Critique de jeu : Mogel Motte

Temps de lecture: 3 minutes

Mogel Motte (MM) est un tout petit jeu de cartes pour 3 à 5 joueurs, d’une durée de 20-30’.

Sorti fin 2011 chez Drei Magier Spiel et créé par Emely & Lukas Brand, les deux (jeunes) enfants de Inka et Markus Brand, également auteurs de jeux (Descendance), dans la même gamme que « Salade Cafards », « Soupe de Cafards » ou « Poker de Cafards ».

Thème

Il n’y a aucun thème dans MM, on joue des insectes, et c’est tout. Et c’est complètement égal en fait, car le thème ne présente ici aucun intérêt.

Matériel

Les illustrations sont de la même veine que dans « Poker de Cafards » & « Le Tango de Tarentule », de belles illustrations d’insectes aux couleurs chaudes. Petite boîte pour un petit format de jeu.

Mécanique

MM est un jeu de défausse.

Les joueurs commencent avec 8 cartes, et toutes les cartes ont des numéros compris entre 1 et 5. A son tour, on pose une carte soit directement plus grande soit plus petite que celle placée au milieu de la table, et si on n’y arrive pas, on tire une carte. Dès qu’un joueur n’a plus de cartes en main, la manche prend fin et on compte les points des cartes encore en main.

Les cartes simples valent 1pt, les cartes d’action spéciale 5pts, et les cartes Motte = mite 10pts.

On joue autant de manches qu’il y a de joueurs à la table, et le joueur avec le moins de points remporte la victoire.

Oui, MM est un croisement entre « 6 qui prend », « 11 qui prend », tous deux de Wolfgang Kramer, et « MOW» de Bruno Cathala.

Mais alors, qu’a-t-il de spécial ?

Les cartes Mite ne peuvent pas être posées simplement, ni offertes aux autres joueurs grâce aux cartes d’action spéciale. Comment donc faire alors pour s’en débarrasser puisqu’elles valent 10pts ? TRICHER !!!

Oui, vous avez bien lu, dans MM on peut tricher ! Et c’est là tout l’intérêt du jeu. On peut cacher ses cartes dans ses manches, en les jetant par terre, etc. mais il faudra faire attention de ne pas se faire voir par la « reine mite ». Un joueur à la table reçoit en effet une carte spéciale qui lui permet de jouer ses mites tout simplement, mais qui lui permet également d’empêcher tout joueur de tricher.

Si la reine mite attrape un joueur en flagrant délit, celui-ci reprend sa carte et tire une carte dans la main de la reine mite. Et si la reine mite c’est trompée, c’est elle qui prend une carte supplémentaire.

Conclusion

MM est un pur jeu d’ambiance, et quelle ambiance ! Cela faisait longtemps que nous ne nous étions plus pris de fous rires pareils !!! A Gus&Co, comme le témoigne notre TOP 10 2011, nous sommes plutôt  « gros jeux » et pas tellement petits jeux familiaux d’apéro et légers.

Et pourtant, MM nous a réellement plu. Pourquoi ? Car il faudra savoir tricher et se débarrasser des cartes sans être vu, ce qui mettra une ambiance folle à la table.

MM est un must-have, en famille, entre amis, entre collègues, entre gamers avertis entre deux gros jeux. D’après nous, le meilleur de la gamme « Cafards » de l’éditeur !

Bref, un excellent jeu.

Attention toutefois à la durée de vie des cartes, qui risquent bien de souffrir des manipulations. Pensez à les sleever.

Variante Gus&Co

A 3 joueurs, il sera encore plus difficile de tricher, et à 5, plus difficile de voir tout le monde. Nous avons essayé à 6 et 7 joueurs, mais cela devenait vraiment du grand n’importe quoi.

Pour jouer à plus, entre 6 et 10 joueurs, comme à « MOW» prenez deux jeux, donc deux reines mite qui surveilleront toute la table.

Ce que j’ai beaucoup apprécié

Tricher

L’ambiance de folie à la table, rires & tension

Le petit prix du jeu, 8 euros, pour un pur plaisir ludique

Les règles simples & multilingues

Retrouver l’ « univers » commun de la gamme de l’éditeur

Ce que j’ai moins apprécié

La durée de vie limitée des cartes qui risquent sérieusement de morfler

A vous de jouer! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.