Les versions deluxe des jeux de plateau. Gadgets ou véritables objets d’art?

1. Colons

Je me souviens très bien du mois de mai 1995. Avant cela, je jouais aux jeux de rôle et à de « vieux » jeux de plateau des années 80. Et puis, en ce beau mois de mai d’il y a 20 ans, une bombe ludique allait changer la face du marché et du monde du jeu de société: Les Colons de Catane.

Avant Les Colons de Catane, les jeux avaient une furieuse tendance à durer des heures, avec des règles tarabiscotées et complexes. Les Colons de Catane changèrent tout cela. Vendu aujourd’hui à plus de 15 millions d’exemplaires, toutes versions et extensions confondues, le jeu marqua le début de ce mouvement qu’on appelle depuis les jeux de société modernes.

Pour fêter les 10 ans du jeu, Kosmos l’éditeur allemand sortit une version deluxe en 2005, une édition 3D pour collectionneurs. Superbe.

Un superbe coffre en bois pour ranger le matériel. Des grandes tuiles en relief et richement décorées. Des éléments, villes, villages, routes, finement ciselés.

300 CHF / euros. 300.

Fallait-il l’acheter? Faire l’impasse?

Je n’ai pas craqué.

Depuis, un déluge de jeux s’est abattu sur mes étagères. Au point de laisser les Colons bien seuls.

Mais chaque année un éditeur me nargue en sortant une Version Deluxe (VD) de son jeu.

Quand je parle de Version Deluxe, je ne prends pas en compte les versions XXL au matériel « juste » agrandi. Ou les rééditons améliorées. Non, je parle ici des VD, qui proposent un design et du matériel amélioré. Versions Deluxe souvent également appelées « Collector ‘s Edition ». Edition pour collectionneur. Tout est dit. Comme Puerto Rico, Les Aventuriers du Rail, Taluva, La Guerre de l’Anneau, Small World, Takenoko…

Mais que se passe-t-il dans la tête d’un éditeur pour vouloir lancer pareille version? Et surtout, que se passe-t-il dans celle d’un joueur pour dépenser plusieurs dizaines, voire centaines d’euros pour faire l’acquisition d’un jeu qu’il possède souvent déjà en version « ordinaire »?

2. Editeurs?

Mais qu’est-ce qui pousse un éditeur à produire une VD, à sortir une version de leur jeu à plusieurs centaines d’euros? Une production évidemment onéreuse pour une prise de risque importante. Sans compter que certaines VD sont parfois vendues à perte, même si leur prix de base est élevé.

  1. Relancer le jeu: souvent, la VD sort quelques années après la première sortie du jeu. Cela relance l’intérêt du jeu, lui donne un second souffle, (re)fait parler de lui. Pas facile de relancer un jeu aujourd’hui, avec toutes les sorties qui inondent le marché.
  2. Se faire plaisir: on pense parfois, à tort, que les éditeurs sont des requins de la finance, des commerçants avides et avares. Alors qu’il n’en est rien (pour la plupart). Les éditeurs font leur métier pour le plaisir de sortir des jeux et de faire jouer leur public. Une VD est un moyen de « remercier » leurs joueurs fidèles en leur proposant une version prestigieuse. Et l’objet est toujours beau, cela doit ravir l’éditeur.
  3. Sortir du lot: les VD sont… deluxe. Prestigieuses. Flamboyantes. Uniques. Extraordinaires. Coup de pub.

3. Joueurs? -Interview

Et chez les joueurs? Pourquoi acheter une VD? Pour savoir ce qui se passe dans la tête d’un joueur qui possède plusieurs VD, nous avons demandé à notre ami Yann, qui plus est psy. Bien placé pour savoir ce qui se passe dans la tête…

 

  1. Quels sont les jeux en Version Deluxe (VD) que tu possèdes ?

War of the Ring Collector’s Edition

Small World Designer Edition

Takenoko Collector’s Edition

Puerto Rico Deluxe

Tokaido Collector’s Edition, à venir (KS terminé, en production)

 

  1. Que recherches-tu dans les VD ? Pourquoi en acheter ?

Ce que j’aime dans les VD, c’est la beauté de l’objet au service du jeu. J’aime les jeux de société parce qu’ils racontent des histoires. Des histoires créées, vécues et partagées par les joueurs. Et ces histoires sont encore plus belles si le matériel invite à l’émerveillement et au voyage. Manipuler les doublons sonnants et trébuchants de Puerto Rico, voir les armées des Peuples Libres et de l’Ombre se déployer sur des Terres du Milieu démesurées, admirer la bambouseraie de Takenoko envahir la table de jeu, bref vivre des émotions XXL, voilà ce qui m’anime !

 

  1. A quelle fréquence sors-tu ces VD pour y jouer ?

Dès que possible ! Je considère que ces jeux sont faits pour être joués. Je garde encore mes boîtes « standards » si je veux emmener le jeu chez des amis, mais si je joue à la maison alors autant se faire plaisir avec la VD.

 

  1. Comment considères-tu les VD? Plutôt objet de collection / art ou jeu ?

Je ne suis pas un collectionneur. Les jeux VD que je possède, je les ai achetés à leur sortie. Beaucoup de ces éditions collector sont épuisées, et je ne serais pas prêt à les acquérir à tout prix. En tout cas pas aux prix affichés sur les sites de revente, souvent le double ou le triple du prix de base. Et pas non plus si le jeu ne me m’intéresse pas.

Pour moi encore une fois, ce sont avant tout des jeux, destinés à produire de l’émotion et du partage. Des jeux destinés à être joués, même si le matériel doit en pâtir quelque peu.

 

  1. Où entreposes-tu ces VD, et pourquoi ?

Le prix et l’encombrement, voilà à mon sens les deux freins majeurs à l’acquisition de VD. J’entrepose les miens à la cave, faute d’avoir une pièce dédiée au jeu.

 

  1. Laquelle de tes VD est celle qui te plaît le plus, et pourquoi ?

War of the Ring. Pour la beauté du coffret en bois ciselé qui invite à l’aventure avant même d’être ouvert, pour le gigantisme du plateau de jeu, pour la kyrielle de figurines peintes. Et parce que le matériel hallucinant est au service d’un univers tout aussi hallucinant.

 

  1. Quels sont les jeux que tu aimerais bien voir sortir en VD?

J’aime quand le matériel et le thème se répondent l’un l’autre. J’adorerais jouer en VD à des jeux comme Okko ou Jamaica (dont un exemplaire XXL magnifique a circulé sur les festivals et dans les clubs).

Merci Yann pour tes réponses.

4. Joueurs? 

Après l’interview de Yann, que peut-on en retirer? Pourquoi acheter des VD?

Il y a peut-être un sentiment de privilégié à posséder une VD d’un jeu. On se sent « unique », différent. D’autant que les VD sont souvent tirées à peu d’exemplaires. Pour rendre l’objet encore plus extraordinaire, rare.

Et puis comme le soulève Yann, il y a l’aspect immersif. Le matériel sert le thème qui s’en trouve alors renforcé. Manipuler des pièces de monnaie en carton ou en véritable métal dans Puerto Rico change le ressenti, l’expérience ludique.

Alors, les VD, gadgets ou véritables objets d’art?

  1. Gadget : les VD sont des gadgets. Parce qu’ils n’apportent rien de plus au jeu.
  2. Pas gadget : les VD contiennent souvent des extensions au jeu de base plus ou moins inédites qui peuvent s’avérer intéressantes.
  3. Gadget : les VD ne sont pas souvent jouées. Parce qu’elles sont tellement belles, et fragiles, que certains joueurs préfèrent éviter de les sortir.
  4. Pas gadget : les VD, pour la très grande majorité, sont de très très très belle facture et réalisation. Cf les vidéos et photos ci-dessous. Un pur bel objet.
  5. Gadget : le jeu de société est un gadget. Tout est un gadget (sauf le tofu. Mais ça c’est une autre discussion).

Tout est question de point de vue. Une personne qui ne possède aucun jeu de société et qui verrait des étagères couvertes de jeux trouverait cela superflu, exagéré. Tandis que celui qui les possède ne le voit pas ainsi, bien au contraire, il aurait peut-être tendance à en vouloir plus. Et les Versions Deluxe sont quand même de sacrés beaux objets! Même s’il y a un aspect fétichiste et matérialiste à s’émerveiller devant un déluge de figurines en plastique.

Et vous, possédez-vous une Version de Luxe? Pourquoi?

Et quels jeux aimeriez-vous bien voir en VD?

Le matos du War of The Ring Collector’s Edition

Small World Designer Edition

13 Comments

  1. J’ai pas les moyens donc ça règle la question. Cependant si j’avais les moyens et la maison qui va avec je m’offrirais bien un Takénoko XXL et je l’exposerais sur des étagères (j’y jouerais aussi). Pour le reste je suis pas client. Je regrette juste de ne pas avoir pris Puerto Rico Deluxe car il n’était pas beaucoup plus cher et il y avait un vrai changement qui aide a l’immersion).

    Par contre j’aime beaucoup prendre en photos les surdimensionnés fan made, ici a Toulouse on a des fans qui ont fait un magnifique Chevaliers de la table ronde et un incroyable claustrophobia. J’aimerais bien voir (en vrai) le fan made de Ghost stories.

    1. Celui qui tournait sur salon avec les tuiles 3D ? Il claque ^^ Mais je me vois pas jouer avec a la maison.

      1. Si tu parles de Claustrophobia il appartient a Alchimie (l’asso qui organise le festival de Toulouse). Je n’y ai pas joué par contre j’ai joué au chevaliers de la table ronde, c’était vraiment génial. ça donnait la dimension chevaleresque j’ai trouvé, en plus on jouait a fond nos personnages. Par contre on pouvait pas gagner, le félon était a coté de moi et c’était le roi Arthur.

  2. Worst case scenario:

    Vous investissez dans une version deluxe parce que vous croyez au potentiel du jeu en question; c’est votre élu, votre favorite…

    … et votre groupe de joueurs préfère ressortir le vieux truc tout écorné là-bas, avec ses cartes non-sleevées (ouch!), ses sachets zip dépareillés et sans tapis de jeu assorti.

    1. Rare tout de meme. En général c’est plutot, rah quelle mocheté jouons a autre chose.
      On en arrive à sélectionner les jeux Essen à la tete du matos pour la bonne et simple raison qu’un jeu moche sort beaucoup plus rarement qu’un jeu correct/joli.

  3. Moi ce qui me gene surtout c’est d’acheter deux fois le même jeu. J’ai juste l’impression du pigeon et du gaspillage.

    Et par exemple le KS legendary metal coins vient de transformer tous mes jeux avec des pieces moches (12 quand meme) en jeu qui claquent ^^
    Et les pieces sont beaucoup plus belles que celles d’un Puerto Rico Deluxe… désolé de le dire.

    1. Disons que le Puerto deluxe c’est pas pour les pièces que je le ferais^^.
      un gars a l’asso de ma femme customise tout ses jeux, et la comme sa fille est au Danemark il a récup des pièces danoises trop classe.

  4. Pour moi Puerto Rico n’est une version deluxe mais juste une version améliorée.
    J’en ai quelques unes (sans compter les jeux géants Gigamic) Catane, Automobile, Smallworld, Taluva (KS à venir), Tokaido (KS à venir), Mare Nostrum (KS à venir) Takenoko. L’intérêt de ces versions est de profiter du meilleur matériel possible pour ces jeux. Il y a un vrai marché et si ces versions sont économiquement viables alors j’espère que les éditeurs vont les multiplier.
    Plus le jeu est joli dans sa version de base, plus une version collector est souhaitable. Alors oui Jamaica ou plus récemment Flick ’em up, ils auraient pu sortir en même temps la version de base et celle vu au PEL.

  5. Si le materiel en vaut le peine je dit oui, des jeux comme francis drake ne sont pas des version deluxes, mais des jeux de base deluxe,le seul reproche pour les gens c’est qu’il est trop cher. Donc je dirait que la version deluxe est la vrai version d’un jeu, sa version de base, et juste moindre pour etre a un prix abordable. Mais la encore tout depend les versions deluxe.

  6. (encore un commentaire sur un article vieux de quelques années)

    La VD de Smallworld me tenterait bien, mais maintenant elle est super rare. J’ai pas les moyens de mettre 300 euros dans un jeu, ou du moins je préfèrerais mettre ces 300 euros dans d’autres jeux.

Laisser un commentaire