Essen 2017. Les TOPS ❀ et les FLOPS đŸ–€. Et la liste des jeux les plus passionnants qu’il ne fallait pas rater

Temps de lecture: 6 minutes

VoilĂ . Essen 2017, c’est fini. Avec des records qui viennent pulvĂ©riser ceux de 2016:

En terme de surface, dĂ©jĂ , avec 72’000 m2

En terme d’Ă©diteurs prĂ©sents, avec 1’100 exposants de tous les (ou presque) pays

En terme de jeux prĂ©sentĂ©s, avec prĂšs de 1’212 (plus ou moins) nouveautĂ©s

En terme de frĂ©quentation aussi, un record, avec 182’000 visiteurs sur 4 jours

Vivement les records de 2018

En parlant de 2018, l’annĂ©e prochaine, Essen aura lieu du 25 au 28 octobre. RĂ©servez d’ores et dĂ©jĂ  votre hĂŽtel!

Voici nos TOPS et nos FLOPS du salon de cette annĂ©e, avec la liste des jeux qu’il ne fallait pas rater

Les TOPS 2017

Rencontres cosmiques

Comme chaque annĂ©e, Essen, c’est le lieu idĂ©al pour rencontrer ces gens qui nous accompagnent en virtuel tout au long de l’annĂ©e sur les rĂ©seaux sociaux et enfin en vrai dans les allĂ©es. Croiser les yeux plein d’Ă©toiles d’un Swatsh de Vin d’jeu. Se faire vanner comme chaque annĂ©e par ce coquin wallon de Ludigaume, Ă©changer avec les membres de la Team Proxi-Jeux, voir Ludovox immergĂ© en plein travail

Et rencontrer les auteurs, les Ă©diteurs, qui trouvent toujours un moment pour Ă©changer autour de leur passion. Car oui, la plupart d’entre eux sont des passionnĂ©s. MĂȘme s’ils sont Ă  Essen pour vendre, ils le font pour vivre mais surtout pour continuer Ă  faire ce qui leur, et nous, plaĂźt. Business first, passion next. Dans le monde du jeu de sociĂ©tĂ©, c’est bien souvent le contraire

La Perle (trop) rare

Pearl Games enfin de retour et en grande forme avec Otys, co-signĂ© avec Libellud. AprĂšs un passage Ă  vide de quelques annĂ©es, l’Ă©diteur belge dĂ©sormais englouti par AsmodĂ©e nous sort un jeu profond et prometteur. Profond dans les deux sens, puisqu’il s’agit d’un jeu post-apo sous-marin 😉

Space Up

Découvrir à Essen le line-up 2018 des Space Cowboys. Rien de nouveau sous le soleil, que du Unlock, du Time, du Sherlock. Que du réchauffé

Mais connaissant ces trublions de l’immersion, mĂȘme avec du vieux ils seront capables de faire du neuf

Eins, zwei, drei, Polizei

C’est la premiĂšre annĂ©e que je le remarque. Contexte actuel oblige, les sacs sont fouillĂ©s Ă  l’entrĂ©e et des agents de police en civil (ou juste des civils avec des chasubles jaunes marquĂ©s de « Polizei »?) patrouillent dans le salon. Et c’est tant mieux. C’est triste, mais c’est tant mieux pour la sĂ©curitĂ© de tous

Petit poisson deviendra grand (sous-titre à lire en humant la chanson)

C’Ă©tait mon 7e salon. Et chaque annĂ©e cela fait plaisir de voir des Ă©diteurs grossir sur le salon. Je me souviens Ă  l’Ă©poque (oh comme je parle comme un vieux con dĂ©jĂ ) des « petits » stands IELLO, Ludonaute, Sit Down, Matagot, Ă  peine quelques tables, enfoncĂ©s et perdus entre des plus gros, qui, annĂ©es aprĂšs annĂ©es, se sont vus grandir, grossir, Ă©toffer

Quand on voit la taille des stands de Matagot ou Ludonaute en 2017, on ne peut que constater leur sacrĂ© pĂ©riple pour arriver Ă  ce qu’ils sont devenus aujourd’hui

Ce qui témoigne de la vitalité du marché du jeu (En 2016-2017, 8% en plus en Allemagne. Dont 19% pour les « gros » jeux)

FFG is in Ze Place

Les annĂ©es prĂ©cĂ©dentes, FFG n’Ă©tait pas vraiment prĂ©sent Ă  Essen. Seulement via leur distributeur allemand Heidelberger, qui ne les mettait pas (bien) en avant

Cette annĂ©e, avec Heidelberger et FFG rachetĂ©s par l’Asmogre, FFG disposait d’un solide stand tonitruant pour nous prĂ©senter leurs prochaines sorties. Et leur line-up 2018 s’annonce somptueux. Certes avec 200’000 extensions et rĂ©Ă©ditions, X-Wing, Arkham, Civilization, ils nous prĂ©parent quand mĂȘme certains jeux narratifs et immersifs qui vont faire un carton. Et je ne parle mĂȘme pas de jeux avec de la figouze

Les Petits Suisses

Trois Ă©diteurs suisses romands Ă©taient prĂ©sents. Helvetia Games bien sĂ»r, Hurrican aussi, avec une annĂ©e 2018 qui s’annonce puissante

Le line-up Hurrican pour 2018

Et pour la toute premiĂšre fois, Helvetiq avait Ă©galement fait le dĂ©placement. Manquait plus que Gameworks, qui fonctionne au ralenti depuis qu’ils bossent avec les Space Cowboys

La Suisse Romande, ce tout petit territoire linguistique d’Ă  peine 2 millions d’habitants et pourtant bien reprĂ©sentĂ©, bien actif

La banlieue du jeu

Les « nouvelles » halles 6, 7 et 8 (la 8, en fait une extension de la 7) moins hype que les 1-3, mais pas inintĂ©ressantes pour autant. Des jeux, des Ă©diteurs moins buzzĂ©s mais qui parviennent quand mĂȘme Ă  surprendre. En bien

Des éditeurs indé qui parviennent à sortir du lot

Les FLOPS 2017

Asmodée dans toute sa splendeur

Asmogre

C’est dĂ©sormais notre rĂ©alitĂ©. L’ogre AsmodĂ©e dĂ©vore tout

Ces prĂ©cĂ©dentes annĂ©es, l’entrĂ©e de la halle 3 Ă©tait dĂ©jĂ  bien envahie par AsmodĂ©e. PĂ©remptoires, ostentatoires, en 2017, ils ont mis les bouchĂ©es doubles en ingurgitant la moitiĂ© de la halle 1 et en dĂ©gageant ailleurs les Ă©diteurs prĂ©cĂ©demment prĂ©sents. Va jouer dans le mixer

Asmodée porte décidément bien son nom. Un démon aux appétits féroces et voraces, comme le témoigne leur présence à Essen cette année

Peut-on s’en rĂ©jouir? Doit-on s’en inquiĂ©ter?

Asmogre 2, le retour

RIP Filo

E-Cig

Et encore de l’e-cig sur le salon. Les orgas ont beau essayer de l’interdire, ils ne parviennent pas encore Ă  virer cette e-pratique

Semoule

Depuis leur blockbuster 7 Wonders Duel, Repos continue de patauger dans la semoule

AprÚs le trÚs décevant et trop chaotique Secrets, Repos nous revient avec un faiblichon When I Dream, pùle copie de Mysterium, mais en inversé

Ils ont beau mettre la pĂątĂ©e cĂŽtĂ© comm, avec de somptueuses cartes signĂ©es de tous les illustrateurs connus aujourd’hui, Pommaz, Dutrait, Fructus, Lannurien, Coimbra… leur jeu est un dixit-like qui essaie de ramasser les miettes, en vain

Le nouveau Repos Pros. Une comm somptueuse pour un jeu… plat

Vivement un jeu plus innovant, plus surprenant, plus tonitruant

Sur exactement le mĂȘme thĂšme des rĂȘves, autant lui prĂ©fĂ©rer celui-ci, Dream Cathers, plus indĂ©, plus original

Superbes illustrations toutes douces

Trahison dans la Maison sur la Colline lĂ -haut mais non

Non. Il n’y aura toujours pas encore de VF de Betrayal

Croc sur le salon m’a confirmĂ© avoir essayĂ© d’obtenir la licence d’Avalon Hill / Hasbro pour une localisation. Car soyons honnĂȘtes, les Space feraient un boulot de ouf. Les connaissant, ils nous proposeraient une refonte complĂšte du matos (qui le mĂ©riterait). Et pourquoi pas, des scĂ©narios originaux Ă©crits par des auteurs franco (Chattam, Chattam, Chattam)

Mais non

Impossible

Avalon Hill est d’accord de cĂ©der les droits pour une VF, OK tout va bien jusqu’ici. Mais l’Ă©diteur intĂ©ressĂ© doit aussi leur prendre six autres titres en mĂȘme temps

Pourquoi?

Parce que

Donc éditer un excellent jeu, Betrayal, pour éditer six daubes, ça ne vaut vraiment pas le coup

Ce n’est pas faute d’avoir essayĂ©. Merci Croc

Peut-ĂȘtre que plus tard, si Hasbro revient Ă  la raison…

Snif

Les jeux qu’il ne fallait pas rater cette annĂ©e Ă  Essen

Indés

Plusieurs jeux indĂ©s, comprendre par-lĂ  moins mainstream, moins buzzĂ©s, d’Ă©diteurs et/ou auteurs moins connus, se sont taillĂ©s la part du lion cette annĂ©e

Clans of Caledonia

Terraforming Mars fut LE carton du salon. Un petit Ă©diteur pour un Ă©norme succĂšs. Une annĂ©e aprĂšs, Terraforming a soulevĂ© un tel engouement qu’il a (re)mis le goĂ»t de la SF Ă  la mode. De nombreux jeux se dĂ©roulait dans cet univers. Hasard ou coĂŻncidence, mĂȘme le tout dernier Kramer&Kiesling, Reworld, Ă©tait SF

Bref

Cette annĂ©e, c’est l’outsider total Clans of Caledonia qui fut LE jeu du salon. Nous l’avions dĂ©jĂ  repĂ©rĂ© mercredi. Un jeu auto-Ă©ditĂ© par son auteur berlinois, Juma Al-JouJou, complĂštement inconnu, mais un magnifique travail pour un tout premier jeu extrĂȘmement riche et profond

FinancĂ© sur KS en avril 2017 (et livrĂ© en… octobre 2017, comme quoi oui c’est possible) avec prĂšs de 400’000 USD

Clans of Caledonia. Retenez bien ce nom. A l’heure qu’il est, les Ă©diteurs franco ont dĂ©jĂ  dĂ» s’approcher de l’auteur pour en signer une loca

Feelings / Feelinks

Feelings / Feelinks. Le carton

Nous vous en parlions dĂ©jĂ  il y a quelques jours, Feelings est sorti sur le salon. Chez le tout petit et trĂšs sympathique Ă©diteur wallon Act in Games. Un jeu qui prĂŽne la bienveillance et l’empathie, du mĂȘme auteur que Dixit d’ailleurs

Selon moi, l’un des meilleurs jeux du salon, loin des gestions de ressources ou des invasions territoriales ordinaires. Pour un peu de poĂ©sie dans un monde de cubes

Calimala

Jeu de gestion pas encore traduit, mais bientĂŽt j’imagine. Riche et intĂ©ressant

Mais encore

Et en vrac aussi

Time Arena, un jeu à deux en temps réel. Chez les Savoyards de Blam!

Azul, un jeu abstrait pas dĂ©nuĂ© d’intĂ©rĂȘt et au design lĂ©chĂ©. Chez PlanB (des rescapĂ©s de Filo). BientĂŽt notre critique complĂšte

Agra, gros jeu de gestion chez Quined Games. BientÎt notre critique complÚte

Not Alone, Exploration. La toute premiĂšre extension. Une extension doudou. Pas cruciale, mais bienvenue quand mĂȘme. Vivement la prochaine qui va vraiment apporter beaucoup, beaucoup de changement. Chez les extrĂȘmement sympathiques Belges de Geek Attitude Games

Tybor. Le tout nouveau tout petit jeu de Pfister (Western Trail)

Nusfjord. Le nouveau Uwe Rosenberg. Parce que Uwe Rosenberg. C’est tout. Chez Lookout. BientĂŽt notre critique complĂšte

Photosynthesis. Une bombe ludique. Sorti sur le salon. Qui va rafler des prix en 2018. Chez Blue Orange

Citadel of Time. Un coopĂ©ratif au thĂšme extrĂȘmement original et bien exploitĂ©. Une histoire d’objets Ă  rĂ©cupĂ©rer dans un manoir en luttant contre un professeur evil. Chez Funforge. BientĂŽt notre critique complĂšte

Otys. Le nouveau carton de Pearl Games ET Libellud. A essayer. BientĂŽt notre critique complĂšte

Queendomino. La suite. Un stand-alone. Exactement pareil mais complÚtement différent. Beaucoup plus gamer, profond. Toujours chez Blue Orange. BientÎt notre critique complÚte

Charterstone. Un Legacy de gestion et de dĂ©veloppement crĂ©Ă© par la papa de Scythe. Sorti sur le salon en VO. En VF en… dĂ©cembre uniquement. Chez Matagot

Altiplano. Un autre bag-building Ă  la OrlĂ©ans, chez le mĂȘme Ă©diteur d’ailleurs. DLP Games. Gestion, construction. Pas mal du tout. BientĂŽt notre critique complĂšte

VoilĂ . C’est (Ă  peu prĂšs) tout

Et vous, quels jeux vous ont tapĂ© dans l’oeil Ă  Essen cette annĂ©e? Nous nous rĂ©jouissons de dĂ©couvrir vos coups de ❀

30 responses to Essen 2017. Les TOPS ❀ et les FLOPS đŸ–€. Et la liste des jeux les plus passionnants qu’il ne fallait pas rater

  1. Ribard says:

    Mon coup de ❀ :

    The sanctuary endangered specie

    Un jeu de pose avec un systĂšme de ligne de vue.

  2. CargoToaster says:

    Salut,
    Merci pour ce retour,
    Pour ma part j’ai beaucoup aimĂ© WENDAKE, jeu de gestion dans un univers amĂ©rindien, de chez Placentia Games. L’avez vous essayĂ© ?

  3. laurent says:

    C’est quoi le problĂšme avec l’e-cig ? Ca fait plusieurs fois que je vois ici une charge contre sans trop comprendre.
    C’est dangereux pour la santĂ© des autres ? C’est pas moral ?
    Quid ?

    • Gus says:

      Oui, dangereux pour les autres
      Interdit (en principe) sur le salon. Et pourtant les orgas n’agissent pas

      • laurent says:

        je veux bien un lien vers des études scientifiques sur la dangerosité en fait
        AMHA tu vas rien trouver, parce que dans l’Ă©tat actuel des connaissances c’est juste une stupide position morale et idĂ©ologique

        • Gus says:

          Non. L’e-cig est bourrĂ©e de produits toxiques et artificiels. On ne fume pas de la mousse au chocolat (bien dommage) 😝

        • Patrice says:

          C’est juste une question de confort et de ne pas aimer ĂȘtre dĂ©rangĂ© (gĂȘnĂ©) par les addictions des autres !!!

          • Gus says:

            On peut le voir comme ça oui. Ou que l’e-cig ne rejette pas que du chocolat en poudre en gaz 😂

            Maintenant, cĂŽtĂ© addiction des autres, on repassera. À Essen TOUT le monde est addict. De jeux

  4. Vincent says:

    Moi j’ai craquĂ© pour Parley qui Ă©tait dans le HALL 7. Bon jeu de rĂŽle cachĂ© sur un thĂšme pirate/corsaire avec de la majoritĂ© et un systĂšme de point original.

  5. Jamouck says:

    Bonjour il manque du Jeu pour enfant dans tout ça et Marco Teubner et là pour nous réjouir. Les deux perles dans la matiÚre sont :
    – Topito chez Korean Games, un astucieux jeux d’Ă©quilibre ou il faudra ruser pour Ă©viter de faire tomber la pyramides de circassiens en choisissant au bon moment les succĂšs qu’on souhaite valider. IllustrĂ© par Marie Cardouat.
    – Perlatette (Kuller Hexe en allemand) chez Drei Magier servi d’un matĂ©riel exotique pourvoyant de sensation exotiques! Jeu trĂšs « playful », donc parfait pour les enfants!

    • Gus says:

      Merci J

      Vous avez raison, la liste manque de jeux pour enfants

      Topito avait l’air bien en effet. Je lui prĂ©fĂšre toutefois Meeple Circus dans le style « jeu d’adresse, de dextĂ©rité ». MĂȘme concept, mais plus «  » »gamer » » » avec trois guillemets

  6. Tristanovich says:

    Salut Gus ! Je sais que tu n’es pas un super fan des jeux Ă  figouze, mais es-tu allĂ© faire un tour du cotĂ© de Mythic Games pour voir/tester Joan of Arc?

  7. Curval says:

    Et Noria ? Il y a aussi Lancelot que j’ai bien aimĂ© mĂȘme s’il est moche

  8. Jean-Pierre Niaulon says:

    Pour moi qui suis conservateur et amateur d’extensions, cet Essen 2017 c’est avant tout Cthulhu Tales et l’expansion Mana storm pour Mystic Vale.Le reste…bof…déçu par Agra, Rajas of the Ganges, dont j’espĂ©rais beaucoup (trop?)

      • Jean-Pierre Niaulon says:

        Bonjour Gus,
        permettez moi de saluer la qualité de vos articles, un vrai plaisir de vous lire.
        Pour ce qui est d’Essen, j’ai du mal Ă  partager l’enthousiasme commun, oui, en effet, trop de trop…
        Au final, qu’avons-nous gardĂ© de la mouture 2016? Peu de vrais bon titres parmi le millier disponible.
        Je crains que cette année le ratio soit encore plus faible.

        • Gus says:

          Un trÚs grand MERCI pour votre trÚs cordial et chaleureux message JP! Qui a embelli notre journée. Nous essayons de mettre partager notre passion, nos réflexions sur le monde du jeu. Cela nous touche de savoir que notre travail est (parfois) apprécié

          Pour rebondir sur votre commentaire fort pertinent, oui, cette annĂ©e Ă©tait extrĂȘmement faible

          Des jeux de gestion de ressources, nous en avons déjà des centaines
          Des jeux de deck/bag/dice-buildings, nous en avons déjà des centaines
          Des jeux de draft, nous en avons déjà des centaines
          Des jeux en format Legacy, nous en avons déjà des dizaines

          Rien de vraiment neuf n’est sorti sur le salon

          Mais

          Rien de neuf, et pourtant, tout est question d’agencement, de subtilitĂ©. Prenez Kingdomino, le carton de 2016-2017. Un bĂȘte jeu de domino. Rien de fulgurant. Bruno Cathala est abonnĂ© au repompage de mĂ©caniques bien connues (AwalĂ©, Ă©checs, majoritĂ©, etc). Mais c’est toutes les combinaisons (ordre du tour, scoring) qui en font un grand jeu

          Et surtout, tout est question de reprĂ©sentation. Le danger nous guette tous. Celui de devenir blindĂ©s, blasĂ©s. A force de lire des articles, de suivre les actus, d’acheter des jeux, d’avoir une collec qui gonfle, qui gonfle, nous avons une propension Ă  trouver que tout se ressemble, que rien de frais ne vient Ă  sortir. Qu’Essen, la Gen Con, le FIJ continuent Ă  nous servir la mĂȘme soupe de rĂ©Ă©ditions, repompages

          Pas facile de lutter contre cet Ă©tat d’esprit et de conserver une certaine forme de curiositĂ©, de surprise. D’innocence?

          Quand chaque annĂ©e je me balade dans les coursives d’Essen je me dis que l’inventivitĂ© humaine atteint une grandiose intensitĂ©. MĂȘme si les jeux ne sont pas toujours beaux, ni tous surprenants, ils tĂ©moignent tous d’une passion et d’une crĂ©ativitĂ© attachantes

          Que restera-t-il de 2017? Qu’est-il restĂ© de 2016?

          La mĂȘme panoplie de mĂ©caniques rĂ©chauffĂ©es (draft, legacy, majo, enchĂšres, gestion, etc etc etc ad nauseam). Mais c’est souvent aux dĂ©tails qu’on reconnaĂźt les grands jeux. Un changement par-ci, une mĂ©canique par-lĂ 

          Merci pour votre fidĂ©litĂ© JP 💜

          • Jean-Pierre Niaulon says:

            En effet, je vous rejoins tout Ă  fait ami Gus, nous sommes lĂ  face un grand paradoxe qui tend Ă  montrer que la nouveautĂ© ne doit pas se chercher parmi les montagnes indĂ©centes de boĂźtes nouvelles, mais plutĂŽt dans la recherche d’affinage de jeux qui ont inventĂ© des mĂ©caniques auparavant.
            Cela signifie-t-il que toute invention ou création est désormais tarie?
            Je ne crois pas pour autant car le KS pour celĂ  est une vĂ©ritable niche de crĂ©ateurs, Ă  condition que l’on y fasse aussi un tri.
            Je pense Ă  7th continent, ou Ă  l’enormissime Too many Bones.
            L’important est de garder cette capacitĂ© Ă  l’Ă©merveillement dont vous parliez dans un article passĂ©, et j’avoue que sur ces deux derniers Essen (oui les Esseins c’est mieux par deux))) rien ne m’a laissĂ© pantois, yeux bĂ©s ou la bouche pleine d’Ă©toiles (ou un mĂ©lange de tout ça).
            Mes Ă©merveillements je les ai eus sur des jeux discrets sortis sans buzz, et souvent d’auteurs nouveaux, que l’ont sent Ă©mancipĂ©s des repĂšres classiques de la vieille garde ( des gens que je ne citerai pas ici mais que chacun connaĂźt, suivez mon regard!) hi hi
            Amitiés et je réitÚre mes compliments face au travail fourni, actualité + fonds= un grand bravoooo à vous!

  9. Paul says:

    Gus, as-tu eu l’occasion de jouer ou de voir jouer Fallout de FFG ? J’avoue qu’Ă©tant grand fan de la sĂ©rie et souvent intĂ©ressĂ© par les jeux FFG, je ne peux qu’ĂȘtre impatient d’en voir le rĂ©sultat !

    • Gus says:

      Salut Paul

      Oui j’ai pu voir Fallout sur le salon

      Nous en parlions dĂ©jĂ  ici, peut-ĂȘtre as-tu dĂ©jĂ  pu lire l’article

      Nous avons également ramené une photoFallout

      Et oui, c’est de la tuerie! Un peu de narratif, de l’explo, et le jeu parvient plutĂŽt bien Ă  retranscrire l’univers trĂšs particulier du jeu vidĂ©o

      Vivement la sortie en VF chez Asmo/EDGE. Q1-Q2 2018 certainement

      A trĂšs vite Paul

A vous de jouer ! Participez Ă  la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.