Jeux de plateau

Les micro jeux de société Oink bientôt sur la Switch ?

Ce n’est pas la taille qui compte !


Je me suis toujours demandé si la taille de la boîte avait une influence sur la qualité du jeu. Faut-il une boîte lourde, imposante, bourrée de matos, et chère, pour en faire un bon jeu ? Quand on prend quelques exemples, comme le tout récent la Baie des Marchands ou Gloomhaven, on se dit, que oui, peut-être. Mais quand on prend les jeux de l’éditeur nippon Oink Games, on sent qu’il y a un truc qui coince !

Oink Games, c’est un éditeur de micro nano jeux de société du Pays du Soleil Levant, habitué à nous proposer des jeux épurés, et pourtant extrêmement fun et souvent disruptifs. De l’or en barre boîte.

On les connaît notamment pour Welcome to the Dungeon, un jeu de stop-ou-encore d’exploration de donjon, traduit ensuite par Iello, ou A Fake Artist goes to New York, un jeu de dessin et de bluff, Nine Tiles Panic, un jeu de tuiles déjanté, ou encore Insider, un jeu de mot et de bluff aussi. S’il y a bien une… Japan Touch, ce sont des jeux aussi microscopiques que denses et intenses.

C’est vendredi passé sur Twitter que l’éditeur japonais a annoncé une campagne de levée de fonds sur Kickstarter pour adapter ses jeux sur la Nintendo Switch.

Le projet de Oink Games est de lever assez de fond pour adapter, porter certains jeux de son catalogue de jeux sur la Nintendo Switch. L’éditeur possède un catalogue de plus de 30 jeux. Et avec le côté léger, portable et dynamique de la Switch, on se dit que c’est, finalement, une sacrée bonne idée !

Pour l’instant, avant le début du KS, on ne sait pas encore quels seront les jeux sont prévus, mais au vu des illustrations dispo, on en voit déjà deux, Deep Sea Adventure et Startups.

Le projet sera bientôt lancé sur Kickstarter. Vous pouvez vous inscrire pour être au courant du début de la campagne.

Les jeux Oink Games sur la Switch, ça vous tente ?

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :