Jeux de plateau

En pleine pandémie, la Gen Con attire (trop) les foules

Gros succès pour la Gen Con. Trop, peut-être, avec la pandémie ?


Gen Con

La Gen Con a commencé jeudi 16, elle finit aujourd’hui. Gros carton pour le plus gros salon de jeux aux US. Et les photos qui ont fleuri sur Twitter du premier jour de la manifestation peuvent susciter des interrogations, des inquiétudes, et ceci malgré des consignes de sécurité strictes édictées par les organisateurs.

Il y a quelques semaines, sans imposer le pass sanitaire, la Gen Con a toutefois exigé du public le port du masque et les… distances de sécurité.

Oui mais.

En voyant les images sur Twitter, et notamment ceux relayés par l’auteur de jeux Mike Selinker, on ne peut que s’interroger sur le respect des réglementations.

Avec le variant Delta qui plane, en pleine résurgence des cas de contamination aux US, en pleine pandémie mondiale, la Gen Con a pourtant eu lieu en présentiel, comme on dit depuis 2020. De nombreux éditeurs de jeux, comme Asmodee, ont toutefois préféré éviter la manifestation.

Suite à la publication de cette photo sur Twitter, la polémique a enflé sur les réseaux sociaux. Et une vidéo postée sur Facebook a jeté et rajouté de l’huile sur le feu, montrant une foule agglutinée et quelque peu… hystérique, en mode furie.

Certaines voix de l’industrie du jeu de société s’élèvent pour remettre en question la tenue d’une telle manifestation, en pleine pandémie qui continue de faire rage.

Va-t-on assister aux mêmes genres de rassemblement à Essen, qui a lieu dans un mois ? À noter qu’au contraire de la Gen Con, Essen exige le pass sanitaire pour pénétrer dans les halles d’exposition.

Qu’en pensez-vous, est-ce que l’organisation d’une telle manifestation est pertinente au vu de la situation sanitaire ? Prenez un stylo, laissez-nous un commentaire, vous avez 4h.

2 Comments

  • Olivier Perry

    En fait, le passeport sanitaire, qu’on l’approuve ou pas, ne suffirait pas à résoudre tous les problèmes qui apparaissent sur ces images. Le plus important serait de contrôler les flux en matérialisant les circulations, et de maîtriser les jauges espace par espace et de manière globale avec la billetterie. Ça représente beaucoup de travail et de moyens et ça n’a apparemment pas été mis en place pour cette Gen Con.

  • Gael Chastang

    Je serais beaucoup plus optimiste pour Essen:
    – la dynamique de la pandémie n’est pas la même en Europe (-20% de cas positifs par semaine en France vs les USA ne sont pas arrivés au pic de dècès de leur 4ème vague) et sera probablement faible dans 3 semaines
    – Pass sanitaire assez restrictif (pas moyen de gruger: il faut présenter sa carte d’identité en plus du pass)
    – Il y aura moins de monde que d’habitude car pass sanitaire + prix du ticket élevé + seulement possible d’acheter sa place sur internet. La chèreté va certainement restreindre l’afflux des familles allemandes le week-end : ça commence à faire cher la sortie du dimanche 🙂
    – Et ça reste très subjectif mais j’ai un peu plus confiance dans la rigueur de l’organisation allemande que celle de l’organisation américaine.

    Par contre:
    – je ne pense pas que le nombre de billets par jour soit limité. Ils ont dû se dire que les restrictions citées plus haut allaient naturellement limiter le nombre de visiteurs.
    – ils ont a priori agrandi les espaces des stands et l’espacement des tables mais ça m’étonnerais que ce soit suffisant.

    Vivement le 14 octobre! 🙂

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :