Voici nos coups de coeur d’Essen 2016

znwb5ez

Essen 2016 s’est terminé dimanche passé, avec 174’000 visiteurs, une augmentation de visiteurs de 7% par rapport à 2015. Dingue.

Voici ce qui nous a le plus plu pendant ce salon 2016.

En vrac

Les stands qui deviennent de plus en plus en beaux, de plus en plus pharaoniques: Morning (tellement vaste on dirait un aéroport. Mais avec des croissants), Blackrock (chaleureux) FunForge (très bling-bling-pastel), Matagot (impressionnant), Asmodée (comme toujours), CGE et Ludonaute (qui années après années grandissent. Faut dire que le Spiel, ça aide…).

Des éditeurs qui venaient (presque) de toute la planète. En plus de habituels américains, japonais, français et bien sûr allemands, cette année nous pouvions voir les jeux des Macédoniens, Sud-Africains, Colombiens ou Azeri (Azerbaïdjan, si jamais). La mondialisation ludique est en cours.

carte-monde-essen

L’appli Through the Ages, développée par Vlaada lui-même. Superbe adaptation, très immersive et jeuvideoesque. À sortir en 2017.

L'appli Through the Ages
L’appli Through the Ages

Une extension prévue pour Through the Ages. Prévue. Pour Essen 2017? 2018?

La halle 1, ze place to be en 2016: vibrante et rutilante. Un poil moins commerciale et mainstream que la halle 3. Un poil.

Les halles 6 & 7, plus indé, plus calmes, plus accueillantes, plus originales.

La halle 1A réservée pour la presse avec tous les jeux présentés. Plus aérée et agréable que les années précédentes (en même temps, vu le nombre impressionnant de jeux, plus trop le choix!)

L’organisation du salon. Toujours aussi allemande (comprenez par-là, efficace et précise).

Avoir pu découvrir (et jouer) à Unlock, la future tuerie chez les Space Cowboys, prévue pour janvier 2017.

Avoir pu découvrir les prochains (bons) jeux pour 2017 (voire 2018?) chez Ferti (Fennecs), Blam! (Doggy Bag), Game Flow (Grobelin), Blackrock (Boooh!) et Morning (Kill the Unicorn, Ikan et Mines of Olnäk). Et j’en oublie peut-être encore.

Voir des visiteurs littéralement courir à l’ouverture (chaque jour, 10 minutes avant que prévu) pour être parmi les premiers à acheter, essayer.

Tellement bien manger (vegan et bio) à Essen. Des restos de folie! Et pas chers.

Le spa, magique, à 32cm du salon. Mais vraiment. Magique. Et à 32cm.

La raison principale pour aller à Essen (hormis le spa et la bouffe?)? Rencontrer les auteurs, les éditeurs, les amis, et VOUS, surtout, les joueuses et joueurs, lectrices et lecteurs fidèles de Gus&Co.

Les meilleurs jeux

Nous les avons déjà très brièvement listés, voici nos jeux coups de cœur du salon d’Essen 2016.

Cette année, avec 1’300 jeux, par facile de trouver les jeux qui sortaient du lot. Voici en tout cas ceux qui nous ont tapé dans l’œil. Et il est évident que d’autres jeux présents à Essen émergeront encore de la masse ces prochaines semaines.

Terraforming Mars

Terraforming Mars. Une perle d'Essen 2016
Terraforming Mars. Une perle d’Essen 2016

Gestion, exploration sur Mars. Un éditeur serait sorti du bois pour signer une VF.

Odin

Oding. Le nouveau Rosenberg. La boîte pèse 17kg (environ)
Oding. Le nouveau Rosenberg. La boîte pèse 17kg (environ)

Le gros, gros, gros jeu d’Uwe Rosenberg. Gestion à la Caverna, avec du placement à la Patchwork. Excellent (et chez et lourd).

Inis

Christian Martinez, l'auteur d'Inis. Qui explique Inis
Christian Martinez, l’auteur d’Inis. Qui explique Inis

Faut-il encore en parler?

Delphi

Delphi. De Feld. Du brain-burner (comme souvent)
Delphi. De Feld. Du brain-burner (comme souvent)

Le jeu de Stefan Feld d’Essen. Dés. Gestion. Exploration. Excellent!

7 Wonders Duel Panthéon

7WDP (je vous laisse décomposer l'acronyme)
7WDP (je vous laisse décomposer l’acronyme)

L’extension pour le blockbuster d’Essen 2015, avec l’apparition des dieux et une action supplémentaire disponible pour temporiser.

Railroad Revolution

railroad

Le nouveau What’s Up Games. Moins mind-fuck que Madeira, plutôt dans le genre Nippon. Brain-burner quand même.

Great Western Trail

L'un des must-have du salon
L’un des must-have du salon

Du même auteur que le carton de 2016 Mombasa. Un jeu qui va faire parler de lui en 2017 sans aucun doute.

Not Alone

not-alone

Un autre carton du salon. Not Alone. Un semi-coop à base de cartes. Avec une créature qui veut essayer de se débarrasser (en fait, assimiler à sa planète) des humains. Ambiance parano dans ce mini-jeu SF à base de bluff et de guess. Très très fort.

London Dread

Le meilleur jeu d'Essen 2016?
Le meilleur jeu d’Essen 2016?

Faut-il encore en parler?

Scythe

Un 4X dans une uchronie au superbe matos. Les tables de démo chez Morning n’ont pas désempli pendant toute la durée du salon.

Sabbat Magica

Sabbat Magica chez les valaisans d'Helvétia Games
Sabbat Magica chez les valaisans d’Helvétia Games

Le nouveau gros jeu chez Helvétia Games. Gestion, déplacement. Très bon. Et toujours avec son propre univers helvético-fantastique.

Kanagawa

kana

Le jeu IELLO du salon. Un stop ou encore un peu à la Black Jack au superbe matos et avec des cartes qui peuvent s’utiliser de deux manières différentes. Très bon.

Seafall

Seafall. Une autre claque d'Essen 2016
Seafall. Une autre claque d’Essen 2016

Un 4X pirates avec un mode Legacy. On en entend parler depuis un sacré bout de temps. Il est enfin sorti. Avec une VF chez Filo.

Lorenzo Il Magnifico

lorenzo

Placement, dés, gestion. Un pur jeu à l’allemande à la grammaire très feldienne.

Codenames Pictures

Codenames Pictures. Yeeeeah
Codenames Pictures. Yeeeeah

Codenames Pictures. Depuis le temps qu’on vous en parle. Vendu à plus d’un million d’exemplaires depuis une année, Codenames revient, mais avec des images. Et les sensations du jeu change. C’est presque mieux ainsi.

Et vous, quels furent vos coups de cœur du salon?

7 Comments

  1. Ah la la… mon copain a déjà fait Essen mais moi je n’ai encore jamais pu. Je pense que l’an prochain je vais essayer de m’arranger pour poser des congés car j’ai vraiment envie de tester… ^^ Justement on en parlait l’autre jour et il me disait que ça devait être compliqué de manger VG là-bas car il ne se rappelait que de junk food bien grasse et pleine de viande.^^ J’étais surprise pour un évènement qui se passe en Allemagne car les allemands et le végétarisme c’est une histoire d’amour. 🙂
    Bon, j’aurais encore pleins de trucs à raconter mais ça va être trop longuet. Juste, je rebondis sur Caverna, pour dire que j’adore ce jeu, comme souvent pour les jeux d’Uwe Rosenberg. 🙂

    J'aime

  2. Il y a « Cottage Garden » qui est un patchwork jusqu’à 4 joueurs (plus proche de patchwork que Odin).
    Uwe a trouvé une nouvelle marotte, combien de patchwork like va-t-il nous pondre ? 😂😂

    J'aime

  3. Merci pour ces articles sur Essen 2016. Des bons jeux et des bon plats vegan ça donne envie… Je me laisserais pt être tenter par cette expérience l’année prochaine. J’en sais encore peu mais si je devais miser sur un jeu qui pourrait bien plaire je dirais London Dread.

    J'aime

  4. London Dread avait l’air génial mais trop besoin de l’ambiance en français pour faire jouer les copains !!! J’espère qu’il y aura une édition en français… Apparemment Don’t Panic pourraient être dessus donc je croise les doigts !!!!! Les gars il faut le faire 🙂
    Et pour le coup, j’ai testé et acheté « Clank ! » qui était vendu mais pas présenté et c’est génial 🙂 Je recommande !!! Même si personne ne me connaît ici :-p

    J'aime

  5. Pour ma part, découverte du dernier Feld: Oracle de Delphes… Pour moi, fan absolu de l’auteur, son meilleur jeu!!!
    Et Code Names Picture que je trouve excellent et en effet meilleur que la version de base 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s