Disney Lorcana fuites 3e set
Jeux de plateau

Lorcana : Des cartes fuitent du 3e set

🚨 Fuites chez Disney Lorcana ! Des cartes du 3ème set dévoilées en ligne, au risque de gâcher l’effet de surprise des prochaines sorties.


Lorcana : Des cartes du 3e set dévoilées

Hier, la communauté des joueurs et des joueuses de Disney Lorcana a été prise de court par la fuite en ligne de plusieurs cartes inédites issues du troisième set à venir du jeu de cartes à collectionner. Ces images divulguées, publiées sur des forums spécialisés, révèlent des mécaniques et franchises Disney jusqu’alors inconnues des joueurs et joueuses.

Cet incident tombe au plus mauvais moment pour Disney Lorcana, qui sort tout juste son deuxième set extension l’Ascension des Floodborn. Ajoutant notamment le mécanisme « Résister », ces nouvelles cartes permettent d’explorer de nouvelles synergies et archétypes de deck.

Bien que déstabilisante, cette divulgation… sauvage de visuels ne devrait pas impacter les plans de Ravensburger pour Disney Lorcana. La sortie du troisième set est prévue début 2024, laissant le temps aux équipes créatives de digérer ce coup, dur (ou de… pub ?) et de continuer à développer de nouveaux contenus pour cette licence à (très, très, très) fort potentiel. L’enjeu sera surtout de réussir à préserver le suspense et la surprise des prochaines extensions, après ces révélations.

Repenser la communication autour du jeu

Au-delà de l’enquête interne, cet incident pousse Ravensburger et Disney à reconsidérer leur approche communicationnelle autour de Disney Lorcana. Comment mieux contrôler les fuites, tout en conservant un flux régulier d’annonces pour entretenir l’engouement des fans ? Pas facile… Un défi délicat, d’autant plus que cette licence Disney attise logiquement la curiosité et l’impatience des fans (dont moi !).

N’empêche, cette fuit de cartes Lorcana n’est pas la première ! Une autre du 2e set a déjà eu lieu en septembre, soit deux mois avant la sortie officielle.

Sans céder à la panique, les éditeurs gagneraient à réévaluer leur calendrier de révélations, pour éviter d’annoncer trop tôt des contenus peut-être jugés… sensibles. Ils peuvent aussi miser sur des visuels partiels ou des teasers cryptiques et énigmatiques, distillant les informations clefs au compte-goutte plutôt que par gros lots. L’idée n’est pas de totalement verrouiller l’accès aux nouveautés à venir, mais de mieux contrôler ce flux pour préserver l’effet de surprise des sorties. Il faut bien générer et alimenter l’envie…

Cet épisode invite aussi Disney et Ravensburger à renforcer la sécurité autour de leurs ressources internes. Comment de telles fuites ont-elles pu se produire ? S’agit-il d’une négligence en interne, ou d’une attaque extérieure ? Identifier la source de la fuite permettra de colmater ces brèches et de réduire les risques de récidive. Si l’enquête révèle un problème structurel, des changements organisationnels plus profonds devront être envisagés.

Des occasions à saisir pour Ravensburger

Ironiquement, cette fuite sauvage pourrait aussi raviver la flamme des fans, en révélant des aperçus alléchants des prochains contenus. Plutôt que de nier ou minimiser l’incident, Ravensburger ferait mieux d’en profiter pour attiser la curiosité des joueurs autour de ces cartes inédites.

De courtes vidéos commentant ces visuels, ou encore un article explorant plus en détails les mécaniques entrevues, permettraient de transformer cette fuite en opération de communication astucieuse. L’idée est d’utiliser habilement ces « spoilers » pour nourrir la hype des prochaines sorties, tout en contrôlant le récit.

Bien sûr, Ravensburger veillera à ne pas trop en dévoiler, gardant ses effets de surprise pour le lancement officiel du 3ème set début 2024. Mais distiller quelques indices savamment choisis, c’est l’assurance de maintenir Disney Lorcana sous les feux de la rampe dans les mois à venir.

Questionner les pratiques du secteur

Au-delà du seul cas Disney Lorcana, cet incident pousse aussi à s’interroger sur les pratiques de l’industrie du jeu de cartes à collectionner dans son ensemble. Les fuites y sont monnaie courante, souvent orchestrées sciemment par les éditeurs eux-mêmes pour générer du buzz. Mais cette escalade dans la course aux scoops nuit à terme à la magie de la découverte pour les joueurs.

Les éditeurs gagneraient à repenser collectivement leur approche, en privilégiant des annonces responsables et éthiques plutôt qu’une communication coup de poing à tout prix. Moins de surprises divulguées, plus d’efforts pour préserver le plaisir de la découverte intact pour les fans : tel pourrait être le mot d’ordre d’une industrie qui se veut mature et responsable.

Bien sûr, la fuite accidentelle de Ravensburger ne saurait être comparée aux leaks organisés par certains éditeurs peu scrupuleux. Mais l’incident Disney Lorcana sonne malgré tout comme un signal d’alarme, invitant chacun à reconsidérer ses pratiques promotionnelles dans cet écosystème hautement concurrentiel.

Conclusion

En définitive, cet incident malencontreux chez Disney Lorcana souligne combien il est primordial pour les acteurs du secteur du jeu de cartes à collectionner de repenser leurs pratiques communicationnelles. Pour éviter que de telles fuites ne viennent gâcher la surprise des futures sorties, il apparaît nécessaire de mieux cadencer les annonces, de renforcer la sécurité des ressources internes, et de privilégier une communication responsable plutôt que des révélations coup de poing.

Si elle saisit bien toutes les leçons de cette affaire, Ravensburger a une réelle occasion de poser les bases d’une communication plus transparente et éthique au sein de l’industrie. En impliquant les fans et en les tenant informés des actions correctives mises en place, l’éditeur peut même transformer ce coup dur en tremplin pour raviver l’engouement autour de Disney Lorcana. À condition de placer les joueurs et les joueuses au centre, en toutes circonstances.

Cet incident rappelle in fine que le plaisir de la découverte doit primer sur la course aux scoops. Et que préserver la magie intacte pour les fans devrait être la priorité numéro un de tout acteur responsable du secteur. Nous y compris ! Si elle est source d’apprentissages, cette regrettable affaire des fuites Disney Lorcana aura au moins eu le mérite de poser les jalons d’une communication plus… éthique. Et on a tout à y gagner !

Lorcana, les cartes du 3e set

Pour ne pas être spoilés / divulgâchés, nous vous dévoilons ces cartes « fuitées » du 3e set à la prochaine page, à laquelle vous pouvez accéder tout en bas de l’article. À vous de cliquer dessus. Ou pas, et de vous réserver la surprise lors des annonces officielles.

Lorcana, c’est quoi ?

Édité par Ravensburger et créé par Ryan Miller, Disney Lorcana est un jeu de cartes à collectionner qui est sorti hier, et il est déjà très attendu dans les boutiques spécialisées. Le jeu met en scène les personnages bien-aimés de Disney et offre une richesse de contenu avec 204 cartes dans le tout premier chapitre. Lorcana se distingue par son accessibilité, permettant aux joueurs et joueuses dès 8 ans de construire rapidement des decks avec leurs personnages Disney préférés.

Le gameplay est unique, avec des mécanismes comme l’utilisation d’ Â»encre Â» et l’introduction de cartes de Chansons. Le jeu est conçu pour être accessible aux débutants tout en offrant une profondeur stratégique pour les joueurs et joueuses expérimentés. Les graphismes des cartes sont époustouflants, et les capacités des cartes s’intègrent bien aux histoires des personnages des films Disney.

Nous vous en parlons en détail ici :

Votre réaction sur l'article ?
+1
3
+1
2
+1
2
+1
0
+1
1
+1
14

Pages: 1 2

6 Comments

    • Gus

      C’est, à notre grand regret, le mécanisme pernicieux des cartes à collectionner. Une nouveauté (=un bloc) en chasse une autre… C’est en effet bien triste, vous avez raison. D’autant que Ravensburger va sortir 204 cartes chaque 3 mois. Chaque. 3 mois. 204 😱. Et ceci certainement pendant des années. Donc oui, vous avez raison, on est en plein dans une « la boulimie ludique, ou plutôt consommatrice » !

        • Gus

          Chez Gus&Co, notre mission depuis 2007 est de parler des jeux, de tous les jeux. De toutes les sorties (si possible).

          Mais quand chaque année en pleine rentrée ludique on voit la déferlante de jeux débouler, on a alors souvent le tournis… Et les sorties ne font qu’augmenter depuis 2007 ! Une nouveauté en chasse une autre… C’est en même temps grisant et passionnant, en même temps un peu parfois attristant. D’autant qu’avec un tel deluge, la « fenêtre de tir » des jeux ne fait que se réduire comme peau de chagrin (un bon sujet d’article, ça, on va y penser !).

          Merci Mathieu pour votre réaction à chaud. Nous vous souhaitons un bon dimanche ☀️

          L’équipe Gus&Co

  • Saphigre

    Bonjour,
    Vous parlez de franchises inconnues dans les cartes dévoilées. Mais toutes les cartes viennent de films connus tel que « la planète aux trésors », « Atlantide », « la princesse et la grenouille » ou encore rire fifi et loulou.

    • Gus

      Bonjour,

      Merci pour votre réaction à chaud. Désolé pour le malentendu. Ce que nous voulions dire par « des mécaniques et franchises Disney jusqu’alors inconnues des joueurs et joueuses », ce n’était pas de parler des films bien sûr, mais des mécaniques et franchises Disney à présent dévoilées dans cette S3. On en savait rien avant.

      Mais vous avez bien fait de préciser.

      Belle soirée !

      L’équipe Gus&Co

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d