Nous avons testé pour vous Magic Duels, l’app sur iOS

Magic-Duels-Origins-Stack-Logo-1080x720

Magic Duels est sorti tout frais hier sur iOS, iPhone et iPad. L’appli est gratuite, avec des achats in-app. Comme chaque année avec les app Magic, faut quand même prévoir de la place sur votre iMachin. Beaucoup de place. 1.02 GB. C’est lourd.

Petit conseil d’ami, une fois que vous aurez fini de faire joujou avec l’appli, dégagez-la de votre appareil pour libérer de la place. C’est ce que je fais chaque année avec les appli Magic.

Autre petite chose, l’appli ne tourne qu’à partir du 5s. Donc oubliez si vous avez encore un 4. C’est d’ailleurs surprenant, mais l’appli indique qu’elle est optimisée pour les 5s. Euh, et pour les bécanes plus récentes? 6-6plus? On peut s’attendre à une MàJ prochainement pour un affichage HD.

Alors, c’est comment?

C’est simple et fluide. Pour commencer. On voit que Hearthstone est passé par-là, et a fait de sérieux dégâts au sein de la communauté Magic. Hearthstone, plus rapide plus nerveux plus simple aussi que Magic, a dû pousser les développeurs à proposer une prise en main beaucoup plus rapide et facile. Au début, en tout cas. Parce que plus on joue plus on commence à débloquer du contenu: nouveaux personnages, nouvelles cartes, surtout.

Fichier 09.07.15 13 59 23

De quoi ça parle?

L’appli suit le nouveau bloc IRL prévu pour vendredi prochain 17.7. On suit l’origine des Planeswalkers, ces archimages capables de voyager à travers le Multivers. Qui commencent en noobs tout en bas de l’échelle des magots. Pour ensuite progresser petit à petit dans la hiérarchie et obtenir des compétences de dingue (lancer des boules de feu, faire péter les contraventions pour sa mobylette, se réveiller déjà coiffé). Imaginez Harry Potter mais sous Adrénaline. Et en beaucoup plus numérique, surtout.

Bref, il y a du story-telling, et c’est ce qui nous fait vibrer chez Gus&Co. La preuve avec tous nos événements.

Fichier 09.07.15 13 58 46

Fichier 09.07.15 13 58 08

Dès les parties d’intro, ridicules tellement elles sont ridiculement faciles, vous recevrez des pièces de monnaie qui vous permettront alors « ‘d’acheter » de nouvelles cartes. Vous aurez remarqué les guillemets. Dans Magic Duels, vous pouvez recevoir toutes les cartes gratuitement, ou débourser. Pour tout. Eh oui, les joies du freemium. C’est gratuit mais pas vraiment mais si en fait mais non mais ça dépend. Je me réjouis déjà d’une version future de Magic bourrée de pubs moisies, et faudra payer pour les dégager. Mais si vous êtes aussi inversement patient que moi (mais est-ce que cette phrase veut vraiment dire quelque chose?), vous pourrez y jouer tout gratuitement. Et attendre d’avoir tout débloqué tout seul.

Plusieurs modes?

Oui. Voilà c’est tout. Merci d’avoir posé la question.

Un mode d’entraînement avec drone (on appelait ça un robot à l’époque, mais c’était pas assez juillet 2015). Un mode campagne avec déblocages. Un mode online, pour y jouer à plusieurs contre plusieurs, en Troll à deux têtes. Et surtout, l’appli vous permet d’acheter des boosters pour créer vos propres decks. Oui, comme dans le vrai Magic IRL. Et ça c’est vraiment bien. Surtout si on est expert à Magic ou qu’on n’a vraiment rien d’autre à faire dans sa vie que pimper ses decks.

Fichier 09.07.15 14 15 40

Alors, faut télécharger, ou pas?

C’est l’été. Tout le monde est en vacances. Et tout le monde est coincé dans les embouteillages de toute façon. Ou pire, coincé à la plage. Avec du sable. Pire, du soleil. Donc oui, faut télécharger. Parce que

1. C’est simple et bien expliqué si on ne connaît pas Magic. Une appli parfaite pour apprendre à jouer au jeu. Et pour passer le temps.

2. C’est gratuit. A condition qu’on ne fasse pas chauffer sa carte de crédit. Toujours le problème des jeux en freemium / satanés achats in-app.

3. Vous avez fini The Witcher 3, mais vous avez encore envie de rester dans cet univers méd-fan

4. Il n’y aucune sortie intéressante de jeu de société ces dernières semaines, tous les éditeurs attendent fin-août / septembre pour lancer l’artillerie lourde. Alors en attendant…

5. Pour l’aspect narratif du jeu. Commencer en magot noob pour finir en archimage qui déchire sa race. Je viens de rajeunir de 10 ans en écrivant comme ça.

Ou pas

Ou pas, parce que le numérique ne remplacera JAMAIS le feeling d’une vraie partie IRL. L’appli est parfaite comme outil d’apprentissage et d’amélioration, comme de jouer au poker online, mais c’est en vrai qu’on s’amuse vraiment. Et franchement, jouer tout seul sur son iPad assis sur ses toilettes (ne me jugez pas), c’est bien triste.

Mais au fait, Magic, c’est quoi?

Pour télécharger l’appli

Le trailer du jeu

Le trailer du gameplay

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s