Vous êtes un vrai joueur, si…

play

Vous allez 6 à 217 fois par jour sur TricTrac.

Vous achetez TOUS les jeux de Bruno Cathala. Mais vraiment TOUS.

Quand vous partez au Mexique vous avez l’impression de croiser les éditeurs de Repos Prod à chaque coin de rue.

Vous trouvez que les gros jeux complexes, longs, riches et exigeants ne sont finalement pas aussi gros, complexes, longs, riches et exigeants que ça.

Vous trouvez les rééditions plus classes que la version de base. Mais que la version de base était quand même plus classe.

Vous tutoyez les vendeurs d’Ikea à force d’y aller pour acheter des étagères.

Vous êtes capable de vous y retrouver sur le site de Boardgamegeek.

Vous avez encore des jeux ramenés d’Essen 2009 que vous n’avez jamais ouverts.

Toutes les cartes de tous vos jeux sont sleevées.

Vous considérez qu’un jeu n’est pas complet sans toutes ses extensions/goodies.

En mai, vous vous dites que c’est finalement une bonne idée d’utiliser les bâtiments du Festival international des jeux de Cannes pour organiser un petit festival de cinéma.

Vous êtes incapables de tenir le compte des jeux que vous possédez. Ou au contraire, vous savez exactement combien de jeux / extensions / goodies / cartes promo vous possédez.

Vous avez fait deux ou trois enfants. Exprès pour avoir des joueurs.

Vous continuez à acheter toutes les extensions auquel vous ne jouez plus.

Vous imprimez et lisez des règles de jeux auxquels vous ne jouerez jamais, juste pour le plaisir.

Vous êtes persuadé que c’est la fin du monde quand Asmodée rachète un éditeur.

Vous dépensez plus d’argent en jeux qu’en bouffe.

Vous avez appris l’allemand et l’anglais exprès pour jouer à des VO.

Vous trouvez les jeux français mieux que les jeux américains qui sont mieux que les jeux allemands qui sont mieux que les jeux japonais qui sont mieux que les jeux français.

Ça ne vous dérange pas de dépenser 30 euros pour une extension qui contient un dé et quinze cartes.

« Strasbourg », « St Petersbourg », « San Juan », « Le Havre », « Mombasa » ne sont pas que des villes.

Vous avez envie de foutre des coups de boule quand on vous répond: « mais alors tu joues au Monopoly? » chaque fois que vous dites que vous aimez les jeux de société.

Chaque fois qu’on vous explique un jeu vous ne pouvez vous empêcher de dire que ça ressemble vachement à un autre.

Vous détestez le thermoformage, vous haïssez les ziplock, vous exécrez les élastiques. Mais plus que tout, vous maudissez les éditeurs qui ne mettent rien pour ranger le jeu.

Il ne faut jamais vous inviter à un mariage un week-end en octobre. Ca peut tomber sur Essen.

Quand vous parlez avec vos amis, les gens s’éloignent.

Vous êtes super content quand votre famille part une semaine en vacances sans vous.

Chaque année quand le Spiel des Jahres vous râlez et vous trouvez que c’est vraiment un mauvais choix (le Spiel peut être remplacé par l’As d’Or ou tout autre prix).

Vous ne supportez pas les joueurs qui réfléchissent trop longtemps pendant leur tour. Mais pire que tout, vous ne supportez pas quand les autres joueurs vous pressent à votre tour à vous.

Vous vous êtes acheté un coffre-fort exprès pour enfermer les portables de vos amis quand ils passent la soirée à jouer chez vous.

Vous hurlez de joie quand vous voyez des jeux de société dans des films ou des séries.

Vous vous réjouissez plus pour les prochains jeux à sortir que pour ceux que vous avez déjà.

Vous avez un compte Instagram uniquement pour mettre vos photos de parties.

Vous ne fréquentez que des gens qui jouent. Le cas de vos amis / mari / femme / enfants / chiens / chats / hamster.

Vous avez entre 4 et 8 protos qui traînent à la maison.

Vous avez toutes les extensions de tous les jeux. Même si vous n’avez joué qu’une seule fois au jeu de base.

Chaque année vous iriez bien à la Gen Con, mais que finalement non, parce que c’est vraiment quand même trop loin.

Vous possédez tous les scénarios de Time Stories, mais vous n’avez même pas encore fini le tout premier.

Vous dépensez plus d’argent sur Kickstarter qu’en bouffe.

Vous avez des t-shirts rigolos que seuls les vrais joueurs comprennent.

Vous préférez le thème à la mécanique. Sauf quand c’est le contraire.

Les stretch-goals sur Kickstarter finissent par vous intéresser plus que le jeu lui-même.

Hors contexte, certaines de vos phrases vous vaudraient un séjour en asile.

Il vous est impossible de ne pas emmener entre 2 et 6 jeux quand vous allez manger avec vos parents / amis / collègues de boulot.

Votre technique de drague se résume à amener votre plan dans une MJC pour passer la soirée à jouer.

Votre vocabulaire n’est compris que par certaines personnes. Même en français.

Vous faites un petit jeu à chaque fois pour savoir qui va faire la vaisselle.

Vous avez fait votre demande en mariage en cachant la bague dans une boîte de jeu.

Vous connaissez précisément la différence entre bag pool-building, dice pool-building et deck-building.

Tous vos déplacements se font avec 2 sacs Ikea pleins de jeux. Juste au cas où…

Vous faites des listes sur ce qui fait un vrai joueur.

Vous avez lu cette liste jusqu’à la fin.

Vous trouvez que Gus&Co c’était mieux avant.

22 Comments

  1. Me suis reconnu.

    Le « Vous trouvez les jeux français mieux que les jeux américains qui sont mieux que les jeux allemands qui sont mieux que les jeux japonais qui sont mieux que les jeux français. » est tellement vrai !

    Aimé par 1 personne

  2. Très bon
    Ouais j’hurle de joie quand je vois un jeu dans un film. Ce qui est complètement con avouons le
    Pour une demande en mariage dans une boîte de Le Havre, ça part mal

    Aimé par 1 personne

  3. « Tous vos déplacements se font avec 2 sacs Ikea pleins de jeux. Juste au cas où… »
    Lorsqu’on part en vacances, il y a toujours une valises pour ma femme et moi, une valise pour les enfants et enfin une valises de jeux….

    Aimé par 1 personne

    1. Pour moi c’est bon, j’ai mes 3 joueurs à la maison.
      Mais fates gaffe, parce que c’est hyper frustrant quand ils vous répondent qu’ils préféreraient voir un DVD ou bien jouer à leur jeux vidéo plutôt que de faire une partie avec vous! (ou pire: qu’ils ont des devoirs à faire! Non mais…)

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s