Game Design : le Cercle Magique

Temps de lecture: 2 minutes
WMATA Dupont Circle Station - Flickr, by Elvert Barnes
WMATA Dupont Circle Station – Flickr, by Elvert Barnes

Extra Credits a publié une vidéo de game design sur le « Cercle Magique ».

Le Cercle Magique?

C’est le portail, le seuil, le passage qui mène dans un autre univers, une autre réalité.

Quand on fait du jeu de rôle, du jeu vidéo, quand on va au cinéma, au théâtre, qu’on lit ou qu’on fait du jeu de plateau, on traverse souvent / parfois un seuil pour quitter sa réalité et se plonger dans un tout autre contexte, fantastique, immersif, différent. Le Cercle Magique c’est justement la limite entre réalité et « fantasme ».

Extra Credits nous propose quelques pistes pour optimiser l’immersion : la musique, le fond sonore en est un élément. Au théâtre, les trois coups et le rideau levé placent le spectateur dans un autre contexte pour le préparer à s’immerger pour 1-2h. Les illustrations, l’esthétique est également un autre facteur d’immersion.

Pour Extra Credits, et JJ Abrams avant, le facteur décisif est le mystère. Vouloir comprendre, voilà une motivation essentielle. Dans ma campagne actuelle de Z-Corps, je sens bien que le but premier des joueuses est de comprendre la raison première de l’épidémie. Pour mieux l’éradiquer. Oui, comme dans World War Z.

Dans tous nos événements, Sherlock Live, Zombies Invasion, Panic Room Experience, nous essayons à chaque fois de plonger les joueurs dans ce Cercle Magique en utilisant quelques artifices choc : mains attachées, texte d’intro et d’ambiance, musique d’ambiance, etc. Il faut dire que le début d’un événement, d’un jeu est important pour son bon fonctionnement puisque les participants doivent se sentir transportés pour véritablement « ressentir » le jeu, s’y impliquer et immerger. Nous sommes d’ailleurs en train de plancher sur une possible utilisation d’une playlist Spotify personnelle à écouter pendant nos événements.

Et le jeu de plateau dans tout ça? S’il est vrai que les éditeurs placent bien souvent un texte de présentation du thème en tout début de règles, soyons honnêtes, rares sont les jeux qui nous transportent.

S’il y a quelques jeux qui sortent du lot, dont le thème est particulièrement fort et intégré, tel que le TOP 10 des jeux à thème fort par exemple, malheureusement, dans la très grande majorité des cas, le thème, l’univers, l’immersion est très faible. Ce qui compte c’est le gameplay et la poursuite de la victoire, pas particulièrement le plaisir de jouer pour voyager.

Quelques jeux qui tirent leur épingle du… jeu et qui font toucher ce Cercle Magique:

  • Zombies 15, le prochain carton de Iello prévu pour ces prochaines semaines, un énième jeu de zombies mais avec une bande-son de folie qui place littéralement les joueurs dans le jeu. Nous avons eu la chance de le découvrir en avant-première au Bar à Jeux et je peux vous assurer que le jeu déchire!
  • Les Demeures de l’Épouvante, avec un texte d’intro à lire aux joueurs et un scénario souvent / quelques fois palpitant (ça dépend des scénarios, certains peuvent être aussi bons que miteux). On se situe presque à la frontière du jeu de rôle.
  • Beaucoup de jeux de chez Days of Wonder, qui ont bien souvent des illustrations et un matériel hallucinants, qui placent les joueurs dans une réalité ludique autre.

Et vous, avez-vous déjà senti l’entrée dans ce Cercle Magique? Un jeu, une anecdote? Verriez-vous d’autres facteurs pour favoriser l’immersion?

1 Comment

  1. Il y a 2 jeux que je possède et qui me font plus voyager que les autres :
    – Le Donjon de Naheulbeuk pour son côté complètement loufoque dans lequel on entre immédiatement. La simplicité extrême du gameplay (remplacée par des petits jeux d’adresse) ne le place pas automatiquement dans les Jeux de rôle, donc accessible à tout le monde.

    – Battlestar Galactica. Au début du jeu tout le monde joue du côté des humains, le temps d’assimiler les bases, puis d’un coup les allusions aux cylons fusent, et là le jeu démarre vraiment.
    Accusations, emprisonnements, propagande… tout est bon pour rallier les autres joueurs à notre cause. On ne joue plus vraiment, on fait de la politique.
    Avec la bande-son de la série en fond, c’est vraiment génial.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.