Essen 2014 en 14 chiffres (hallucinants)

0483 Numbers, Flickr, CC, by Mark Morgan

0483 Numbers, Flickr, CC, by Mark Morgan

 La foire du jeu à Essen ouvre dans quelques jours. Voici quelques chiffres (hallucinants):

1006

1. 1’006 jeux annoncés (pour l’instant). C’est le tout dernier chiffre (vendredi 10.10 à 9h du matin) officiel. 1’006. Clairement un record historique !

318

2. 318 éditeurs présents. Pareil que plus haut, un record!

40

3. 40 éditeurs francophones (la liste complète ici). Soit le 12.5% des éditeurs (en fait il y a 41 éditeurs francophones, 1 s’est rajouté depuis cet article… donc 41 sur 318 = 12,9% pour être précis. Merci Eric 😉

39

4. 39 nations présentes. Sur 197 reconnues par l’ONU depuis 2012. Soit environ 20% de la planète qui est représentée à Essen.

58000

5. Cette année, la halle 4 sera rajoutée aux 3 autres, pour une surface totale historique de 58’000 m2Soit l’équivalent de 14,3 terrains de foot, 302 terrains de tennis et 46,4 bassins olympiques. Également un record.

35

6. 35 heures d’ouverture (au public), entre jeudi 10h et dimanche 18h

117

7. Si vous deviez passer uniquement 7 minutes par jeu, juste pour écouter la présentation rapide mais sans y jouer, il vous faudrait 7’042 minutes. Donc 117 heures, i.e. 3,35 fois plus que les heures d’ouverture.

1,3

8. L’année passée, ce ne sont pas moins de 156’000 visiteurs qui se sont baladés dans les allées. Si cette année la fréquentation est pareille, cela voudra dire que chaque jour, en moyenne, il y aura 39’000 visiteurs, donc la densité sera de 0,67 personne par mètre carré.

Sachant toutefois que sur toute la surface, une bonne moitié est déjà physiquement occupée par les stands, tables, déco, etc, on doit donc plutôt compter sur une densité moyenne quotidienne de 1,3 personnes par mètre carré pendant 35 heures. Essayez, juste pour rire, de tenir à 2 sur un mètre carré. Pendant 35 heures.

14

9. Si l’on compte donc une surface de 29’000 mètres carrés utilisables (cf ci-dessus), et que la vitesse moyenne humaine est de 4 km/h, il faudra donc un peu plus que 7 heures de marche non-stop pour tout voir. Sachant que la densité est approximativement de 1,3 personnes par mètre carré, on devrait plutôt ralentir la cadence en tout cas de moitié, ce qui signifie qu’il faudra environ 14h de marche pour tout voir. Sans s’arrêter.

1'755'000

10. Le prix d’entrée pour les visiteurs varie entre 11.50 euros (adulte) et 6.50 euros, avec des pass pour toute la durée ainsi que des prix de groupes. Comptons donc une moyenne de 9 euros. Multipliés par 156’000 personnes, ça donne un chiffre d’affaire d’entrées d’un million quatre cent quatre mille euros, 1’404’000, soit au cours actuel 1’755’000 CHF.

2'706'666

11. Le prix minimum de location des stands pour les exposants est de 567 euros pour 10 mètres carré. Si on compte que les 2/3 de l’espace est occupé, le reste étant les allées, i.e. 38’666 mètres carré occupés, si l’on compte le prix minimum de location des stands, le chiffre d’affaire MINIMUM engrangé par les organisateurs est de 2’165’333 euros, soit 2’706’666 CHF.

Mais il s’agit ici du strict minimum, puisque les plus gros stands paient moins pour la surface mais en prennent plus. Et il faut encore rajouter à cela le prix de location des tables, des chaises, des séparations, du tapis, si les exposants ne les amènent pas eux-mêmes.

4'461'666

12. Le chiffre d’affaire final engrangé par les organisateurs pour Essen, entre les exposants et les entrées s’élèvent donc au minimum à 3’569’333 euros, soit 4’461’666 CHF. Ok il est temps que j’envisage sérieusement d’organiser mon propre Esen à moi dans mon jardin…

503

13. Si on prend une moyenne de 30 minutes pour lire et comprendre les règles d’un jeu, entre les plus courts, quelques minutes, et les plus longs, 1-2h, il faudrait 503 heures rien que pour lire les règles de tous les jeux présentés à Essen cette année. 503. Donc environ 21 jours non-stop. 3 semaines. Rien que pour lire les règles.

84

14. Si on estime la durée moyenne d’un jeu à 60 minutes, entre les jeux les plus courts de 10-30 minutes et les plus longs de 2-3h, il faudrait 1’006 heures pour jouer à tous les jeux présentés à Essen, soit environ 41 jours non-stop, sans sommeil ni pause pipi. Si on compte quand même 8h de dodo et 2h de repas par jour, on devrait plutôt compter 84 jours. Près de trois mois à jouer. On peut être payé pour faire ça? Je signe où?

Tous ces chiffres ne vous font pas tourner la tête à vous?

15 Comments

  1. Merci pour les chiffres qui donne une petite idée de la démesure de ce salon (12é participation pour moi cette année).

    J’aimerais connaitre la provenance du nombre de jeu « annoncé » et ce que cette notion recouvre.
    Car clairement (ou alors j’ai tout faux), il n’y a pas 1006 nouveautés à Essen. Si ?
    Donc :
    * est-ce que ce ne sont que des nouveautés ?
    * est-ce que les jeux qui sortent en plusieurs langues (plusieurs éditeurs) sont comptés plusieurs fois (à mon avis : oui)
    * est-ce que les nouvelles traductions de jeux ancien sont comptés (genre la version allemande d’un jeu français) ? (à mon avis : oui)
    * est-ce que les jeux sortis en début d’année mais qui sont pour la première fois sur le salon sont comptés ?
    * est-ce que cela inclus les extensions (amha oui) ?
    * est-ce que ça inclut les goodies (amha oui) ?

    Bref il y a un boulot (pas super motivant, je l’avoue) à faire pour recenser correctement et analyser la provenance de ce 1006. Ou alors c’est déjà fait et du coup ça m’intéresse !

    1. Reixou, les chiffres de jeux et d’éditeurs sont tirés de Cliquenabend qui tient une liste beaucoup plus exhaustive et riche que Spielbox ou BGG, bien en-dessous des chiffres.

      En fait je viens de revérifier, on est monté à 1’025 depuis la rédaction de cet article ce matin !!! 19 en plus… Et ce n’est certainement pas fini… 2014, dingue!

      Mais non, ce ne sont pas tous que des nouveautés à sortir en exclu à la foire. Mais quand même un sacré paquet.

  2. Petite erreur, si il y a 40 editeurs français sur 318 editeurs cela fait 12.5% et non 8%.
    😉
    Comme Gus est devenu la référence en terme de précision sur les chiffres et les différents graphiques statistiques, il ne faudrait pas ternir cette image ;P

    1. Mais c’est pourtant exactement ce qui est indiqué. Exactement. Non mais, tu doutes encore de mes capacités mathématiques Eric? 😉 Merci pour la correc.

      1. Pour le sacré paquet on est d’accord. Et effectivement ils en ont bcp plus que BGG qui plafonne à 578 (mais en général bien décrit et avec des fiches complètes) et qui inclut des doublons, goodies, extension, trad, .
        ..
        La liste de cliquenabend a l’air hyper précise mais par exemple tous les jeux Libellud sont listés chez Asmodée et re chez Libellud (et pareil pour tous les jeux distribués par Asmodée), je soupçonne que ça soit la cas pour un paquet de jeux listés chez l’éditeur et le distributeur.
        Fief a 4 entrées chez Academy (le jeu + 3 goodies) et rebelote chez Asynchon + 1 fois chez Spielschmiede (qui fait la version Allemande je suppose) .
        Au final 1 jeu = 9 entrées.

        On va dire que ça fait mille selon les syndicats. Reste à voir les chiffres des syndicats.

  3. Point 11: Le prix minimum n’est pas correct, si tu tiens compte qu’on est OBLIGÉ de payer pour 10m2 les supplements’ ajouts au catalogue, payer pour les murs, taxe nettoyage etc … tu est á 824€.

      1. Salut Gus, ce que je veux dire c’est que les suppléments ne sont pas des « bonus en plus » – c’est une OBLIGATION de les prendre. Dans le courrier et les conditions générales, il est clairement indiqué que l’on DOIT prendre au minimum les panneaux, le catalogue etc.. Bref, c’est 824 € et ça c’est la facture pour le strict minium des 10m2 – c’est ce que l’on a payé pour cette année.

  4. Excellent article déjanté au possible 😀
    On peut toujours arguer sur la véracité des calculs, c’est fantaisiste comme j’aime, une pointe de vérité !!!

    c’est quoi 0.3 bassin olympique ???

Laisser un commentaire