Critique de jeu: Game of Thrones, Le Jeu des Trônes

Un vrai bon jeu d’enfoirés. Aux pouvoirs parfois approximatifs, et à qui il manque une touche de fun, de chaos, de rebondissement. C’est un peu Rencontre Cosmique qui se prend au sérieux

The Iron Throne est sorti en VO en novembre 2016 chez FFG, et en VF en automne 2017 chez EDGE. Il s’agit de l’adaptation du jeu Rencontre Cosmique, gros jeu culte d’enfoirés, mais rethématisé Game of Thrones. Parce que la saga, avec toutes ses manigouilles et ses luttes d’influence s’y prête bien

De 3 à 5 joueurs (7, avec l’extension. On y reviendra), de 30 à 60 minutes dès 14 ans

De quoi ça parle?

De la saison 1. Les illustrations sont en fait les photos des acteurs/personnages de la première saison (avec un poil de la deuxième, aussi)

Comme il s’agit d’un jeu d’enfoirés, comme dit plut haut, Game of Thrones est cohérent

Sauf que

Les joueurs incarnent chacun l’une des familles de la saga, Baratheon, Stark, Lannister… avec les différents personnages liés à leur faction, personnages avec des pouvoirs spécifiques. Mais ces pouvoirs n’ont aucun rapport, ils ont été collés au petit bonheur la chance aux personnages, parce qu’il le fallait bien. Pouvoirs copiés-collés de Rencontre Cosmique

Bon, en soi ce n’est pas très grave, mais parfois on ne comprend pas toujours le rapport. Alors oui, soyons honnête, la thématisation est un peu capillo-tractée

Comment on joue?

A son tour, on commence par tirer une carte événement, qui détermine quel joueur on va attaquer. En principe, on ne choisit pas, ce sont les cartes/hasard qui le décide. Et tant mieux, sinon ça serait trop arbitraire et on risquerait de taper toujours sur le même

Puis, les deux joueurs concernés par l’affrontement vont chacun choisir l’un de leurs cinq personnages à impliquer dans la bataille. Les autres joueurs présents à la table peuvent alors choisir de soutenir l’attaquant, le défenseur ou aucun des deux. Les deux joueurs impliqués peuvent ensuite décider d’accepter ou de refuser le soutien

Puis chaque belligérant va choisir une carte de sa main qu’il va poser face cachée. La valeur de la carte s’ajoute aux points de pouvoirs (=couronnes) présents sur le personnage. Le total le plus élevé remporte la bataille. Si c’est l’attaquant qui gagne, lui et ses soutiens posent une influence chez le défenseur. Ce qui n’a aucun impact, à part pour la victoire (voir ci-dessous). Si le défenseur gagne, il ne se passe rien. Aucune influence n’est posée, il a résisté

Sachant qu’il est possible de rajouter des cartes personnages qui vont quelque peu modifier la situation, voire même des cartes « paix » pour entamer une négociation plutôt qu’un affrontement

Des règles fluides et faciles expliquées en deux minutes

Et comment on gagne?

Le premier joueur (ou les premiers. Selon les soutiens, plusieurs joueurs peuvent se partager la victoire) à placer ses cinq influences remporte la partie

C’est tout


Interaction

Très forte

Discussions, alliances, trahisons. Un véritable jeu d’enfoirés. Trump adorerait. D’ailleurs, entre deux tweets rageurs, pas impossible qu’il y joue avec sa famille/administration 😝

A combien y jouer?

Au max. A 5

Et encore mieux, à 7 avec l’extension (on y reviendra plus bas)

A beaucoup, et c’est rarement le cas, à part pour les jeux qui se jouent en simultané (ex 7 Wonders), le jeu n’est ni plus lent, ni plus long. Juste plus bordélique et plus interactif

Enfin, à 3 le jeu est juste… anecdotique. Pour ne pas dire inutile

Alors, Le Jeu des Trônes, c’est bien?

Oui, très

Comme il s’accapare des mêmes mécaniques que Rencontre Cosmique (voir plus bas pour les différences), c’est un excellent jeu d’enfoirés, d’alliances, de trahisons, de tchatche. Vous connaissez l’adage en politique: « les promesses n’engagent que ceux qui les croient ». On peut tout négocier, discuter, mais on n’est jamais obligé de respecter ses engagements (sauf en cas d’armistice, mais c’est plutôt rare^)

Mais

Il va falloir 2-3 parties pour bien maîtriser les différents pouvoirs: pouvoirs du leader, pouvoirs des personnages. Ces pouvoirs permettent en effet de modifier le cours du jeu et les combats, et sont extrêmement cruciaux pour s’assurer la victoire. Cependant, et c’est le gros hic, la plupart d’entre eux jette beaucoup de confusion et de discussions (pour ne pas dire engueulades) à la table car ils ne sont pas toujours limpides. Qui fait quoi et quand. On risque de passer plus de temps à interpréter ces pouvoirs qu’à jouer

Mais

Petit souci d’ergonomie. Si dans Rencontre Cosmique les points de pouvoir étaient symbolisés par des vaisseaux, on arrivait bien à compter combien étaient engagés dans le combat. Dans Le Jeu des Trônes les vaisseaux ont été remplacés par des couronnes. Forcément. Sauf qu’empilés, ils deviennent très difficile à décompter. Pas ergonomique du tout. Penser à les séparer tout simplement et à ne PAS les stacker (pas comme sur l’image ci-dessous, donc)

Un vrai bon jeu d’enfoirés. Aux pouvoirs parfois approximatifs, et à qui il manque une touche de fun, de chaos, de rebondissement. C’est un peu Rencontre Cosmique qui se prend au sérieux

 

Et quelles sont les différences/similitudes avec Rencontre Cosmique?

Déjà, le thème bien sûr

Mais de nombreux règles ont été modifiées. La première, et la plus importante, ce sont les cartes. Chaque faction possède exactement le même deck: paix, attaque avec les mêmes valeurs, et personnages. Chaque joueur pioche cinq cartes, et quand son deck est épuisé il remélange sa défausse et compose un nouveau deck. Le Jeu des Trônes offre beaucoup plus de contrôle que Rencontre Cosmique. On peut plus ou moins tabler sur les cartes que les autres ont en main, en fonction de ce qu’ils ont joué

Dans RC c’est la foire à la saucisse (végétarienne). On mélange le deck commun et tout le monde reçoit 8 cartes. Sachant que les cartes d’attaque vont de 1 à 40. Donc beaucoup, beaucoup plus de hasard et de chaos. Et de fun, surtout

C’est finalement ce qui manque au Jeu des Trônes. Un louchée de fun, une pointe de rebondissements, un soupçon de chaos (« le chaos est une échelle », tout ça)

D’autres règles ont été également changées. Les alliances, par exemple. Dans RC, ce sont les deux belligérants qui vont appeler à l’aide. Aux joueurs ensuite d’accepter ou de refuser leur soutien à l’un ou à l’autre camp en fonction de leurs intérêts. Dans le Jeu des Trônes, c’est le contraire. Les autres joueurs proposent, les belligérants acceptent ou refusent. Grosse nuance

Toujours concernant le soutien, dans RC les alliés peuvent rajouter des cartes pour augmenter la valeur de la carte jouée par l’un ou l’autre des belligérants. Ce n’est plus le cas dans Le Jeu des Trônes. Les alliés ne peuvent pas intervenir (ou peut-être dans une extension?)

Les otages n’existent pas dans RC. On prenait une compensation, une carte, et c’était tout. Dans Le Jeu des Trônes, non seulement on pique une carte (qu’on va pouvoir rendre plus tard), mais cette carte va permettre d’influer sur le jeu de l’autre

Les conditions de victoire ont aussi un poil changé. Il faut toujours réussir à placer ses cinq vaisseaux / influence chez les autres, mais si un joueur perd tous ses personnages, la partie prend tout de suite fin. Et le joueur qui a réussi à placer le plus d’influence remporte la partie. Partagée en cas d’égalité. Ce qui augmente pas mal la tension à la table

La pioche, aussi. Dans RC on commence avec 8 cartes, et on ne peut piocher que dans de rares cas précis (main vide ou compensation). Dans Le Jeu des Trônes, on pioche au début de chaque affrontement (attaquant+défenseur) et on complète sa main à 5 cartes en fin de tour. Donc plus de possibilités stratégiques, on se sent moins coincé

Et deux-trois autres mineures modifications. Bref, c’est comme Rencontre Cosmique, mais pas vraiment non plus. Si vous êtes un.e fan absolu.e et inconditionné.e du jeu cosmique, il va falloir faire preuve d’acrobatie mentale pour vous y retrouver dans ce gloubi-boulga

Et l’extension, elle vaut quoi?

En juillet 2017 une toute petite extension est sortie en VO

Elle introduit deux nouvelles familles, les Martell et les Greyjoy, ce qui permet d’y jouer à présent jusqu’à 7. Le gros foutoir. Plus de magouilles, plus d’alliances, plus de négociations, plus de discussions, plus d’interaction, plus de trahisons. Plus mieux bien, donc

L’extension propose également des alliés, une carte que l’on distribue en début de partie à chaque joueur et qui peuvent influer sur le jeu. Pour pimenter encore plus la partie (avec des interprétations des pouvoirs encore plus approximatives…)

Une extension nécessaire, surtout pour pouvoir y jouer à 7, le must. Une VF devrait certainement sortir en 2018

Mais encore

On n’a pas fini de se manger des jeux avec la licence Game of Thrones. Et… tant mieux? Nous les avons tous recensés pour vous, des meilleurs au moins passionnants.

Voici une infographie pour vous aider à choisir s’il vous faut le jeu, ou pas

jeu-des-tr-5c-c_23876789 (1).png

Vous pouvez trouver le jeu en VF chez Philibert,

Chez Ludibay

Et chez Ludikbazar

3 Comments

  1. Bonjour,
    Et donc… on se jette dessus ou on préfère acheter rencontre cosmique ?
    J’ai souvent tendance à croire que, lors de ce genre de « coup de jeune », le jeu s’améliore très franchement (ex Vinci / Small World, ou Ca$h’n Guns v2… ou encore Mare Nostrum) mais ça n’est pas forcément ce qui ressort de cet article… mais plutôt des modifications qui changent le ressenti (moins fun).

    Perso, sans être anti, je ne suis pas fan de GoT (en tout cas, ça n’est pas le thème qui me fera acheter le jeu)… et depuis un certain temps je voulais essayer Rencontre Cosmique.
    Donc je fais quoi ?

    OK, je vais à ma ludo et je l’emprunte, comme ça plus de problèmes 😉

    bonne journée à tous.

    J'aime

    1. C’est un jeu d’alliances, et de trahison. Si tu aimes ça, perso je conseille GoT. RC est beaucoup trop chaotique, et surtout, RC est basé sur la découverte des mille et un pouvoirs des persos, du random pur. Ici, avec le temps tu dois pouvoir faire du guessing, de l’anticipation, bref progresser dans ta façon de jouer.
      Quant au thème il est bigrement plaqué vis a vis des méca, mais comme c’est de l’enfoirade, on s’y plonge de par la connaissance de la série.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s