Les origines du jeu de société égyptien de la mort enfin découvertes

Temps de lecture: 2 minutes

Des chercheurs auraient enfin découvert l’évolution du Senet, un jeu de société égyptien. Il aurait émergé il y a environ 5’000 ans et aurait servi à communiquer plus tard avec les morts

Il y a quelques jours, nous vous parlions des jeux les plus connus et joués de l’Antiquité. Sur cette liste se trouve le Senet, ce jeu de l’Égypte Antique qui mélange parcours, course et affrontement

Les experts qui étudient l’Égypte Ancienne pensent que le Senet était joué à deux, avec cinq pions chacun qui étaient placés sur une grille de 30 carrés disposés en trois rangées de 10. Après avoir lancé un dé, on déplaçait ensuite ses pions, dans le but d’arriver le premier à atteindre le coin inférieur droit de le plateau avec ses cinq pions

Le Senet aurait été joué à tous les niveaux de la société égyptienne depuis sa première apparition il y a 5’000 ans jusqu’à ce qu’il tombe en disgrâce environ 2’500 ans plus tard. Une sacré durée de vie quand même ! Surtout aujourd’hui avec des jeux qui n’existent sur le marché que quelques années (max !)

Depuis quelques jours, des chercheurs pensent avoir découvert à partir de quel moment le Senet a pris une teinte plus… spirituelle

Le Senet, le Ticket to Death antique

Jelmer Eerkens, archéologue à l’Université de Californie à Davis, vient tout juste de publier une recherche sur le sujet. Il estime que les symboles présents sur le plateau témoignent d’un changement dans le jeu. En étudiant l’évolution de ce jeu de société, l’archéologue a suggéré que le Senet était également utilisé dans les pratiques spirituelles

En effet, selon le chercheur, le jeu de société présente sur une case un hiéroglyphe représentant l’eau, indiquant un lac ou une rivière. Pour les Égyptiens de l’époque, l’eau représente le voyage que l’âme rencontre et traverse après la mort

le Senet était également utilisé dans les pratiques spirituelles.

Grâce à des fouilles archéologique, des textes égyptiens auraient commencé à décrire le jeu comme dépeignant le mouvement de l’âme à travers le royaume égyptien des morts

L’eau représente le voyage que l’âme rencontre et traverse après la mort.

C’est dans le musée égyptien de San Jose en Californie qu’un plateau de Senet montrerait cette évolution. C’est là que le chercheur a pu retrouver le jeu avec la case et l’écriture hiéroglyphique indiquant l’eau

À un certain moment, les historiens pensent que c’est arrivé il y a environ 3’500 ans, le Senet s’est transformé en un outil spirituel. Il aurait alors abandonné sont côté purement ludique pour devenir une plateforme de communication avec les morts, avec LA mort. Le Senet serait alors devenu une sorte de… Ouija, de passerelle spirituelle entre la vie et la mort. Une évolution intéressante d’un jeu de société

Vous pouvez accéder à toute la recherche archéologique riche et détaillée ici

A vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.