🔥 Un cocktail explosif d’auteurs pour le reboot de Dark Tower

Temps de lecture: 2 minutes

Orson Wells aurait fait la pub pour un jeu de société? Vraiment?

Oui, c’était en 1981, pour Dark Tower

Dark Tower, ça parle de quoi?

Rappelez-vous, ce tout vieux jeu proposait un système électronique innovant avec une tour sombre (d’où le titre) en plastique qui trônait au milieu du plateau et qu’on tournait, qui indiquait ce qui arrivait sur un territoire spécifique: baston, loot, etc

Un jeu (presque) narratif dans un univers méd-fan avec des événements épiques qui affectaient le plateau et les joueurs et joueuses à la table. Un crossover entre jdr, livre dont vous êtes le héros et jeu de plateau

Le but du jeu: récupérer trois clés puis venir à bout d’une bande de bandits (3 clés??? Mais est-ce que ce vieux jeu des années 80 n’aurait pas inspiré Ernest Cline, l’auteur de Ready Player One???)

Disruptif, pour 1981

Et devinez quoi?

L’éditeur américain Restoration Games (un éditeur qui porte très, très bien son nom) vient tout juste d’annoncer préparer le reboot de Dark Tower, ce jeu unique. En passant par Kickstarter, comme pour Fireball Island, un autre dino des années 80 qu’ils ont rebooté cette année

://gusandco.net/2018/08/04/dark-tower-reboot-jeu-restorationgames/darktower-2/ » rel= »attachment wp-att-56897″> Une première affiche tirée du fil Twitter de l’éditeur

[/caption]

Et qui est derrière ce reboot?

Deux auteurs parmi les plus bankables de la planète: Rob Daviau, le papa des Legacy et qui bosse aussi pour Restoration Games, et Isaac Childres, l’auteur de Gloomhaven, LE blockbuster ludique

Donc je résume:

deux auteurs à succès

un jeu narratif épique

un système électronique (certainement numérique aujourd’hui)

et ce qui va changer, par rapport à la version de 81, c’est que le jeu sera cette fois coopératif

Et la campagne est prévue pour quand?

2020…

Après Fireball Island, Dark Tower maintenant. Oldie, but goldie

Vous y avez joué, vous, à la version de 1981? Et ça valait quoi?

1 Comment

  1. Ca me fait un peu penser au jeu « Le Roi Arthur » sortie che Ravensburger l’époque. Petit je avec une dimension électronique et narratif.

    Ca avait le mérite d’être novateur même si c’était pas transcendant 😀

A vous de jouer! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.