Gaming News,  Jeux de plateau

Gaming News #5 : Toutes les sorties et annonces récentes du jeu de société

Temps de lecture: 6 minutes

Touts les infos à ne pas rater sur les prochaines sorties de jeux. C’est le Gaming News #5.


Après un samedi passé plutôt chargé en annonces, en mode montagnes russes, ça redescend un poil aujourd’hui pour… mieux remonter la semaine prochaine ? Bonne lecture de cette Gaming News #5 !


Splendor Marvel

Décidément, les Space Cowboys / Asmodee sont tout feu tout flamme et kiffent réadapter leurs cartons à la sauce Disney. Après un Unlock! Star Wars (plutôt décevant), les Space annoncent la sortie imminente de Splendor Marvel.

Splendor, ça vous dit certainement quelque chose. C’est ce petit Engine-Builder fluide et fun sorti en février 2014, six ans déjà. C’était le tout premier jeu des Space Cowboys qui s’est vendu comme des petits pains bio.

Splendor: Marvel, c’est Splendor, mais à la sauce Marvel donc, avec quelques nouvelles règles et tactiques.

Dans Splendor: Marvel, vous dirigez un groupe de super-héros chargés de rassembler les Gemmes de l’Infini. Réunissez une équipe de super-héros et vilains, prenez possession de lieux emblématiques et marquez suffisamment de points d’Infinité pour vous emparer du Gant !

Certaines cartes Personnage s’accompagnent de 1 ou 2 symboles Avengers. Dès que vous réunissez au moins 3 symboles de ce type, vous prenez automatiquement la tuile Avengers Rassemblement, qui rapporte 3 points d’Infinité.

La première personne à parvenir à assembler le Gant de l’Infini (au moins 16 points d’Infinité, 1 bonus de chaque couleur et 1 jeton vert, que vous récupérerez après avoir enrôlé un héros ou vilain de niveau 3) déclenche la fin de la partie.

Splendor Marvel sort dans quelques jours, le 18 septembre, pour une trentaine d’euros.

Vous pouvez télécharger les règles du jeu ici.

Vous pouvez déjà précommander le jeu ici chez Philibert,

Et également chez Magic Bazar.


Unlock! Lastman

Et tiens, en parlant des Space Cowboys, cette semaine ils ont annoncé leur promo d’Unlock! avec un scénario gratuit inédit Lastman en partenariat avec l’éditeur de bouquins Casterman.

Lastman, c’est quoi ?

La série bédé Lastman présente deux mondes parallèles : d’un côté la ville corrompue de Paxtown, reflet de notre monde régi par des cartels, et de l’autre la Vallée des Rois, Éden médiéval et magique où se déroule chaque année un tournoi de combattants. Tout commence lorsque Richard Aldana, issu du premier monde, débarque dans le second et vient faire équipe avec un garçon nommé Adrian avec la ferme intention de remporter le tournoi.

Ça, c’est pour le pitch officiel. Donc depuis cette semaine, à l’achat de deux tomes de la série Lastman, vous recevrez de votre libraire un scénario Unlock Lastman. L’appli a déjà été mise à jour. Le scénario ne contient que 24 cartes, donc il faut s’attendre à un scénario très court.


Disney’s The Haunted Mansion

La galaxie Disney continue de faire frémir le monde du jeu de société. Après Villainous, et bientôt Marvel Villainous,

voici l’adaptation d’une attraction des parcs Disney, également adapté en film en 2003. Comme Villainous, ce The Haunted Mansion: Call of the Spirts est créé par le collectif Prospero Hall, habitué à tirer adapter sur tout ce qui bouge (hello Les Dents de la Mer).

The Haunted Mansion: Call of the Spirits est un jeu de société pour 2 à 6 qui consiste à explorer les salles classiques du manoir infesté de fantômes, de la salle de bal au grenier et au cimetière et au-delà à la recherche de fantômes.

Vous vous baladez dans le manoir en faisant tourner un couloir sans fin pour y collecter des cartes fantômes et en évitant les cartes hantées et les fantômes.

Le jeu est annoncé pour fin septembre en VO pour une vingtaine d’euros.

L’attraction dans les parcs Disney dont le jeu est tiré :


Essen.Digital

COVID oblige, cette année, le plus gros salon du jeu au monde est annulé. 190’000 personnes sur 4 jours au même endroit, au vu des conditions sanitaires actuelles, c’est comme une mauvaise idée.

N’empêche.

Comme la Gen Con, également annulée fin juillet, le salon allemand organise un événement online du 22 au 25 octobre.

L’organisateur Friedhelm Merz Verlag a annoncé plusieurs centaines de nouvelles versions à essayer virtuellement, et tout ceci sera gratuit sur Board Game Arena et Tabletopia.

Il y aura également une option pour commander des jeux après les avoir essayés. Pas folle la guêpe ! Et via une fonction de chat intégrée, vous pourrez entrer en communication avec les exposants et créateurs du jeu.

Le programme de ce Spiel.Digital inclut des entretiens avec des auteurs et des éditeurs, le 25e anniversaire de CATAN, des discussions, des séminaires et, pour la deuxième fois, une «Journée des éducateurs» avec des conférences sur le thème du jeu dans l’éducation, un sujet que nous abordons assez souvent sur Gus&Co.

Spiel.Digital a prévu de monter un hub multimédia qui regroupera tout le contenu, similaire à un service de streaming tel que Netflix, pour se retrouver dans cette jungle de jeux et d’événements. Les diffusions sont prévues en plusieurs langues, dont le français. On se réjouit de découvrir ça, en espérant que les orgas assurent côté technique et streaming.

Le lien officiel est déjà dispo ici : spiel.digital


The Loop

The Loop, c’est le prochain jeu des très sympathiques Lyonnais de Catch Up Game.

Le Docteur Fou Foo cherche à devenir le maître du monde. Pour y parvenir, il met au point une machine à voyager dans le temps. Grâce à cela, il place des clones de lui-même à travers le temps à des postes clé.

Ses clones sont envoyées en tant que roi ou personne influente dans le passé. À vous, les voyageurs du temps, d’empêcher le Docteur Foo de me mener à bien son plan de contrôle du monde. Trouvez les clones du Docteur et empêchez-les de dérégler le temps. Partez dans le passé pour trouver les clones du Docteur Foo. Il faudra aussi gérer les brèches dans le continuum spatio-temporel et détruire la machine à voyager dans le temps.

Un jeu de cartes malin et original créé par un duo de choc, Théo Rivière et Maxime Rambourg. La sortie est annoncée pour octobre pour une trentaine d’euros. Et à voir les illustrations, on est vraiment dans un jeu au look 70s psychédélique.

Et en parlant de temps et de voyage dedans, êtes-vous allé voir TENET qui vient tout juste de sortir ? Nous, oui. Vous avez aimé ?

Vous pouvez télécharger les règles de The Loop ici.

Et vous pouvez déjà précommander le jeu ici chez Philibert.


Small World Of Warcraft

La sortie tant attendue de Small World Of Warcraft est imminente ! Il s’agit d’un stand-alone du jeu de base sorti en 2009, adapté dans l’univers du fameux jeu vidéo.

Le jeu est attendu pour dans quelques jours en septembre, pour une cinquantaine d’euros.

Vous pouvez déjà le précommander ici chez Philibert,

Et également ici chez Magic Bazar.


Tellstones: King’s Gambit

Tellstones: art de la boîte Kings Gambit

Après Small World of Warcraft, restons dans l’univers des jeux vidéo et de leur adaptation en jeu de société. C’est le cas ici de Tellstones: King’s Gambit créé par Riot Games, l’éditeur de League of Legends, le concurrent de WoW.

Annoncé en janvier, nous avons enfin un peu plus d’informations à son sujet.

En réalité, ce jeu de société est une version IRL d’un jeu joué à travers Runeterra, le monde du jeu vidéo LoL.

Tellstones ressemble un peu au « jeu » du Bonneteau, dans lequel on cache une pièce ou une pierre sous un gobelet, et on doit la retrouver parmi plusieurs autres. Le Bonneteau se joue également avec des cartes : retrouve la Reine….

Dans Tellstones: King’s Gambit, vous devez essayer de deviner quels symboles sont cachés sous une rangée de pierres. Le jeu insiste sur l’aspect de bluff. Vous pouvez tenter de mémoriser qu’est-ce qui se cache où, mais le but du jeu consiste à essayer de bluffer votre adversaire et à essayer de déterminer quand votre adversaire vous bluffe.

Les parties, rapides et nerveuses, sont censées ne durer que 10 à 20 minutes. Et à voir le format de la boîte, on constate que le jeu se veut léger, rapide et portable. Il n’y a pas encore de date sortie, mais vous pouvez vous inscrire sur le site officiel pour être tenu au courant.


Imperium

Dávid Turczi, l’auteur du gros jeu Anachrony et Mihajlo Dimitrievksi – mieux connu sous le nom de The Mico, l’artiste de Pillards de la Mer du Nord, nous préparent non pas un, mais deux nouveaux jeux de deckbuilding de civilisation : Imperium, Classics et Legends. Ces deux jeux peuvent être joués seuls ou combinés.

Dans Imperium, de 2 à 4, vous prenez le contrôle de factions avec des compétences spécifiques. Votre but : faire progresser leur techno et science au fil des siècles tout en maintenant une force militaire suffisante et en gardant leur société en paix. Le tout en mode deck-building.

imperium-legends-board-game-artwork.jpg

Chacun des deux comprend huit civilisations asymétriques. Imperium Classics comprend les : carthaginois, celtes, grecques, perses, romains et vikings, tandis que Imperium Legends tape dans les mythes et légendes, comme Arthur, les Atlantes…

Les deux jeux peuvent être joués seuls ou combinés, pour un total additionné de… 400 cartes. Les deux jeux proposent un mode solo avec une « IA » / automa.

imperium-classics-board-game-artwork.jpg

Imperium: Legends et Imperium: Classics sortiront tous les deux en mai 2021.


Gods Love Dinosaurs

Les dieux aiment les dino. OK, pourquoi pas.

Pandasaurus Games a annoncé un nouveau jeu de placement d’ouvriers tout cute avec des… dinos. Dans Gods Love Dinosaurs de Kasper Lapp, vous incarnez les rôles de différents dieux qui, devinez quoi, aiment les dinosaures. C’est dans le titre. Votre but est de rendre l’écosystème aussi adéquat que possible pour la survie de vos dinos préférés.

Gods Love Dinosaurs est annoncé pour une quarantaine d’euros et devrait sortir le 21 octobre.

Vous pouvez télécharger les règles en anglais ici.

Trivial Pursuit: Horror Ultimate Edition

Et pour finir sur une note WTF, voici le Trivial Pursuit: the Horror Ultimate Edition.

OK, je vous vois déjà râler contre cet article. Non, le Trivial Pursuit n’est PAS un jeu, mais une punition ! Alors pourquoi en parler ici ? Parce que l’éditeur américain USAopoly a sorti une nouvelle version terrifiante de Trivial Pursuit: the Horror Ultimate Edition. Juste à temps pour Halloween dans quelques semaines.

Cette version contient 1’800 (!) questions sur la culture pop d’horreur, dans six catégories macabres : Gore & dégueu, spychologiques (quand on diclexiques), Tueurs, Monstres, Paranormal et Comédie (mais y aura-t-il au moins une question sur la Cité de la Peur ? Red is Dead. Adieu, Youri)

5 Comments

  • NicoT

    J’espère sincèrement que cette chronique n’est pas représentative de la réalité mais juste une sélection d’un fan de jeux à licence.
    En effet, cela fait 5 épisodes (sur 5) où à la lecture de l’article je me dis que le monde du JdS est malade, que je trouve qu’il y a principalement de la bouse et rien de bien intéressant.
    Ceci dit Gus, mon banquier remercie te remercie pour les économies. 😉

    • Night

      Ce qu’il faut que tu saches, Nicot, c’est que c’est simplement ton avis. Et ton avis n’est pas universel. Donc de là à dire que c’est que de la bouse et que c’est pas intéressant, ça c’est ton seulement ton problème, mon coco. Si t’es trop difficile. Tant pis. Moi toute cette liste me convient parfaitement.

  • Xavier Laurence

    Vu que c’est le seul truc intéressant de l’article, oui j’ai vu Tenet, et j’ai adoré même si il n’atteint pas le sommet du cinéma de Nolan et qu’il est très à la mode de tailler les films Nolan pour briller en société, mais je m’égare

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :