Essen 2011, sorties Gameworks

Après Jaipur & Tikal II sortis tous les deux l’année passée, la maison d’édition du sympathique et chafouin nounours vaudois Sébastien Pauchon sort de sa torpeur veveysane pour nous proposer non pas un jeu, mais carrément deux ! Ces jeux seront à découvrir à Essen, forcément, en octobre 2011.

Bonbons

Ce petit jeu de cartes est en fait un pur jeu de memory, il faut se débarrasser de ses cartes avec des cartes face cachée au milieu de la table, mais avec un astucieux mécanisme de « vol de bonbons ».

Le jeu peut se jouer dès 7 ans, il faut donc plutôt s’attendre ici à un jeu léger pour enfant.

Comme toujours avec Gameworks, le matériel, et surtout les illustrations, s’annoncent des plus succulents (parce que bonbons), puisque c’est Mathieu Leyssenne, illustrateur talentueux discret dans le milieu ludique depuis le superbe Jamaica qui s’y colle (parce que bonbons).

Tschak !

L’auteur de jeu Dominique Ehrhard (Condotierre, Marrakech) resigne un jeu chez Gameworks, après Water Lily.

Sous ce titre original mais non moins onomatopéen se cache un petit jeu de cartes dans le thème du « dungeon crawling », comprenez par là une petite balade de santé dans un donjon sombre et obscur rempli de monstres, mais également et surtout de trésors.

Les joueurs reçoivent tous en début de partie une main de départ, constituée de nains, de guerriers, de sorciers et autres réjouissances. A chaque tour (de donjon), les joueurs jouent un nombre de leurs cartes face cachée, une au premier étage, deux au deuxième et… trois au troisième. Le joueur au plus haut total remporte le trésor.

Pas forcément le jeu le plus original de l’année avec sa mécanique d’enchères secrètes qui ressemble quelque peu au Land Unter de Stefan Dorra, mais certains artefacts et mécaniques astucieuses viennent épicer le tout, sans parler bien entendu du matériel et des superbes illustrations.

Bref, deux jeux légers plutôt rapides et familiaux aux thèmes et matériel groovy, comme toujours avec Gameworks. Je sens que Tschak ! va bien marcher à sa sortie.

Le lien officiel de l’éditeur ici

Laisser un commentaire