Essen 2013 en 11 chiffres

essen-chiffres

La foire du jeu à Essen ouvre à peine dans quelques jours. Voici quelques chiffres (hallucinants):8631. 863 nouveautés. C’est le tout dernier chiffre (samedi 19.10 à 9h du matin) officiel annoncé. 863. Clairement un record historique !2832. 283 éditeurs présents. Pareil que plus haut. Un record.373. 37 nations présentes par les exposants.470004. 47’000 mètres carrés de surface. Soit l’équivalent de 6,7 terrains de foot, 241 terrains de tennis et 37,6 bassins olympiques. Également un record.355. 35 heures d’ouverture (au public).60416. Si vous deviez passer uniquement 7 minutes par nouveauté, juste pour écouter la présentation rapide mais sans y jouer, il vous faudrait 6’041 minutes. Donc 100 heures, i.e. 2.85 fois plus que les heures d’ouverture.1.67. L’année passée, ce ne sont pas moins de 150’000 visiteurs qui se sont baladés dans les allées. Si cette année la fréquentation est pareille, cela voudra dire que chaque jour, en moyenne, il y aura 37’500 visiteurs, donc la densité sera de 0.8 personne par mètre carré. Mais sachant que sur toute la surface une bonne moitié est déjà physiquement occupée par les stands, tables, déco, etc, donc indisponibles, on doit donc plutôt compter sur une densité moyenne quotidienne de 1,6 personnes par mètre carré pendant 35 heures. Essayez, juste pour rire, de tenir à 1-2 sur un mètre carré.148. Si l’on compte donc une surface de 23’500 mètres carrés utilisables (cf ci-dessus), et que la vitesse moyenne humaine est de 4 km/h, il faudra donc à peu près 7 heures de marche non-stop pour tout voir. Sachant que la densité est approximativement de 1,6 personnes par mètre carré, on devrait plutôt ralentir la cadence de moitié, ce qui signifie qu’il faudra donc environ 14h de marche non-stop pour tout voir.16879. Le prix d’entrée pour les visiteurs varie entre 11.50 euros (adulte) et 6.50 euros, avec des pass pour toute la durée ainsi que des prix de groupes. Comptons donc une moyenne de 9 euros. Multipliés par 150’000, ça donne un chiffre d’affaire d’entrées d’un million trois cent cinquante mille euros, 1’350’000, soit 1’687’500 CHF.

22010. Le prix minimum de location des stands pour les exposants est de 567 euros pour 10 mètres carré. Si on compte que les 2/3 de l’espace est occupé, le reste étant les allées, i.e. 31’333 mètres carré occupés, si l’on compte le prix minimum, le chiffre d’affaire MINIMUM engrangé par les organisateurs est d’un million sept cent septante six mille six cent, 1’776’600 euros, soit 2’220’750 CHF. Mais il s’agit ici du strict minimum, puisque les plus gros stands paient moins pour la surface mais en prennent plus. Et il faut encore rajouter à cela le prix de location des tables, des chaises, des séparations, du tapis, si les exposants ne les amènent pas eux-mêmes.1811. Si on prend une moyenne de 30 minutes pour lire et comprendre les règles d’un jeu, entre les plus courts, quelques minutes, et les plus longs, 1-2h, il faudrait 431 heures et demi pour lire les règles de tous les jeux présentés à Essen cette année. 431. Donc environ 18 jours non-stop.6212. Et en cadeau bonus, un 12e chiffre. Si on dit que le temps moyen pour une partie de jeu est de 60 minutes, entre les jeux les plus courts de 10-30 minutes et les plus longs de 2-3h, il faudrait 863 heures pour jouer à tous les jeux présentés à Essen, soit environ 36 jours non-stop, sans sommeil ni pause pipi. Si on compte quand même 8h de dodo et 2h de repas par jour, on devrait plutôt compter 62 jours. Deux mois à jouer. On peut être payé pour faire ça? Je signe où?

Aucune calculatrice n’a été maltraitée pour la rédaction de cet article. Des synapses, oui par contre. Le liste complète des jeux présentés peut être admirée ici.

13. Il vous aura fallu 8 minutes pour lire et comprendre cet article. Et si vous êtes nul en maths (comme moi), 34 minutes.

Nous publierons demain dimanche la compile de tous nos articles pour Essen 2013, histoire d’être au taquet.

4 Comments

  1. je suis en train de regarder la liste des jeux, et y’a plein d’erreurs 🙂

    Déjà Asmodée et Ludibay qui apparaissent comme éditeurs allemands

    1. En fait pas tellement. Pour Ludibay c’est bizarre en effet mais pas pour Asmodée, ils ont une « branche » allemande (et aussi américaine), donc ils se régionalisent à Essen. Mais Ludibay?

Laisser un commentaire