Tricher au Monopoly? Oui, maintenant c’est vraiment possible et autorisé

Temps de lecture: 2 minutes

Que celle ou celui qui n’a jamais, jamais triché au Monopoly lève la main. J’en vois une, là, au fond de la salle, mais c’est certainement pour demander d’aller aux toilettes

Le Monopoly, avec ses parties qui durent un ou deux siècles poussent forcément à la triche. Pas parce qu’on veut gagner et laminer ses adversaires, mais parce qu’on a juste envie que ça se termine, et vite

Désormais, le Monopoly a sa version officielle pour tricher. Le Monopoly Cheaters Edition. Enfin, il faudra encore attendre l’automne 2018 et se débarrasser d’une vingtaine d’euros pour mettre la main sur la VO

Comment ça marche?

En gros, les joueurs et joueuses sont vraiment, vraiment incitées à tricher

Dans cette édition, le jeu propose 15 cartes « triche » loufoques, des objectifs pseudo-secrets fun

Pseudo-secrets, car 5 de ses cartes sont dévoilées face visible et tout un chacun peut essayer d’en remplir les objectifs

Par exemple: piquer de la thune à la banque, placer un de ses hôtels sur le plateau ni vu ni connu sans le payer, chouraver un hôtel de quelqu’un d’autre, récolter de l’argent qui ne vous revient pas, etc

Et si quelqu’un vous attrape en flag, le verso de l’objectif raté vous expose votre châtiment: rendre l’argent, aller en prison ou… vous faire menotter au plateau (oui, le jeu est livré avec une vraie menotte!)

 

Et pourquoi on en parle, alors qu’on n’est vraiment, mais vraiment pas fan du Monopoly?

Parce qu’il est intéressant de relever que les jeux qui admettent la triche sont extrêmement rares. Et que donc, cette initiative d’Hasbro est plutôt osée, insolite et… fun?

A part l’excellent jeu Mito chez Gigamic sorti en 2011, créé par les deux enfants Brand (leurs parents ont créé l’Escape Game de table Exit), sorte d’Uno avec une carte moisie dont on essaiera de se débarrasser en toute furtivité pendant la partie (cacher, jeter…), je n’en connais pas d’autres

Ha si, il y a bien cette race d’alien spéciale qui autorise la triche dans Rencontre Cosmique, le Voleur, qui peut se servir dans la défausse en toute discrétion sans se faire pécho

Mais sinon, les jeux qui permettent de tricher sont rares. Et c’est bien dommage

Et pourquoi pas développer des règles « maison » pour tricher à Kingdomino?

Et tiens, la RTS vient tout juste de sortir une émission hier soir, Dans la Tête d’un Tricheur, à voir en replay ici (merci Raph pour le lien). Pourquoi triche-t-on? Sommes-nous tous des tricheurs potentiels?

Et vous l’avez déjà vue, cette conférence TED qui explique ce qui arrive quand on autorise un joueur à tricher au Monopoly (et que l’autre ne le sait pas)? Épatant

Et vous, ça vous arrive parfois de tricher à des jeux de société?

8 Comments

  1. Ca m’arrive rarement, mais quand j’estime avoir été victime d’une injustice (par exemple un point de règle qui ne m’aurait pas été précisé avant l’entame lors d’une ‘première fois’)… Rassurez-vous, si je gagne dans ces cas-là, j’ai un goût amer en bouche et je ne savoure pas ma victoire.
    Pour en revenir au jeu, je trouve aussi çà très audacieux d’Hasbro, ca peut donner de très bons moments avec des tricheurs honnêtes, mais ca peut aussi mal tourner en présence de tricheurs qui trichent.

  2. Dès que la triche est autorisée surtout avec des cartes qui agissent dessus alors cela devient juste une nouvelle règle du jeu. Et utiliser une règle du jeu n’est pas vraiment tricher car tricher c’est contourner les règles d’un jeu.

    Non ?

    1. Pas faux, bien vu Erik

      Sauf que là, comme dans Mito, le but est de parvenir à « tricher » sans se faire attraper. Le principe de la triche, non?

      Question de sémantique, sans doute

      Merci pour votre réaction Erik

  3. Je crois que dans Munchkin si tu triches et ne te fais pas choper, t’as le droit, c’est écrit dans la règle.
    Bon, dans les autres jeux aussi, si tu triches sans te faire voir, tu gardes un avantage mais là la règle t’autorise (t’encourage ?) à le faire

  4. Je rejoins Roro : j’ai évidemment dû tricher une fois ou deux dans mon enfance, mais ensuite l’éventuelle victoire ne présente plus d’intérêt, et tout ce qu’il reste c’est un sentiment de culpabilité… Même au Mito, je me rends compte que je fais partie de ceux qui trichent le moins…
    Je suis devenu un Bisounours… !

  5. Ah la triche, la trahison, la cupidité !!! (on a le droit de poster ici si on a déjà posté pour le post monpoly de noel 2017 et si on adhère au post sur la joie de vivre ?). Gamins, avec mon groupe de poto-joueurs nous avons allègrement adopté les règles de Junta (pourtant déjà bien perfides) pour autoriser à peu près tout sauf les sévices corporels 🙂 . je dirais donc que la triche, la trahison sont extrêmement jouissifs car le jeu de société devient un jeu de rôle / une expérience ! on transgresse ce que l’on est dans la vie de tous les jours … [vous avez 4 heures…] Par contre c’est bizarre , mais j’ai horreur quand quelqu’un triche ?! donc je dis oui à la triche autorisée mais non à la triche éhontée ! j’ai bon gus ou je suis hors sujet ?

Laisser un commentaire