabble.

%d blogueurs aiment cette page :