Vous avez déjà vécu l’Analysis Paralysis dans les jeux? 5 solutions pour l’éviter

Analysis-Paralysis

Avez-vous déjà vécu l’Analysis Paralysis (AP) dans un jeu de société? Chez vous-même ou chez l’un de vos partenaires? Est-ce que cela vous est déjà arrivé?

L’Analysis Paralysis est un processus psychologique de sur-réflexion entraînant un blocage, une impossibilité d’action. A force de vouloir bien faire, on ne fait rien du tout. En d’autres termes, dans un jeu de société, cela signifie qu’un joueur se fige et que son tour prend beaucoup, beaucoup, beaucoup de temps.

L’AP pointe souvent le bout de son nez dans la plupart des jeux gros jeux, ceux qui demandent une réflexion et une stratégie intenses.

Et surtout dans les jeux qui vous permettent de scorer de tous les côtés, tel le récent Five Tribes, Terres d’Arle, ou la plupart des jeux de Stefan Feld, comme Trajan. Il y a tellement de différentes possibilités offertes que le joueur ne veut pas se tromper et va tout faire pour prendre la meilleure décision possible, le choix le plus optimal, le coup ultime, celui qui va assurer la victoire.

Dans les jeux de société, mais pas que, l’AP est souvent considéré comme péjoratif, car en fin de compte il empêche de jouer et ralentit le rythme de la partie pour évidemment la rallonger. On cite même parfois ce critère comme un « défaut » du jeu, un élément négatif propre au jeu, comme si l’auteur ou éditeur avait commis une erreur dans le développement. Alors qu’au final, non, rien à voir, cela dépend des joueurs, de leurs processus mentaux, on ne peut pas critiquer un jeu d’avoir ce travers.

Certes, on peut dire que l’AP risque de s’installer dans tel ou tel jeu selon sa configuration, mais ce n’est pas un défaut intrinsèque.

Alors comment faire alors pour éviter l’AP dans les jeux de société? Eviter tout simplement de jouer aux jeux qui risquent de générer un tel état? Certainement pas, car ils sont souvent d’excellents jeux, exigeants, riches, profonds, ça serait dommage de s’en priver.

Voici 5 propositions pour lutter contre l’Analysis Paralysis.

timing

Et pourquoi ne pas minuter les tours de jeu de chacun pour éviter l’AP et que la partie s’éternise? Quitte à rajouter quelques points de victoire supplémentaires au joueur qui a joué le plus rapidement tout au long de la partie? Voire carrément à limiter le temps total de réflexion, au risque d’être éliminé si dépassé, à la manière d’un blitz au échecs?

Le désavantage d’un tel système est qu’on génère un stress à la table, peu agréable, et qu’on favorise également les joueurs qui réfléchissent plus rapidement, pas le critère prépondérant pour gagner dans un jeu de stratégie. Dans un jeu de réflexe, d’observation, de rapidité, oui, mais évidemment pas dans un jeu qui nécessite une certaine réflexion.

pause

L’AP apparaît souvent plutôt en fin de partie quand les enjeux du jeu devienne serrés, que la tension s’est accumulée au point de bloquer « la machine mentale ».

Pour éviter que l’AP ne s’installe, une pause s’impose. Quittez la table pour quelques instants, allez boire (une tisane), marchez quelques pas, prenez l’air, histoire de faire descendre la pression et de revenir plus zen.

relativ

Et pourquoi est-ce que l’AP apparaît? Pour remporter la partie bien sûr. Mais est-ce que la victoire est aussi importante? Pourquoi joue-t-on? Pour gagner ou pour jouer, s’amuser?

Relativiser permet juste de remettre les choses en perspective et comprendre que finalement, on joue peut-être avant tout pour jouer, tout simplement. La prochaine action n’est pas forcément la meilleure au monde et dans l’univers entier, et alors?

dedram

Le rire est le meilleur ami de l’homme. Vous avez un joueur qui est fréquemment atteint d’AP à la table? Offrez-lui un t-shirt avec un sablier dessus. Vous prenez vous-même beaucoup de temps pour choisir vos actions? Riez de vous-même. Ca détend l’atmosphère et évite que les autres joueurs ne vous haïssent. Et le rire permet de relâcher la tension (cf point 2.), c’est tout bénéf.

conscient

Quand on est plongé dans un jeu on ne prend pas souvent la peine de réaliser ce qui se passe, on perd toute notion du temps, son prochain coup devient alors crucial, on joue sa vie. Et on ne réalise pas forcément qu’on est affecté par l’AP, c’est plutôt les autres joueurs à la table qui en font la constatation, à leur grand regret.

Une autre solution pour lutter contre l’AP est de prendre conscience de ce qui se passe dans sa tête, tout simplement, et pourquoi. A force de chercher à comprendre ses mécanismes mentaux on en prendra conscience, ce qui est déjà pas mal pour diminuer l’AP.

Avez-vous d’autres propositions pour lutter contre l’AP à la table? Et est-ce que ça vous est déjà arrivé d’être affecté par l’Analysis Paralysis?

Tenez, on vous laisse avec une scène culte d’AP dans The Big Bang Theory

2 réflexions au sujet de « Vous avez déjà vécu l’Analysis Paralysis dans les jeux? 5 solutions pour l’éviter »

  1. Pareil, pas de noms, mais il n’y a rien de pire que de se coltiner ce genre de joueurs durant une partie. Peut-être plus insupportable encore que les king speakers ! La seule solution; arrivez avec un trombinoscope pour éviter de se retrouver à leur table 🙂 SI c’est trop tard, leur poser un sablier devant le nez dès le premier tour pour bien fair passer le message 🙂 🙂 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s