• Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de plateau

    Ciblée, subtile, sophistiquée et sournoise, le retour furtif de la pub. Les produits sponsorisés sur Amazon. Et ça marche aussi pour les jeux

    OK, soyons honnêtes Si vous êtes, comme nous, des spécialistes du jeu de société, Amazon n’est pas la meilleure plateforme online pour acheter des jeux de société Comparé à d’autres boutiques en ligne, leur catalogue est plutôt pauvre, très mainstream, et les prix pas toujours compétitifs. On peut souvent trouver ces jeux moins chers dans les boutiques « en dur » ou dans d’autres boutiques en ligne Certes, si vous faites partie de leur programme Prime, la livraison est gratuite et extrêmement rapide. Pas besoin d’attendre trop longtemps, votre jeu commandé arrivera 1-2 jours plus tard. Classe. Mais Amazon n’est pas la seule boutique à proposer un livraison rapide, d’autres boutiques spé…

  • Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de plateau

    Le fabricant de buzz. Un nouveau métier (dans le jeu de société)

    Selon des experts, la moitié des métiers qui existeront dans 20 ans n’existent pas encore aujourd’hui. Société liquide, de nouveaux métiers font leur apparition tous les jours. C’est le cas aujourd’hui avec le fabricant de buzz. Le buzz. A l’ère du numérique et des réseaux sociaux, une technique marketing devenue aujourd’hui extrêmement cruciale pour les marques. Et pour les éditeurs de jeux, surtout avec plusieurs milliers de jeux qui sortent chaque année. La publicité est morte. Vive la communication Dans la première moitié du 20e siècle on parlait de réclame. Plus tard, avec l’avènement de la télévision, on a utilisé le terme de publicité. Avec les réseaux sociaux depuis les années 2010,…

  • Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de plateau

    Blogueurs, tous manipulés? 6 propositions pour ne pas être un simple « homme-sandwich »

    L’Arbre qui Tombe Dans deux jours c’est l’ouverture des portes du festival international des jeux de Cannes. Depuis quelques semaines, les éditeurs sont au taquet: envois de communiqués de presse à foison, invitations pour assister à des démo en avant-premières, propositions de rendez-vous pro, invites pour des apéros VIP. C’est hyper sympa et touchant. Mais comme on dit, « there’s no such thing as a free lunch », autrement dit, rien n’est gratuit. Quand je surfe sur le web d’information ludique, JdJ, LX, TT, BGG, je me demande souvent si j’ai affaire à des sites d’information, intègres, objectifs, neutres, à valeur journalistique, ou plutôt à des vitrines commerciales qui assurent la promo d’un nouvel article.…

  • Jeux de plateau

    Mais finalement un trailer de jeu de société ça sert à quoi et surtout ça va attirer qui ?

    Cette question n’est pas de moi mais de Nicolas Boseret sur Twitter du site (et podcast) ludique Boitecast. De plus en plus d’éditeurs de jeux de société (la preuve ci-dessous avec une tonne d’exemples) proposent des trailers / teasers. Avec Youtube et les réseaux sociaux, leur diffusion est devenue chose aisée, les éditeurs misant sur leur viralité pour toucher le plus grand nombre et ainsi lancer un coup de pub. On peut d’ailleurs fortement parier qu’ils deviendront de plus en plus fréquents à l’avenir. Avec l’accord de Nico, abordons le sujet (oulà ça fait très sérieux tout d’un coup): A faire la promotion du jeu bien évidemment. Franchement, annoncer un jeu…

  • Jeux de plateau

    Pour être vendu il faut être vu. Les 10 recettes pour ne pas rater son buzz ludique 2.0

    Cet article m’a été inspiré par la critique toute récente du jeu Camel Up qui vient de recevoir le prestigieux prix ludique du Spiel des Jahres 2014, le meilleur jeu de l’année, jeu qui pourtant ne connaît pas un succès phénoménal dans les pays francophones. Et pour cause, sorti en 2014 en mars en allemand et anglais et en mai en français, il n’a pas su « se vendre », certainement par manque de visibilité. Avec l’émergence des réseaux sociaux, le mot « buzz » est sur toutes les lèvres. Un buzz, le bruit de l’abeille qui vole, c’est le fait que « tout le monde » en parle, en tout cas c’est l’impression qu’on en a.…

  • Jeux de plateau

    Scandale: des blogueurs payés 100 euros pour écrire des critiques de jeux

    Franchement, comment réagiriez-vous si vous saviez qu’une critique de jeux sur Gus&Co, ou ailleurs sur le net, avait été payée 100 euros par un éditeur? Comment garder son objectivité tout en étant payé? Critique objective, ou publicité? Dans le tout dernier Spielbox numéro 1 de 2014, on apprend en page 45 qu’Amigo et Kosmos, entre autres, paieraient des blogueurs indépendants allemands, tel cliquenabend.de, pour qu’ils parlent de leurs jeux. Hallimash, une société de marketing 2.0, serait également très active dans le paiement aux blogueurs en échange d’un article ou d’une vidéo pour apporter visibilité à leurs clients, clairement divers éditeurs de jeux. Evidemment, les journalistes ludiques professionnels travaillant dans des magazines papier (Spielbox et Plato) sont…