Nomenclature des jeux moisis

ingo-glv3FWMTUX0-original

Quand nous avions parlé de nos pas-du-tout coups de coeur d’Essen 2013, nous avions sorti le terme de « jeu vaisselle ».

Et bien voici la nomenclature ultime des jeux moisis, comment les reconnaître, et surtout, comment les appeler. Parfait pour se la péter à table et sortir un terme moderne, jeune et tendance.

cacao

Le jeu est tellement hideux qu’il est laid. Les illustrations sont moches, ratées ou inexistantes, le plateau ressemble à un vieux proto moisi. Pourquoi ce terme de jeu Cacao? Laid Lait-cacao…

cheminée

Le jeu est tellement mauvais qu’il finira très bien dans la cheminée cet hiver. Au moins il servira à quelque chose…

poussière

Le jeu est tellement moisi qu’on le laissera bien tranquille sur une étagère à prendre… la poussière. Pas fondamentalement un jeu Cheminée, on a quand même envie de le garder, au cas où, mais on sait très bien en son for intérieur qu’on ne le sortira plus jamais.

glue

Un jeu auquel on a collé (colle, glue…) un thème absolument pas exploité ou intégré qui pourrait être remplacé par n’importe quel thème en fin de compte.

queen

Le jeu est tellement mal traduit, les règles sont bourrées de fautes. Un jeu Queen Games (exemple Lancaster, Amerigo…)

toast

Le jeu est tellement complexe et prise de tête avec un matériel de folie qu’il finit par vous griller les neurones. D’où le toast…

frigo

Il n’y a aucune interaction à la table, les joueurs jouent seuls, mais à plusieurs.

vaisselle

Entre vos tours le jeu est tellement peu intéressant que vous pouvez très bien aller faire la vaisselle, ou voir les galeries de photo de vos amis sur FB, ou envoyer des snapchat, ou lire des articles chatoyants sur Gus&Co.

Auriez-vous d’autres propositions pour d’autres types de jeux moisis?

11 Comments

  1. Bien fun 🙂 Transversalement, j’avais plutôt tendance à réagir de manière moins imaginative… sortant quelque chose comme « C’est tout moisi du slip ce jeu… ». Oui je sais, ça vole pas bien haut… 🙂 C’est mon côté vieux djeunz sur le retour…

  2. J’aime beaucoup et je pense en faire entrer quelques uns dans mon vocabulaire ludique. 😉

    Petite proposition :

    Les jeux Kleenex, à usage unique, dont on fait le tour en un partie.

  3. Je n’aurais pas appelé la catégorie générale « Jeux moisi », un jeu peu rentrer dans une des sous catégorie et pourtant être bon. Par exemple, Koryo est typiquement un jeu Glue et pourtant c’est un très bon jeu 🙂

  4. Tiens j’en ai une de catégorie : Le jeu recyclable, que tu achètes plus pour réutiliser le matos que pour le jeu lui même. Exemple parfait : Skull and roses, en tant que set de sous bock.

  5. Une catégorie non citée mais qui me fait particulièrement ch…[chaque fois la même chose] :
    Les boites vides :
    – t’achète une boite de la taille d’un « 7 wonders » et t’a un jeux de la taille d’un « Saboteur » …. « ho un jeux nain ! »

    Bien que Iello semble mettre un point d’honeur a appliquer cette formule ils ne sont pas les seuls, malheureuseument, et Filo (Zman), Edge et Asmodée nous livre aussi leurs accessoires de comblement de placards vides.
    Quelques exemples ?
    – Gosu : on peut rentrer entre 6 et 8 exemplaires du jeu dans la boite.
    – King of Tokyo : en gardant le grand plastique de « rembourrage » on y rentre le jeu & toutes les extentions existantes.
    – Smash Up : une boite de la taille de King Of Tokyo … 80 cartes et 10 jetons en carton.

    Seul point acceptable, tu peux jouer a Tetris avec : quand tu les emboites les uns dans les autres ils disparaissent par ligne entières (^_^)

      1. Moi j’aurais bien dis « Jeu Grenouille » : rapport à la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf. Beaucoup d’air et peu de grenouille 🙂

Laisser un commentaire