Critique de jeu: Jamaica, The Crew. On s’était dit rendez vous dans 10 ans

Autant Jamaica de base est fun, autant avec cette extension le jeu devient plus profond. Tant… mieux? Oui. Pour autant que cette extension soit destinée à son public-cible. Moins familial, plus core

Pour fêter les 10 ans de Jamaica, sorti fin 2007, Gameworks, la nano-micro-maison d’édition suisse est enfin sortie de sa torpeur pour sortir The Crew fin août 2017

Torpeur?

Oui, car Gameworks n’a rien publié depuis 2014 et la réédition du Crazy Circus de 2002. Il faut dire que le patron, Sébastien Pauchon, est entre temps parti naviguer en terre parisienne pour y bosser comme développeur pour les Space Pirates Cowboys

Et pour fêter les 10 ans de Jamaica, Gameworks ne pouvait pas ne pas se faire plaisir, et nous en donner, au passage. Même équipe que le jeu de base, on ne change pas une équipe qui gagne. Pauchon, Braff, Cathala au gouvernail, Leyssenne aux pinceaux. Et toujours un matos aux petits oignons. Thermo, règles et packaging réfléchis et cohérents. La boîte ressemble à un ouvrage secret fermé à clé

On joue comment?

Un changement, de taille. Les cartes trésor du jeu de base sont remplacées par celles de l’extension. Sinon tout le reste est pareil

Sauf que

Dès qu’on est capable de payer une banque en arrivant à un port, on peut, si on le désire, engager un membre d’équipage (oui parce que The Crew ça veut dire équipage, dans la langue de Donald T)

Comment?

L’engagement ne coûte rien, pour les persos situés aux abords de la bouteille de rhum (rien de tel qu’une bonne lampée de rhum pour faire venir les gens dans votre cale). Si on veut en engager un autre, il va falloir payer pour déplacer la bouteille

Le nouveau membre d’équipage viendra alors prendre occuper une place dans sa cale, limitant les ressources en stock

Ces personnages ont deux effets:

Ils disposent chacun d’un pouvoir balaise. Il y a 20 persos, tous aux pouvoirs différenciés. Les pictos sont suffisamment clairs et reprennent ceux des cartes des joueurs. Déplacement amélioré, bonus, etc. Spéciale dédicace à Calypso, un personnage qui permet de remporter la partie immédiatement si on est en possession des 3 amulettes maléfiques. Malin. Taquin. Bourrin

Les persos rapportent également des PV en toute fin de partie

Une extension aux règles faciles. Qui change toutefois beaucoup

Alors, c’est bien?

The Crew, une excellentissime extension

Qui rend toutefois le jeu de base bien plus touffu, complexe, exigeant. A ne pas mettre entre toutes les mains, donc

Autant Jamaica de base est fun, autant avec cette extension le jeu devient plus profond. Tant… mieux? Oui. Pour autant que cette extension soit destinée à son public-cible. Moins familial, plus core

Ça va comboter sec et s’arracher des neurones au passage. Si je prends ce perso plus ce perso je pourrais faire ça et ça aussi en plus et… Bref, de quoi bien se prendre la tête. Et ainsi faire perdre au jeu son aspect fun, fluide et familial

Avec The Crew, Jamaica devient Jamaica+

Ni mieux, ni moins bien, juste… différent

Vivement 2027 pour la prochaine

Et au fait, quid de la mini-extension slash goodies sortie en 2011, juste avec trois nouveaux trésors? Il faut aussi virer ces cartes pour les remplacer par les nouvelles de The Crew. De toute façon, ces pouvoirs sont désormais repris et proposés par les persos. Doublon (=redondance, pas la monnaie)

Vous pouvez trouver The Crew chez Philibert,

Chez Ludikbazar,

Et chez Ludibay.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s