5 propositions pour rendre TricTrac encore plus funky

tt-logo

TricTrac, c’est LE site de référence ludique francophone. Avant de passer à une formule payante et un modèle économique en freemium, les deux petits gars étaient déjà bien balaises côté innovations.

Avec aujourd’hui plus de marge financière, ils ne cessent de lancer des nouveautés sur leur site : boutique à goodies, vidéos de résumés mensuels, chaîne TTTV, documentaires sur des éditeurs, tel que les Space Cowboys, etc.

Qu’on apprécie ou qu’on n’apprécie pas le style rédactionnel et la personnalité tonitruante des deux journalistes, il faut avouer que TT est une véritable référence pro dans le milieu, nos essentiels ambassadeurs auprès des « non-initiés » / grand public.

Chez Gus&Co, nous sommes fauchés, parce que notre site est 100% bénévole, et que nous voulons le rester (bénévoles, pas nécessairement fauchés), mais nous avons (aussi) des idées.

Voici 5 propositions pour rendre TricTrac encore plus funky.

animatrice

Entre Philippe Maurin et son collègue, deux chatoyants hurluberlus à la quarantaine bien tassée (comme moi), il manque une présence féminine. Alors oui, bien souvent des femmes sont sur le plateau des TTTV pour présenter leur jeu, mais il manque quand même cruellement une touche féminine permanente. Surtout histoire qu’on puisse enfin clore ce débat stérile qui me casse les nouilles sans gluten de la place de la femme dans les jeux de société. Car oui, les femmes jouent tout autant que les hommes. Voire plus. Voire moins, c’est complètement égal en fait. Elles jouent, c’est tout.

N’empêche, avec uniquement deux hommes qui parlent de jeux de société, ça ne donne pas forcément une image très égalitaire du secteur. Ils pourraient par exemple engager Geeklette, ou je ne sais pas moi, Mathilde de Gigamic?

relations

C’est étrange cette relation conflictuelle autour de TT. Certains adorent, d’autres l’abhorrent. Il faut avouer que la personnalité sulfureuse et bouillonnante de Philippe ne laisse personne de marbre.

TT est en fait une entité tellement omniprésente et puissante dans le milieu que ses journalistes ont parfois fâcheuse tendance à basher ceux qu’ils considèrent comme des concurrents. Alors oui, nous (je dis nous, les blogueurs, informateurs ludiques) avons pour la plupart un fonctionnement bénévole, au contraire de TT, nous ne vivons pas de notre site, même si parfois la pub que nous y plaçons nous rajoute un peu de margarine dans les épinards (expression vegan).

Mais sommes-nous de véritables concurrents? Franchement, je suis heureux que Proxijeux existe, que Jedisjeux existe, que Ludovox existe, que Geeklette existe, que le blog du Lord existe, que Vin d’Jeu existe, que Ludigaume existe, et j’en passe. Sont-ils de méchants concurrents de Gus&Co? Ou sont-ils également là pour alimenter, relayer, évangéliser, analyser, promouvoir le jeu de société dans la société? On a parfois l’impression que TT aimerait être le seul organe de presse dans le paysage ludique, alors qu’en ce qui me concerne, plus on est de fous plus on rit et plus on parle de notre loisir.

Et si TT entretenait de meilleures relations avec ses concurrents collègues, en les invitant sur les TTTV par exemple, ou en faisant des émissions spéciales, ou en relayant leur actu comme ils le font déjà pour les éditeurs? Un peu comme Plato en somme, le seul mag papier francophone sur le jeu de société. A ma connaissance, le magazine ne s’est jamais fâché avec aucun blogueur. Bien au contraire, ils en parlent avec grand plaisir (un spécial Proxijeux dans le tout prochain numéro de septembre par exemple).

Car au final, au final, nous parlons tous de la même chose, les jeux, une activité chaleureuse. Combien de fois est-ce que TT a mis des bâtons dans les roues de certains blogs juste parce qu’ils sortaient une info en primeur avant eux? Parce qu’ils se permettaient de critiquer TT?

Je me souviens d’un verre pris avec un éditeur à Cannes à qui je demandais de pouvoir parler de son prochain jeu sur mon site, qui m’a aussitôt répondu que si TT ne l’avait pas encore fait il refusait. Ou d’un autre éditeur qui s’est fait « taper sur les doigts » par TT parce qu’il m’avait envoyé la couverture de son prochain jeu avant TT. Ou encore d’un autre parce que j’avais obtenu les illustrations avant, ou un éditeur extrêmement fâché parce que j’avais lancé la comm avant, etc etc etc.

Avec sa position dominante, TT cherche un peu à imposer sa loi dans le milieu et peut parfois exercer une influence néfaste, une pression sur les autres blogs. C’est étrange, car ni BGG ni Dice Tower, les deux informateurs ludiques les plus importants des Steits, ne semblent entretenir de relations conflictuelles avec leurs collègues. Diviser pour règner? Question de pépètes? Qu’importe la question, cherchons une solution.

Si TT entretenait de meilleures relations avec la confrérie, plus humaines, plus cordiales, plus normales, je suis persuadé que l’ambiance serait plus saine et sereine, et que tous, journalistes, éditeurs, lecteurs, en bénéficieraient. OK j’ai peut-être avalé un bisounours, c’est mon passé de théologien qui refait surface, paix et amour de son prochain, tout ça.

irlTT reste encore trop « virtuel ». Alors oui, TT est partout présent dans le milieu, mais quand je consulte TT je me sens un peu… incohérent. Je m’explique. TT parle de jeux, de jeux de société. Toute cette info est suivie sur ordinateur, sur tablette, sur smartphone, et ceci tout seul derrière son écran, à froid, sans réel contact avec le matériel, avec les gens.

Pourquoi est-ce que TT ne lancerait-il pas des événements réguliers rassembleurs et fédérateurs? Non mais vous vous imaginez, vous, le succès phénoménal qu’aurait un bar à jeux estampillé TricTrac dans le 5e arrondissement de Paris ou dans le quartier de la Croix-Rousse à Lyon (à ce propos, Ludovox a publié un super article sur le Lyon ludique). Ou des OFF TT à Essen, vu qu’il n’y en a pas d’officiel? Là on serait dans le réel! Ça serait beau, non? Rencontrer les gens IRL, c’est ça qu’ils veulent les jeunes aujourd’hui.

tutule

(Oui bon, j’ai essayé de contracter Ulule et TT mais ça craint je l’avoue) TricTrac pourrait proposer une plateforme de financement participatif « in muros ».

Plutôt que de devoir aller se balader / se perdre sur les sites existants, Kickstarter, Ulule, etc, qui proposent autant bien des projets de slips à la menthe (faut que j’arrête de jouer à The Big Idea moi) que des jeux de plateau groovy, TT pourrait se lancer dans l’aventure crowdfunding et centraliser le lancement de projets ludiques pour que les joueurs puissent trouver des projets intéressants à soutenir. Car on a beau se foutre de Kickstarter et critiquer le système, il faut se rendre à l’évidence, aujourd’hui, 53% des jeux de société qui sortent sont lancés sur ces plateformes! (non en fait j’ai aucune idée des chiffres exacts, j’ai dit 53% comme ça).

apllitt

Vous vous souvenez du poisson d’avril pourri qu’on vous avait fait en 2012? On vous disait justement que TT venait de sortir leur appli.

Je ne sais pas pour vous, mais sur mon iPhone 5s (bientôt 7s) la lecture de TT est très… comment dire pour ne froisser personne… moisie. Les articles s’affichent mal, le scrolling est peu ergonomique. Je constate d’ailleurs qu’une appli TT Android venait à peine de sortir en août, mais elle est surtout là pour gérer sa ludothèque, pas pour proposer une réelle plus-value au site. La preuve:

appliTT

Et c’est bien dommage. Je n’ai pas les chiffres sous les yeux, et parce que je suis un gros flemmard qui ne veux pas passer 37 heures à les trouver, mais quelle est la part aujourd’hui de lectures d’un site en version sédentaire et celle en version nomade? A mon avis, avec l’émergence des tablettes et smartphones, le nomade a dû largement dépasser le sédentaire ces dernières années.

TT, qui n’hésite pas devant de l’innovation et les nouveaux formats, pourraient également se jeter dans ce formidable marché des applis. Pourquoi pas des vidéos payantes à la demande, ou tout autre contenu spécifique, directement depuis l’appli (IAP comme on dit, in app purchase), avec un système en freemium? Ca leur permettrait ainsi d’augmenter leur chiffre d’affaires. L’appli BGG Android cartonne (mais moins sur iOS).

Que pensez-vous de nos propositions? Sympa? Foireuses? En auriez-vous d’autres à proposer? 

Après, promis, on sortira bientôt un article avec « 5 propositions pour que Gus&Co arrêtent de proposer 5 propositions. »

Tiens, ça me rappelle ce #gusgraf ça

commentaires

71 Comments

  1. C’est pertinent, je me demande en effet comment il peut y avoir un écart aussi formidable entre leur façon de communiquer sur les réseaux sociaux et leur qualités humaines réelles. En ce sens que je suis persuadé que ce sont des personnes formidables, mais que la « violence » relative de leurs propos et réactions sur la toile me surprennent.

    J’aimerais ajouter une chose : leur lecteur vidéo. Je le déteste. C’est de loin la meilleure émission j2s, la qualité de production, le ton, les contenus sont à tomber par terre. Sauf qu’on ne peut pas en profiter vraiment. Les contenus non HD sont illisibles (on ne peut rien lire sur les cartes/plateaux, donc ça n’a aucun sens pour des vidéos j2s). Les contenus HD sont tellement gourmands, ça rame de partout. Et même quand on sélectionne la HQ ou SD, la pub reste en HD et met deux plombes à passer (Mi…ni…vi…lles argh !). On ne peut pas non plus naviguer correctement dans la vidéo, avec la menace de tout perdre au moindre misclic. C’est bien simple je n’y vais plus, à cause de ça, bien avant la problématique de pouicos !

  2. Bonjour,
    Le ton ou les conflits m intéressent peu, même si parfois, est assez divertissant vos crêpages de chignon.
    Mon seul bémol pour tric trac c est sur l iPhone: très compliqué de naviguer sur le site avec le smart phone.
    Pareil pour les vidéos de qualité médiocre qui sont mis à dispo. En même temps je n y mets pas de pouicos….
    Bonne fin de We.

  3. J’ai du mal à comprendre pourquoi vouloir améliorer TT quand on n’est pas TT. TT, c’est TT: ils sont autonomes, ils sont grands et ils font ce dont ils ont envie quand ils en ont envie. Les conseils ici donnés n’ont qu’à s’appliquer sur Gus & Co, ça pourra marcher tout aussi bien, non ?

    1. Ben on aimerait bien Mathieu, mais comme on le dit dans l’article, on est fauchés.

      Franchement, une appli Gus&Co rutilante, la pète, mon rêve. Mais pour ça faut des pouicos/thune (expression genevoise).

      1. Ben, il n’y a qu’à passer au semi-payant, voir comment ça tourne, prendre ce risque, ou bien lancer un projet de financement participatif. C’est toujours compliqué de se lancer et ça demande pas mal d’énergie mais si on veut quelque chose, il faut se donner à fond !

    1. Effectivement Bob tu as mal lu. Cet article n’a rien d’ironique. L’ironie, c’est quand on dit quelque chose et qu’on pense autre chose. Ben là on dit ce qu’on pense, tout simplement. Je ne vois pas en quoi proposer 5 innovations est ironique. C’est comme de dire qu’Apple aurait pu faire autre chose / mieux / différemment etc. ça n’a rien d’ironique.

      Juste que je suis extrêmement fasciné par la compétence d’innovation de TT, donc je me suis dit, comme ça, paf, qu’ils pouvaient aussi explorer d’autres pistes.

  4. Moi perso, les mecs de tric trac me semblent extrêmement prétentieux sous leurs faux airs de mec super cool et comme dirait le proverbe « c’est pas parce qu’on a une grosse barbe, qu’on peut se permettre de porter la moustache ». Je ne sais pas moi-même trop ce que je veux dire par là mais en tout cas je ne me sers de ce site que comme base de données. Ce que vous avancez concernant le fait qu’ils veulent croquer les autres ne m’étonne en rien. Je pense simplement que c’est la peur de ne plus vivre de sa passion et de devoir rechercher un travail lambda qui les inquiètent, doublée d’une énorme mégalomanie.

    Sur ce, je ne pose pas la boîte « de par de vers moi ». Et je ne dirai pas »à bientôt de comment ça va bien, qu’est-ce que c’est donc super comme truc, de la partie de le jeu », ce genres de phrases que disaient les terminales L quand ils étaient (selon eux) au top de l’humour.

    Phal ne m’a jamais fait rire. Ainsi soit-il.

    Pour finir, je crois que ce qui m’agace le plus, c’est le nombre de tric traciens qui font de la lèche systématique, parfois j’ai l’impression de lire un passage de vie d’une secte, ou Raël serait Phal (mais ça par contre, ce n’est à mon avis pas de sa faute).

    Bref, j’ai faim et vive gus and co.

    Vous, vous n’avez pas peur de perdre quoi que ce soit, c’est pour cela que vous êtes bons.

    Désolé si mon com’ met la caca, vous pouvez me censurer si vous le sentez pas, je ne le prendrai pas mal, surtout que votre article n’est pas foncièrement à charge contre eux, je ne sais pas si mes propos sont appropriés, excusez moi d’avance.

    1. moi je le trouve très bien ton commentaire.
      De toute façon n’est-on pas dans un pays qui défend la liberté d’expression?
      En gros chacun peut lire ou pas ce qu’il veut, même chose pour l’écriture…..

    2. Merci Guilty pour ton commentaire.

      Mais autant je modérerai les commentaires agressifs et haineux contre Gus&Co, autant je dois également modérer le tien, tout simplement parce que notre article n’a pas comme but de dénigrer TT, nous ne cherchons aucunement à inciter la haine contre ce site ultra-nécessaire pour les jeux de société.

      Quand tu lis tous les articles ou vois toutes les émissions grand public sur le j2s, c’est toujours TT qui est cité, et selon moi, tant mieux, Philippe et son acolyte font un excellent boulot d’évangélisation. Plus on parle de j2s et tant mieux, je trouverai vraiment dommage de repartir 20-30 ans en arrière où il était aussi difficile de trouver un bon jeu que de l’info. Tout ça a grandement changé, et TT en est un acteur crucial.

      Notre article n’avait pas comme but de demander qui aimait TT ou pas, mais « simplement » de proposer quelques pistes d’innovation, pas parce qu’ils font un boulot de chiotte mais parce qu’on peut toujours s’améliorer. Pour nous pareil, attention. On s’améliore, tout gentiment, peu à peu (format de critiques plus clairs, transparence, vidéos, etc.) Alors évidemment, ça peut paraître gonflé de donner des idées à TT, mais à cette question j’en sortirai une autre, tout simplement : et pourquoi pas?

      Bref, encore une fois, merci à toi Guilty d’avoir exprimé ton avis, mais cet article n’est pas là pour faire le procès de TT, j’apprécierais si tous les prochains commentaires gardaient ça en tête.

      Encore une fois, que pensez-vous de mes propositions, et en verriez-vous d’autres?

      1. Pour tric trac: une femme??
        Ça serait bien!! Ça apporterait sans doute un peu de rondeur, de douceur.
        Leurs vidéos disponibles à la qualité médiocre. Je trouve leur explipartie souvent peu claire et pas assez structurée. Je préfère largement video règle, qui malheureusement en réalise trop peu.
        En ce qui concerne Gus, bien souvent je vire le mail juste après avoir lu le titre. C est juste que ça m’intéresse pas, style trop « pompeux » article tellement pointu qu un simple joueur n en voit pas l intérêt. Mais aussi des petites pépites que l on ne trouve pas sur tric trac.
        Et surtout j aime bien votre côté « mouche du coche » qui va titiller les deux grizzly de tric trac.
        On est dans le monde du jeu, chacun son personnage, chacun sa stratégie pour faire parler de lui.

      2. Juste comme j ai 5 minutes.
        Des idées d articles.
        Combien gagne un auteur sur un jeu?
        Le côté inter génération des jeux.
        Perso j ai 5 enfants et ceux de 7 à 14 sont extrêmement balaise ( ou je suis extrêmement pas balaise). C est une façon de rencontrer l adulte sur un terrain ou c est l intelligence et la prise de risque qui compte.

  5. Merci Gus!
    Selon moi, cet article est très bien fichu et relate bien l’impression que laisse TT et ses deux trublions: lourdauds mais en même temps essentiels. Et on a tous une relation haine/amour avec leur site: même si l’on se détourne, il nous a longtemps nourri.
    Un peu comme un vieil ami dont on a du mal à supporter les défauts.

    Le truc qui me chiffonne, c’est que quand on est Number One, quel intérêt de se complaire dans la critique, garder un forum spécial Troll et Douves, pratiquer la Casse à la BriceDeNice ou ce genre de trucs? Des fois ça fait flipper ce besoin compulsif qu’ils ont d’avoir toujours le dernier mot ou de racler la fange.
    S’ils laissaient cette posture maladroite de côté, ils seraient Number One Premium et ce serait franchement plus cool.

    Donc:
    Ma proposition N°6: pas de Troll, pas de Douves, pas d’huile sur le feu, une modération sensée sur le forum. Retenir son orgueil, c’est gagner en noblesse.

    1. Tu viens clairement de rentrer dans mon TOP 20 des meilleurs écrivains francophones. J’adore ton style percutant et drôle en même temps. Un réel plaisir de te lire, sérieusement. Merci.

      Je devrais t’engager comme rédacteur pour nos Sherlock.

  6. Bonjour, tu penses ce que tu veux de TT mais pourquoi donner des leçons ? Ils prennent un chemin, différent de Gus&Co, c’est tant mieux. Ils ont le droit de vouloir vivre de leur site !
    Au délà des bonnes idées que tu peux donner (genre l’appli), je trouve que c’est de la provoc ton article. Désolé, pourtant j’aime bien Gus&Co. TT, site de référence, ne s’est jamais permis de donner des leçons aux autres sites. Tu devrais parler de Jeux de société, non ?

    1. Merci pour ton commentaire, j’en apprécie le ton critique et clair.

      Loin de nous l’envie d’interdire ni de faire la leçon à qui que se soit. Nous n’avons fait que faire des propositions concrètes, rien de plus rien de moins. Maintenant, si dire à un site d’importance par exemple de développer une appli pour en améliorer le lecture, pour avoir plus de lecteurs, c’est faire la leçon et être provoc, alors on ne peut plus rien dire et le net est mort.

      Mais franchement, tu vas me dire que tu te passerais bien d’une appli ou d’une animatrice, pour avoir un autre avis par exemple? Ça c’est de la provoc pour toi?

      Dans ce cas nous te prions de bien vouloir nous excuser pour notre ton, ce n’était absolument pas notre intention et nous le regrettons sincèrement.

      1. Bien dit!!!
        On en vient au même problème:
        Peut on encore s exprimer en France ou en suisse????
        Autre sujet, ce que tu avances sur la consultation du site via l iPhone est intéressant. Tric trac c est vraiment galère à consulter sur mon iPhone 4S.
        Gus and Co t as une place à prendre.
        Un autre truc qui m épate: on parle de jeux sans arrêt, mais le problème c est pas d acheter un jeu!!!!!!!!! C est de trouver des joueurs! J ai envie de rencontrer des joueurs!!! Mais dans le Maine et Loire ma très belle région du 49, quelle galère de rencontrer d autres personnes pour jouer.
        Ça les sites pour les rencontres galantes, pas de pb, mais pour rencontrer des joueurs ça frise le parcours du combattant. Combien de milliers sommes nous dans ce cas la?????
        Dites moi Gus, combien?

        1. Lançons Ludoporn, un site de rencontre pour joueurs, tout simplement.

          Je te rassure, c’est la même galère ici à Genève.

          Une putain de bonne idée d’article ça, comment trouver des (nouveaux) joueurs. Hop je vais m’y mettre. Merci pour la proposition!

      2. @Canevouillou : Il y a pourtant pas mal d’endroits ou l’on peut jouer régulièrement dans le Maine & Loire, et pas seulement sur Angers. Je t’invite à prendre contact avec moi par mail je pourrait te donner des pistes. ludikmaster At gmail.com

        PS : désolé Gus pour le HS

  7. Tu dis juste vouloir faire des propositions pour améliorer TT. Le moyen est étrange … Si par exemple , je souhaitais émettre des idées d’amélioration de Gus &Co, je t’enverrais un message ou je posterais un sujet sur Gus&Co, je n’irais pas publier sur un autre site et surtout pas le mien. quand on fait ça, on s’expose à une accusation de provocation a minima.

    De plus , tu ne fait pas juste des propositions mais bel et bien des attaques :
     » ses journalistes ont parfois fâcheuse tendance à basher ceux qu’ils considèrent comme des concurrents …………..TT aimerait être le seul organe de presse dans le paysage ludique ……TT cherche un peu à imposer sa loi dans le milieu et peut parfois exercer une influence néfaste, une pression sur les autres blogs. …. Diviser pour règner? Question de pépètes?  »
    Si ça ce ne sont pas des attaques en règle, et sans preuve à l’appui en plus, je ne vois pas ce que c’est.

    De plus, je tiens à témoigner en tant qu’éditeur que je n’ai jamais subi de pression de TT ou ne me suis jamais imposer quoi que ce soit par « peur » de ce que TT pourrait penser. Et , étant présent depuis un bail dans le milieu , je n’ai jamais entendu non plus parlé d’éditeur dont s’était le cas.

    Ce que je sais par contre et qui se pratique couramment, c’est que les éditeurs désirent maitriser un tant soit peu leurs communications et souhaite donc que leurs infos soient publiées à une date précise et partout en même temps ( TT ou autre) . Si tu n’a pas respecté ça , bien sur ….

    Bref, je n’aime ni le fond, ni la forme , ni le but inavoué de cet … article.
    Et je ne vois pas ce qu’il peut apporter au milieu.

    1. Merci pour ton commentaire, et merci pour ton point de vue. Tu as amplement le droit de ne pas être d’accord ni d’apprécier ma démarche, comme moi j’ai amplement le droit de m’exprimer.

      La pression, comme je l’écris dans l’article, est surtout exercée sur les blogs. Plusieurs de mes confrères se plaignent d’en avoir subi de la part de TT, donc voici un point d’amélioration pour eux.

      Maintenant oui, Gus&Co pourrait certainement aussi avoir un gros point d’amélioration, apprendre à se taire pour ne pas que les lecteurs s’offusquent des sujets abordés 😉

      Ce n’est pas parce que toi tu n’as jamais eu de problème qu’il n’y en a pas, je dirais. Mais loin de moi l’idée de vouloir te contredire et te prouver que j’ai raison. Je respecte, comprends et estime ton opinion et te prie de bien vouloir nous pardonner si tu n’apprécies pas le nôtre et que celui-ci a heurté ta sensibilité et / ou t’a dérangé, ce n’était pas notre intention. Allez, je retourne jouer à Medieval Academy moi. Bientôt sur iPhone.

      1. Je ne m’offusque pas des sujets abordés ? je ne penses pas que ce soit le sujet qui m’offusque mais son traitement. Je me pose des questions sur tes moyens, et tu n’y répond pas. Pourquoi ?
        J’ai pu du être clair :
        1ere question : Pourquoi avoir choisit ce moyen (publier un édito sur ton blog) plutôt que communiquer à propos de TT sur TT ou avec eux ? Cette manière de faire , tout le monde en conviendras ne peut que lancer une polémique et ne peut en aucun cas faciliter l’impact de tes propositions.
        2ième question : Pourquoi lancer des attaques publiques (cf mon précédent post) sans en fournir les preuves ? Pour reprendre ta réponse, ce n’est pas parce que tu dis qu’il y a un problème qu’il y en a un, ou alors prouve le.

        3ième question : Des blogs ont subis des pressions de TT ? Comment ? Qui ? Sous quelle forme ? Comment quelqu’un ( TT ou n’importe qui) peut faire subir des pressions a un blog bénévole et indépendant financièrement ? J’ai besoin de plus d’explications ….

        Tu as bien sur tout a fait le droit de t’exprimer, comme tout le monde, mais si tu es sincère dans ton propos, il y a des manières de le faire. On ne sous-entend pas , on attaque pas sans preuve et on étaie sa théorie avec des arguments et on répond aux arguments.
        A mon avis, tu ne le fais ni dans ton article, ni dans tes réponses. En bonne rhétorique, ceci ne sous-entend pas ton insincérité, mais pose au moins la question : Pourquoi ces manières de faire ?

        1. Merci pour ton long commentaire Alain. Tout est dit dans l’article et dans un de mes commentaires, l’idée n’est pas de faire le procès de TT que j’apprécie énormément, surtout pour son rôle d’ambassadeur auprès du grand public. L’idée de cet article n’est aucunement de casser TT, bien au contraire, de proposer à Philippe à son équipe quelques pistes / idées à explorer, c’est tout. J’espère avoir ainsi levé tout malentendu. Si ce n’est pas le cas je le regrette sincèrement.

          Encore une fois, je suis désolé que tu ne partages ni ne comprennes notre opinion de blogueurs ni notre démarche.

          Sache que j’apprécie fortement que tu prennes de ton temps précieux pour t’exprimer et pour mener cette discussion fort intéressante.

      2. Si comme tu le dis tu apprécies que je donne de mon temps sur ce débat, la moindre des chose serait de répondre à mes questions dont le réponse ne se trouve nul part dans ton article ou tes commentaires. Tu choisis de ne pas répondre à mes questions. C’est ton droit. Bien sur, ça nuit gravement à mon évaluation de la sincérité de tes propos.

        1. Et bien si dire ce que je pense de TT et te présenter nos excuses n’est pas assez sincère pour toi, bien dommage.

          Encore une fois, nous ne faisons que proposer des axes d’exploration / améliorations pour TT.

          Si dire que Medieval Academy pourrait avoir une extension avec de l’armement ou des bonus est une démarche agressive et peu sincère, ben voilà voilà, je n’ai malheureusement rien n’a dire de plus pour te faire comprendre qu’on ne veut pas casser mais aider. Dire que TT est trop mâle n’a pas comme but de casser TT (qui est trop mâle), mais c’est justement en toute sincérité que nous le disons. Encore une fois, désolé si tu ne comprends pas et/ou réfutes notre démarche. Nous essayons de faire au mieux.

      3. Je ne souhaite pas d’excuses, je n’en ai pas besoin, j’ai demandé quelque chose de simple : des réponses à mes questions.Tu semble ne pas être capable de le faire ou refuser de le faire . Pourquoi ?

  8. En ce qui concerne la course à la primeur, c’est une bataille qu’ils ne peuvent pas gagner.
    Ludovox (entre autres) a pris la relève de Jedisjeux et parvient à faire pas mal d’annonces en premier.
    Leur problème se résume à : pourquoi payer un site professionnel alors que je peux avoir « la même chose » faite par des amateurs passionnés ?
    Les deux zigotos veulent protéger leur gagne-pain, certes si la préoccupation est légitime leur façon de réagir est à la hauteur de leur inquiétude car ils évoluent sur un modèle très fragile.

    La meilleure réaction à avoir pour les blogueurs ce n’est pas d’attendre que TT change, c’est de faire des articles ayant une qualité journalistique indéniable.
    Afin de devenir également incontournable 😉

    PS : Ludoporn existe c’est Twikin, j’ai découvert plein de joueurs près de chez grâce à ce site !

    1. « La meilleure réaction à avoir pour les blogueurs ce n’est pas d’attendre que TT change, c’est de faire des articles ayant une qualité journalistique indéniable. »

      Tout à fait.

  9. « Et si TT entretenait de meilleures relations avec ses collègues, en les invitant sur les TTTV par exemple, ou en faisant des émissions spéciales, ou en relayant leur actu comme ils le font déjà pour les éditeurs?  »

    ben, pour souhaiter entretenir de meilleures relations avec eux, faudrait peut-être commencer par ne pas censurer leurs commentaires sur le site ou la page fb de gus&co, non ?

    « Combien de fois est-ce que TT a mis des bâtons dans les roues de certains blogs juste parce qu’ils sortaient une info en primeur avant eux?  »

    la très grande majorité des éditeurs leur communique les infos bien en amont, et la rédaction de TT se synchronise avec eux de façon à publier ces infos au moment opportun, défini par l’éditeur en fonction de la date de sortie. donc quand un site publie 2 images en exclu à base de « regardez comment on est trop au top de l’actu » alors qu’eux mêmes ont tout le dossier depuis un moment, je peux comprendre que ça les gratte un peu… ils s’en sont d’ailleurs fort bien expliqués, si vous ne censuriez pas leurs commentaires, vous le sauriez.

    1. Merci pour votre commentaire FX.

      Nous n’allons pas nous répéter encore mille fois, mais nous allons le faire rien que pour vous.

      Nous continuerons à modérer et censurer tout commentaire haineux, diffamatoire et incitant à la haine, de qui que se soit. Nous n’accepterons pas de laisser tout commentaire agressif ou haineux ou discriminatoire, c’est tout.

      Vous pouvez nous en vouloir et critiquer notre démarche, mais nous ne laisserons pas les trolls sévir sur nos pages. Nous sommes sincèrement désolés de constater que vous ne partagiez pas notre avis mais le respectons.

      La liberté d’expression a des limites, celle du respect, de la loi et de la décence. En tout cas c’est notre avis à nous que nous ne partageons qu’avec nous-mêmes.

  10. Dans un monde ou tous les goûts sont supposément sensés être dans la nature, j’ai tout de même un peu de peine à comprendre pourquoi un article au titre plutôt sympathique et qui ne fait finalement que poser une question légitime égratigne à ce point la sensibilité de certains sans pour autant que ces derniers n’y soient par la même occasion égratignés.

    Personnellement, je suis pour la liberté d’expression – si tant est que ce droit aussi légitime que fondamental ne soit pas utilisé comme paravent pour déverser sa haine à des fins purement personnelles. Entendez par là bien évidemment qu’il s’agit d’un avis assumé totalement personnel qui n’engage que ma petite personne, mes 2 autres personnalités et éventuellement mon ami imaginaire.

    Je vais donc me faire l’avocat du diable, bien que ce dernier n’ait absolument pas besoin de mes services pour se défendre tout seul. Nous dirons que je suis commis d’office…

    L’article – en substance, propose de passer en revue 5 propositions pour rendre un site populaire encore plus funky. Cela sous-entend quelque part à ma poignée de neurones encore actifs à mon âge que l’auteur pense originellement du bien de la mouture fonctionnelle en cours. Je suppose donc que le sujet qui fâche, la pièce maîtresse du dossier réside donc hypothétiquement quelque part dans le fond de l’article.

    Car oui, j’ai peine à comprendre une polémique quand cette dernière n’est pas lancée par le polémiste lui-même, mais par ses détracteurs.

    Lorsqu’il est question d’ajouter une touche féminine au sein du bouillon testostéroné des 2 poilus du site concerné, je pense que tout le monde – tout du moins je l’espère, abondera dans le sens de l’auteur. L’alternance au féminin, outre le fait d’être plutôt une thématique tendance, apporte à mon sens de réels avantages tels que la multiplicité des angles de vues, l’approche par une sensibilité différente et surtout une représentation physique et morale de « la joueuse ». Car comme l’auteur le souligne, les femmes jouent. Le premier point me semble donc pertinent.

    La nature de l’ire populaire tire peut-être sa source de l’absence de recul que certains pourraient avoir vis à vis de la première phrase de la proposition vulcaine. Il est alors question de l’existence de relations potentiellement conflictuelles autour de TT. Tout est alors dit dans la phrase qui suit, je cite « Certains adorent, d’autres l’abhorrent » fin de citation. C’est donc un postulat personnel qui variera d’une personne à une autre dépendamment des relations entretenus avec les intéressés.

    Je trouve du coup très présomptueux et relativement indélicat de la part de certains de s’élever en indigné au milieu de la foule, exhortant le tout un chacun que le cadre personnel de cette relation (bonne ou mauvaise) soit la base même de toutes considérations actuelles ou à venir.

    Nous entretenons tous des relations différentes avec les personnes qui nous entourent. Si je viens à évoquer dans ce Melting-pot émotionnelle un point de vue personnel, cela ne sous-entend en rien que ce dernier sera légion. Il n’a d’autre effet que de souligner la nature du problème soulevé par le point 2. A savoir que des problèmes de relations (conflictuelles) avec TT existent, et qu’il serait plus simple pour les acteurs jouant dans la même cours, et qui se reconnaissent dans cette situation d’essayer de collaborer plus harmonieusement.

    Vous vivez en parfaite harmonie avec TT, les oiseaux font cui-cui, les chiens font wouf-wouf: grand bien vous fasse! La vie est belle, je vous félicite. Poursuivez votre bout de chemin, ne vous attardez pas par ici – vous n’êtes manifestement pas concerné par ce point. Par contre, ayez l’extrême obligeance de ne pas venir souffler dans les bronches d’autrui en vous faisant prophète de votre relation supposément Feng Shui avec TT. L’auteur évoque une situation; il n’a jamais insisté qu’il s’agissait de la vôtre…

    Le point 3 me semble particulièrement perspicace. Quand on se fait l’apôtre d’une activité fédératrice et sociale, sensée rassembler des personnes autour d’une table, il me semble que ce type de proposition est tout à fait pertinente. La force de la proposition étant dans le fait qu’elle soit suggestive… Certes, comme disait Louis de Bonald, je cite « Rapprocher les hommes n’est pas le plus sûr moyen de les réunir » fin de citation. Mais bon; cela me semble être un bon début…

    Je ne veux pas me perdre en conjectures, mais afin d’éviter toutes polémiques, je me permets de préciser que j’ai opiniâtrement décidé de prendre une table comme référence pour pratiquer le jeu de société. Maintenant, que l’on s’entende: vous jouez évidemment où vous voulez. Personnellement, bien que je trouve ce type de mobilier particulièrement adéquate pour ce type d’activité, propre à vous de préférer le pratiquer au raz du sol ou juché sur votre réfrigérateur.

    Le point 4 est intéressant mais très peu probable. Personnellement, je suis un grand amateur de plateforme de financement participatif. Dans la mesure ou TT cultive une image de connaisseur, capable d’identifier ce qui pourrait s’avérer prometteur de ce qui fera probablement un four, ajouter une plateforme de ce type dans son sillage viendrait à garantir quelque part une certaine qualité des jeux produits; sous référence évidemment qu’il ne soit pas possible à l’auteur en herbe de lancer n’importe quelle idée moisie comme il est courant de le voir sur Kickstarter par exemple, et que ce dernier soit « évangélisé » par une équipe de TT (un peu à l’instar de ce qu’un Business Angel ferait pour une startup). Toutefois, je crains que la complexité et la responsabilité d’une telle garantie soit aussi ambivalente que difficile à mettre en oeuvre. Je doute que TT veuille prendre le risque de compromettre son image en la plaçant joyeusement entre les mains du commun des mortels…
    Ceci dit, je ne vais pas revenir sur le bien fondé ou non de ces plateformes, ni sur les dérives et autres problèmes liés à ce phénomène. Si le sujet vous parle, faite une recherche sur le site. Vous trouverez plusieurs articles intéressant à ce propos.

    Last but not least, le dernier point qui pour moi fait presque le plus de sens dans cet article; l’application TT (TricTrac pas TéléTubbies donc pour ceux qui aurait sautés les chapitres précédents).

    Le nombre d’utilisateurs de média dit « mobile » a littéralement explosé au cours des 5 dernières années. Nous sommes passé du stade de l’évolution dans ce domaine à une complète révolution et ce en moins de 10 ans.

    Pas convaincu? C’est de bonne guerre; voyons cela juste d’un peu plus près…

    En novembre 2007, tonton Steve demandait à tout un chacun d’ouvrir grand la bouche pour avaler un gros morceau d’iPhone. Le tout était assaisonné d’un AppStore donnant tout son essor à ce que les spécialiste s’accordent à appeler le « phénomène de l’application mobile ».

    Ceci dit, j’entends déjà des hurlements dans le fond de la salle exhortant le fait que les applications mobiles existaient depuis longtemps et qu’Apple dans ce domaine n’a fait que jouer de son opportunisme… Certes. Je suis d’accord. Les applications existaient; je soutiens toutefois que l’AppStore constituait une rupture en terme d’utilisation: simplicité – efficacité.

    Par la suite, dans la foulée, des nouveaux jouets firent leur apparitions (tablettes, phablettes, schtroumpfette…) des concepts tels que « site mobile » firent également leurs entrées en scène, avec des trucs über-branchouille comme l’html 5, le responsive-design, et une foule de nouvelles appellations sympathiques à ajouter dans le dictionnaire…

    D’après une étude de Médiamétrie chez nos voisins français, il y avait en juillet 2012 plus de « mobinautes » (sous-entendu, utilisateurs d’internet sur un média mobile) qu’il n’y avait d’internautes à la fin des années 90! Soit 5 ans après le point de rupture…

    C’est pas « chaud-bouillant » ça – comme dirait certains de mes camarades?
    Toujours pas convaincu? Je ne peux plus rien pour vous. Repartez sur Mars, ou dans votre grotte.

    Ceci dit, trêve de plaisanterie, le fait de pouvoir utiliser un accès internet portable de manière permanente, en l’ayant constamment à proximité ou accessible dans les mains de son propriétaire, qui plus est via un objet personnel choisi avec soin par son utilisateur en fonction de sa personnalité et de ses besoins évoque pour moi 3 mots: proximité, personnalité et instantanéité.

    Aujourd’hui, les règles ont changées. Les acteurs de la toile doivent être capables de penser en plusieurs dimensions (mais sans les lunettes de bozo le clown). Le site conventionnel « top-moumoute » (un peu de néolo-jeunisme ne peu pas faire de mal) n’est plus suffisant. La réalité – aussi burlesque soit-elle, est que le média mobile colle parfaitement au style de notre vie de quidam moyen: zapper, fureter, rapidité et utilité dans le quotidien partout et tout le temps. Levez la tête dans les transports publique entre 2 mails (si vous ne l’avez pas déjà fait) et vous vous rendrez compte de la proportion de personnes qui ont peut-être comme vous, le nez planté sur leur média mobile. Qu’on soit pour ou contre n’a finalement que peu d’intérêt. Le fait est qu’il y a une demande et que cette demande n’aura de cesse de croître. Et qui dit demande…

    Étant un geek fini et amateur de nouvelles technologies, j’ai tendance à râler intérieurement voire même de manière très ouverte à chaque fois que je me vois contraint de « pincer » mon écran pour en réduire ou en agrandir le contenu dans la simple optique d’en rendre le contenu lisible. Et comme l’auteur l’indique tant est si bien quant à son expérience sur l’iPhone 5, TT me fait très souvent râler.

    Alors, je m’en-foutisme, désintérêt, autre priorité, ou planté-du-bâton?

    C’est une bonne question à laquelle je ne donnerais pas de réponse pour la simple raison que je ne suis pas dans les chausses de TricTrac. Ce que je peux en revanche supputer, c’est que beaucoup de monde s’est retrouvé dans la position de regarder les trains partir à toute vitesse de la gare, sans vraiment se rendre compte qu’ils n’auraient jamais dû hésiter à monter dedans… La résultante étant celle que nous rencontrons aujourd’hui; à savoir, beaucoup de site pouvant être clinquant sur un ordinateur et plutôt franchement moisi ailleurs.

    Les propositions évoquées à la fin de l’article sont intéressantes. Je dirais plus globalement pour ma part que toutes actions qui voudraient se diriger sur une stratégie mobile devraient prendre en compte 3 points clés que je considère comme incontournables pour vraiment faire la différence.
    Prévoir une offre personnalisée pour s’assurer une fréquence d’utilisation, offrir « un réel plus » à ses utilisateurs afin de se démarquer des autres supports/sites, et surtout penser « responsive design ». Le consommateur moyen n’attend pas forcément les mêmes informations sur le web que sur le mobile.

    Pour conclure (j’imagine que certains sont rassurés), je répondrai partiellement à la question posée à la fin de l’article. Pourquoi? Bin parce que.

    Les propositions sont pour la plupart intéressantes voire pertinentes mais au delà de l’idée, l’article invite à la réflexion autour de site tels que TricTrac d’un point de vue utilisateur. Comme indiqué au début de mon plaidoyer, je ne saisis toujours pas pourquoi certains ont pris l’article pour un pamphlet alors qu’il était question d’apporter des suggestions intéressantes à un site que l’auteur défini comme étant LA référence ludique francophone. Outre le fait que Gus&Co ne soit pas l’agence marketing de TT, il me semble intéressant d’échanger ces points de vues au sein de la grande et tumultueuse famille des ludonautes. Finalement, nous tous quelque part des utilisateurs de nos médias.

    Finalement, avant de retourner finaliser mon article sur LoX, je me pose la question suivante: est-ce que certaines réactions auraient été aussi épidermiques si en lieu et place de TricTrac, il avait été question de Boardgamegeek?

    Étrangement, j’en doute…

    1. LDM, t’as réponse est extrêmement désobligeante, en cela qu’elle m’oblige à présent de démissionner de mon poste de maître président directeur général de Gus&Co pour me faire remplacer par toi. Je n’ai plus le choix. Voilà. Au revoir.

      1. Ce que M. Bluecocker demande, c’est un enregistrement de la NSA prouvant que TT a eu des relations conflictuelles avec des blogueurs.
        Il est tout à fait possible de relater certains faits en changeant les noms… s’il y a des faits à rapporter.

        Mais il m’est avis que cela ne ferait que remettre de l’huile sur le feu.

      2. Je me permets juste d’intervenir puisqu’une partie de ma modeste bafouille est citée.

        A mon sens, l’échange de points de vue ne nécessite pas la présentation de preuves quelconque pour soutenir ces derniers.

        Je m’explique. Le point de vue d’une personne est la position qu’il exprime sur un sujet défini. Si on reprend le point que je pense conflictuel, cela signifie que « l’auteur a observé que… ». L’ensemble de ces observations l’a conduit (et lui seul) au point de vue exprimé dans l’article. Ce à quoi, d’autres points de vue viennent s’ajouter, et ainsi de suite alimentant une discussion sur un sujet. Soit un débat d’idées.

        Mais qui dit « débat » ne signifie pas de débattre pour savoir qui a tort ou qui a raison. Ce n’est pas la question. La nature humaine à certes tendance à nous pousser à nous regrouper pour nous aider à asseoir une forme de légitimité à nos observations partagées (le monde fascinant des croyants est très bon pour ça – en tout bien tout honneur). Mais ce serait partir dans la mauvaise direction. Les politiques notamment adorent ça… Jetez un oeil au sketch de la Banane bleue de Yann Lambiel – c’est savoureusement lissé dans le sens très urticant du poil.

        Si je venais a écrire un article avançant l’impression que les rédacteurs de Chasse et Pêche ne sont généralement pas très sympa avec ceux de Betty Bossy (parce que j’ai par exemple pu l’observer), et que la vie serait plus simple si ce n’était pas le cas, je ne vois pas l’intérêt d’amener des preuves formelles pour soutenir une quelconque argumentation. C’est une observation. Elle ouvre simplement la discussion entre ceux qui ont également observé le phénomène et ceux qui ne l’ont pas observé. Et pif-paf-pouf, nous revoilà chacun dans nos clans; elle est pas belle la vie?

        Je schématise – nul besoin donc de s’offusquer, mais l’essentiel est là.

        « Je n’ai pas trop aimé ce film… il est pas terrible.
        – Quoi? Mais comment? Mais c’est quoi ces attaques en règle?
        – Hein? Euh… Mais ouai… Je le trouve pas terrible!
        – Tudieu! Et sans preuve à l’appui en plus?! »

      3. ok , je pense que vous n’avez pas fait la preuve de votre bonne foi en tout cas.
        Je pose des questions simples :
        Pourquoi avoir choisit ce moyen (publier un édito sur ton blog) plutôt que communiquer à propos de TT sur TT ou avec eux ? besoin de preuve là-dedans ? non. Et personne n’a répondu a cette question…
        Pourquoi lancer des attaques publiques ? Pas besoin, de preuves là non plus …
        Pourquoi lancer des attaques sans preuves ? La encore je ne demande pas de les fournir. Mais je n’ai pas eu de réponses non plus.
        Comment quelqu’un ( TT ou n’importe qui) peut faire subir des pressions a un blog bénévole et indépendant financièrement ? Là encore un fois ….

        Et non Gus tu n’a JAMAIS répondu à mes questions.

        Non vous n’essayez pas de faire un débat, vraiment pas ….

        Quand au reste de mes questions ou je demande des preuves : Et oui quand on lance des allégations publiques ( et ce ne sont pas des avis quand on dit ce qui a été dit , pour n’en cité qu’une : « TT cherche un peu à imposer sa loi dans le milieu et peut parfois exercer une influence néfaste, une pression sur les autres blogs ») , on fournit des preuves sinon ca a un nom légal vous savez ?

        Sur ce je vous laisse, j’aurais eu plaisir à débattre. Ce n’est pas le cas ici. Encore un fois dommage.

        Tous les sujets peuvent être abordés encore faut il le faire correctement.

        1. Et bien encore une fois Alain, je suis désolé que tu ne comprennes pas notre démarche. Nous ne voulons pas casser TT. C’est article a un but positif, donner à TT des pistes d’améliorations, appli, animatrice, relations, etc.

          Je te souhaite beaucoup de succès pour tes prochains jeux Bluecocker et me réjouis de les découvrir ou de les faire découvrir à Genève ou sur notre site.

          A bientôt Alain.

      4. >> « Pourquoi avoir choisi ce moyen (publier un édito sur ton blog) plutôt que communiquer à propos de TT sur TT ou avec eux ? »
        Sans vouloir m’avancer sur le reste, je dirais : parce que c’est le principe d’un blog. Non ? C’est trop naïf comme vision du monde ?Je retourne sniffer des bisounours.

  11. Mmmh j’aime comme ça part en live dès qu’on évoque les deux lettres les plus célèbres du milieu (tant dans l’agression que dans la défense arc-boutée). Perso, je soutiens volontiers les propositions de Gus & Co et souscrit également à celle d’un changement de politique sur le forum, même si ces derniers temps, c’est plus calme il me semble (mais j’y suis moins passé). Non pas que je déteste que l’admin du site participe aux débats, je trouve même ça bien, mais simplement parce que sur certains sujets la modération est aux fraises (j’ai lu des types s’insulter violemment sur une question de règles sans que cela ne soit lié à la question sans que la modération ne bronche) et que Phal a une détestable tendance à agresser certains vis-à-vis au lieu d’argumenter, ce qui donne pas une image top top. Sinon, je propose aussi qu’on règle le cas de la pub sur TT. C’est quand même le seul site que je lis où je ne peux pas la bloquer de manière simple, parce que c’est volontairement conçu ainsi. Oui, je suis un connard de ne pas laisser la pub apparaître car cela finance le site. Mais d’un autre côté, j’estime avoir le droit de me protéger contre cette forme de propagande moderne. BGG m’a une fois fait apparaître une bannière pour me demander de désactiver mon bloqueur et j’avoue que j’ai vachement hésité à le faire parce que c’est un site bien. Mais si on m’impose la pub comme le fait TT, je n’ai aucun remord à tenter de la bloquer, car on ne me laisse plus choisir. Donc un effort et/ou une réflexion sur le sujet, ce serait méga bien!

  12. Le but est d’améliorer TT ou d’améliorer la « référence pro dans le milieu, nos essentiels ambassadeurs auprès des « non-initiés » / grand public. » ?
    Tu prends pour acquis que c’est la même chose. Personnellement, je pense que c’est un postulat problématique car 1/ cela limite le champ de la réflexion au cadre déjà fixé par TT et 2/ cela élude le débat sur le fait que TT soit une référence et pour qui. Les deux points paraissent liés.

  13. trictrac a de bons cotés et des défauts, comme tout le monde…
    donc, sans rentrer dans votre débat très interressant j’appuierai sur une seule chose :

    un site est un moyen de communication pour le public,
    la question à se poser est donc : de quoi ont besoin mes lecteurs/utilisateurs
    la réponse est simple : pouvoir lire agréablement ce que le site publie.
    Tric trac est certes innovants sur certains aspects mais je trouve que les choix de développement du site vont toujours dans le sens « regarde mon gros site qui fait pleins de trucs » au lieu de « regarde comment je me soucie de toi et je te simplifie la vie ».
    Développer une appli alors que le site est simplement impraticable sur les os mobiles mais WTF ??
    et pas obliger de faire une grosse appli qui tue, un css responsive serait déjà très bien, moi perso je ne vais plus sur TT car je lis essentiellement sur phone ou tablette…

    1. Merci pour votre commentaire micmic. Et bien justement, développer une app pour rendre le tout bien plus lisible et agréable, ça pourrait être une excellente idée.

  14. Très bon article , très bonne ligne éditoriale si je puis me permettre !

    au delà de l’amour/haine que l’on peut éprouver pour TT du fait de son inscription diligemment menée dans le paysage ludique (qu’il a contribué à façonner in situ), il me semble que TT n’a plus grand chose de funky. Avec la nouvelle mouture, le site fait clairement office de vitrine commerciale du JDP, ce qui n’est pas une mauvaise chose, loin de là. Par ailleurs, la connotation « participative », c’est un peu comme comme Skyrock qui fait de la radio libre ^^ le vent de fraîcheur vient bien actuellement de la blogosphère et c’est davantage là que j’ai envie de funkiser!

  15. Cela me fait bien plaisir de lire ton article Gus. Ainsi que l’ensemble des commentaires.
    Félicitations.

    Non pas pour le contenu qui est intéressant certes, mais surtout pour avoir le cran de proposer un sujet polémique, de le suivre sur l’ensemble des commentaires de façon posée.
    Pour essayer d’élever ce débat éternel qui est trop régulièrement ramené au niveau du sol…

    Pour ce qui est de mon avis, j’irai dans ta direction car je suis du cote des rédacteurs ludiques bénévoles.
    Mais je sais pertinemment que TT doit vivre, et c’est son style de vivre dans ce climat d’agressivité permanente sur la toile. Ce style fonctionne, pourquoi en changer ?
    Ludovox changera-t-il la donne avec son business plan professionnel ? Seul l’avenir nous le dira…

    Quoi qu’il en soit, je ne consulte perso que les contenus jeu de société, et non publicitaires. La frontière n’est pas toujours claire… Un problème éditorial classique.
    Aujourd’hui TT en propose en propose a travers ses blogs. Mais je rejoins certains au sujet des vidéos qui sont tout simplement… nulles a mes yeux en contenu.

    – Tutule serait je le pense, un choix très pertinent de la part de TT.
    – Une animatrice… ça coute cher ^^ (autant qu’un animateur)
    – Une appli mobile ça coute cher si tu n’y connais rien

    – Un evenement IRL… oui ! Je trouve la que la direction prise par l’As d’Or n’est pas la bonne. TT aurait tout interet a organiser cela. Cela demande de l’investissement en temps, mais pas forcement en argent.

    En tout cas, re-felicitations dude !

    1. Bonjour

      Article intéressant comme tant d’autres ici. J’apprécie en général ta façon de mettre le jeu au centre d’enjeux sociaux (tes articles sur le jeu et l’école sont passionnants) et d’élever le débat.
      Je ne vois rien dans cette article qui puisse être assimilée à de l’agression ou alors ce serait condamner la liberté de ton sur les blogs et nous ne pouvons guère l’accepter. Que nous resterait-il ?
      Les trois premiers points sont ceux qui m’ont le plus intéressés.
      La question de la mixité dans une équipe rédactionnelle, outre qu’elle doit favoriser un adoucissement des moeurs, permet aussi d’élargir le champ des analyses à l’autre partie de l’humanité (vous voyez de qui je veux parler ?) trop souvent éloignée des tables de gamers pour des raisons multiples et variées qui mériteraient moult articles.

      Ce qui me frappe c’est le déchainement des passions chaque fois qu’un blog ose émettre une opinion mitigée, faire des propositions ou développer une critique constructive de TT. On frise souvent l’intimidation ou le dénigrement, et se dessine généralement une pause victimaire qui peut faire sourire quand on connaît la notoriété et les ambitions monopolistiques du pouic.

      1. L’agressivité est une technique comme une autre de marketing.

        Dans le petit monde du jeu, cela me choque, dans le grand monde de la distribution, cela ne me choque pas.

  16. Sympa cet article. Il est vrai que le TT divise par leur ton impertinent. De mon point de vue ce ton passe tant qu’on est un site gratuit. Personnellement jamais je ne donnerai le moindre centime, et si le site venait à disparaître, il ne me manquera pas tant que ça…

    D’un site d’information ludique payant, j’attends un vrai travail journalistique. Or ici on a le droit qu’à un système de pouicos auquel on ne comprends rien. Les articles sont à 80% des publicités rédigées par les éditeurs. Ceux de la rédac sont paresseux, peu informatifs, où paraphrasant en moins bien des articles excellents parus sur d’autres blogs.
    Les TTv sont en basse résolution sont d’une qualité insultante. L’image est mieux en HD si on a la chance d’avoir la bande passante suffisante pour la lire, et encore le son sature à chaque mot trop fort. Les explications des jeux sont une calamité, sans arrêt interrompues pour dire un truc ou faire une vanne sans intérêt. Bref une débauche de moyen pour faire un truc au final très amateur, qui met plus en valeur leur mégalomanie que les auteurs ou les éditeurs.

    Certains diront que j’ai la dent dure. Mais c’est tout ce que m’inspire un site qui sur leur profile facebook répond mot pour mot « on vous emmerde » à des clients déçus de leur attitude.

    Le plus intéressant sur TT sont les articles écrits par les internautes eux-mêmes. Et c’est tout là le génie du maître : au final il y a des gens qui payent pour pouvoir écrire les articles intéressants du site eux-même! Clap clap ;o)

Laisser un commentaire