Matagot, surtout ne pas craquer

Temps de lecture: 2 minutes

logo-matagot

L’éditeur français Matagot vient d’annoncer ses prochains jeux en précommande (sur le site Philibert, par exemple). Et bien cette année je ne craquerai pas. Pas avant que les jeux ne soient véritablement sortis, et que les premiers défauts de fabrication aient été corrigés. Quitte à ne pas être l’Alpha-Geek pour être parmi les premiers joueurs à posséder et tester le jeu, j’attendrai les retours de mes compères joueurs.

Pourquoi ?

Car depuis quelques années, Matagot enchaîne les retards et les soucis de production.

  • Exemple 1 : Cyclades, sorti en quantité limité et avec des pions en bois pour Essen 2011. Il aura fallu plusieurs mois pour 1. avoir de nouveau des stocks dispo 2. recevoir les (magnifiques) figurines en plastique
  • Exemple 2 : Room 25, prévu en 2012 et finalement sorti en 2013, pareil pour Kemet d’ailleurs, avec des gros soucis de production, les figurines « explosant » dans les boîtes. Il m’aura fallu 6 semaines d’attente pour recevoir les remplacements et des échanges de mails désagréables avec les éditeurs.

Alors oui, je peux paraître pour un bougon – énervé – soupe au lait (expression suisse délicieuse), mais je suis avant tout un consommateur, un client. Quand je paie pour un jeu censé paraître dans 2-3 semaines, j’apprécie relativement peu devoir attendre 2-3 mois. Oui, je suis comme ça moi.

Et c’est bien dommage, car au final la qualité ludique de Matagot est tout le contraire de leur production. Leurs jeux sont bien souvent excellentissimes, j’en veux pour preuve Cyclades et Kemet (notre critique ici).

Donc non, cette année je ne vais pas craquer. Enfin, je vais essayer. Je vais résister. Je vais être fort. Si si. Bon où est-ce que j’ai mis ma carte de crédit?

A lire également

Editeurs de jeux, tous des amateurs?

Room25

La carte mondiale des éditeurs de jeux

carte-monde
Essen 2013, les éditeurs francophones présents

messe-sued

1 Comment

  1. d’autant que, je voudrais pas rajouter de l’eau sur la glace, mais leur jeu expedition northwest passage sent très très bon.
    Enfin je dis ça, je dis rien.
    (pour peu que vous ayez lu -et aimé- terror de dan simmons)
    je redis ça, je redis rien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.