La politique de Trump se fait déjà sentir sur le marché du jeu et du jouet et fait sa première victime

Temps de lecture: 2 minutes

L’un des plus gros fabricant de jeux et de jouets au monde Hasbro (Monopoly, Cluedo, Magic, DnD…) se prend la politique de Trump dans les dents avec son titre des actions qui plonge de 17%

La guerre commerciale qui oppose les US et la Chine, nous vous en parlons déjà depuis un moment. Les barrières douanières que le 45e président des États-Unis a annoncés, puis refusés, puis quand même introduits (pour les lever dernièrement, pour les remettre… Bref) pour décourager les importations et ralentir l’économie chinoise commence déjà à se faire sentir

Hier, mardi 22 octobre, la compagnie de jeux et jouet américains a publié ses ventes et résultats en-deçà des prévisions, avec une baisse de 7% sur leur chiffre d’affaires, et ceci en grande partie à cause des droits de douane sur ses produits. Et malgré d’importantes ventes liées aux licences des films Disney. Cette annonce de résultats plutôt moisis ont fait chuter son titre d’action de 17%

Une méchante chute à la bourse. Il faut dire que la menace et la promulgation des taxes douanières ont réduit leurs revenus au troisième trimestre et augmenté les dépenses pour livrer les jeux dans les boutiques

Comme le titre de Hasbro a chuté, celui de Mattel lui a emboîté le pas, avec une baisse de 6.5%, les deux étant liés puisque œuvrant dans le même secteur

Même si à l’approche de Frozen 2 et de Star Wars 9 la demande de jouets Disney explose, et pareil avec les figurines et merchandising Marvel, cela n’a pas suffi à « sauver » Hasbro de se prendre de méchantes pertes dans les dents

En même temps, il n’y a pas que les barrières douanières, Hasbro s’est fait également péter l’achat du studio Entertainment One pour 4 milliards il y a quelques mois, c’est maintenant qu’ils « paient » cet achat

Et si Hasbro morfle, quid des plus petits éditeurs de jeux américains ? Vous vous souvenez certainement de cette tribune de Mike Selinker qui a abordé la question de manière plutôt acide et acerbe. Avec Essen qui ouvre ses portes demain jeudi (nous y allons aujourd’hui dans quelques heures pour la journée presse), cette question de barrières douanières va certainement revenir dans les discussions d’une manière ou d’une autre…

2 responses to La politique de Trump se fait déjà sentir sur le marché du jeu et du jouet et fait sa première victime

  1. hpascal says:

    Réjouissons nous quand même , on achète moins de chinoiserie en plastique fabriquées dans des conditions douteuses et traversant la planète pour nourrir des multinationales ne payant pas d’impôts, c’est pas une bonne nouvelle, de toute façon il va falloir apprendre à être (plus) heureux avec un peu moins . C’est possible pour vous? Bon je ressort mes vieux jeux et je les redécouvre … ben finalement ils sont pas mal! et en plus je connais la règle. biz

  2. Maester says:

    D’accord avec hpascal !

    Je rajouterai que si la bourse avait des raisons réelles de fluctuer, ça se saurait. Parce que, ok, baisse de chiffre d’affaire de 7% et bim, baisse de 17% de l’action. C’est n’importe quoi.

A vous de jouer! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.