Les Maîtres de l’Univers bientôt en jeu de plateau chez CMON

Temps de lecture: 2 minutes

Par le pouvoir du Crâne Ancestral ! Pour fêter les 40 ans de la sortie des jouets, CMON se lance dans l’adaptation en jeu de plateau des Maîtres de l’Univers.


Si vous avez aujourd’hui plus de 40 ans, enfant, vous avez certainement dû baigner dans les dessins animés Les Maîtres de l’Univers. Musclor, Skeletor, le Crâne Ancestral…

Créé en 1981 par Mattel, et largement inspiré par Conan, les Maîtres de l’Univers étaient tout d’abord une gamme de grosses figurines en plastique, avant de devenir une série animée deux ans plus tard. Un dessin animé qui a bercé mon, votre, notre enfance !

L’éditeur américain, spécialiste des jeux bourrés de figurines, vient tout juste d’annoncer l’adaptation en jeu de plateau.

C’est Michael Shinall et Leo Almeida, qui ont déjà développé l’adaptation de Bloodborne, ainsi que le jeu de figurines du Trône de Fer, qui signent ici l’adaptation en jeu de plateau des Maîtres de l’Univers. Et comme c’est CMON, ils annoncent déjà un déluge de figurines pour nous immerger dans l’univers emblématique des Maîtres de l’Univers, avec tous les 65 (!) personnages bien connus de la saga.

Les Maîtres de l’Univers chez CMON. Pas folle la guêpe !

Pour fêter les bientôt 40 ans de l’univers, Mattel fait feu de tout bois et tente de relancer la licence à tous les râteliers ! Jeu de plateau ici chez CMON, mais également série animée sur Netflix et peut-être aussi reboot holywoodien. Reboot, parce qu’il y a déjà eu une adaptation (assez pourrie) des Maîtres de l’Univers en 1987 avec Dolph Lundgren dans le rôle de Musclor.

Le nouveau film, avec Noah Centino dans le rôle-phare, était annoncé pour mars 2021. Pile-poil pour célébrer les 40 ans du plus fameux blondinet aux biscotos saillants et vêtu de lanières de cuir (on dirait le résumé d’un film gay des années 70). Mais il semble que Sony l’ait renvoyé aux calendes grecques. Pas franchement une bonne nouvelle…

Et pendant ce temps, chez Netflix, Masters of the Universe: Revelation, le reboot de la série animée, est également annoncé pour 2021.

Et la série animée a tout pour plaire ! L’un de ses producteurs exécutifs n’est autre que Kevin Smith, acteur, réalisateur et producteur geek et nerd bien connu. Comme il est né en 1970, il a dû lui aussi être bercé par les Maîtres de l’Univers dans sa jeunesse. Et son casting des voix est somptueux ! C’est Luke Skywalker / Mark Hamill qui fera celle de Skeletor, Chris Wood comme Musclor, Sarah Michelle Gellar comme Teela. De plus, les personnages du dessin animé original des années 80 conserveront leurs dessins en mode vintage / madeleine de Proust.

Donc si je résume, en 2021, on n’a pas fini d’en bouffer des Maîtres de l’Univers !

Masters of the Universe: The Board Game sera lancé sur Kickstarter par CMON en 2021. Et il va certainement faire péter tous les compteurs !

Les Maîtres de l’Univers en jeu de plateau, vous en pensez quoi ?

11 responses to Les Maîtres de l’Univers bientôt en jeu de plateau chez CMON

  1. Umbre says:

    J’ai cru comprendre que ça ne sera pas possible de l’avoir en Europe

  2. Umbre says:

    C’est écrit ça sur le site de Cmon : »CMON is proud to announce a licensing agreement with Mattel to create and publish Masters of the Universe: The Board Game in North America, South America and throughout Asia. » Donc ce ne vient pas de Reddit ^^

    • Gus says:

      Vous avez raison, merci pour la référence !

      Mais de là à ne PAS avoir le jeu en Europe, ça me semble incroyable ! Qu’en pensez-vous ? Connaissez-vous d’autres jeux jamais distribués en Europe pour des questions de licence ? Ça ferait un excellent sujet d’article d’approfondissement

      Merci pour toutes vos interventions

  3. Cédric N. says:

    Si c’est pour 2021, ça va vous laisser le temps d’adapter votre LUDISCORE en ajoutant des lettres jusqu’à … « I » ? Comme « Inutile » ?
    Non, c’est trop subjectif !
    Jusqu ‘à « N » alors, pour « Nostalgie ».
    Voilà une corde facile à faire vibrer chez nous autres, éternels enfants.
    Sauf que là, mon bon monsieur, votre madeleine de Proust, elle a sacrément un goût de plastique (alimentaire?).
    Donc, une nouvelle fois, on va dépoussiérer une licence de … m…licence (sérieusement, re-regardez le bousin … sérieux ???).
    D’ailleurs après chaque épisode dans RécréA2, on n’oubliait pas de faire la réclame pour le vrai produit : «Tu veux le tigre en armure ? Alors, fonce à Mammouth ! 49Fr99, ne convient pas à un enfant de moins de 36 mois, piles non incluses. ».

    Le pire c’est que ça va marcher… Ed_the_BIG, Teowulf et autres Jack avec leurs 5 credit cards répondront présents.
    Je vois déjà l’Actu # 42 :
    « Add-on : A full plastic Castle Grayskull dice tower : 35$. Let’s go for 5 millions. »

    Dans quelques semaines, mois, années, après que « la crise de la dette privée aux états-unis d’Amérique » fut venue, peut-être aurons-nous droit à un article dans Challenges :
    « Dette privée au E.-U. : 1% des américains surendettés à cause e KickStarter ! »

    Bon, je file (re) jouer à Dark Crystal the boardgame avec ma fille … et une nouvelle fois, je penserai : Quel gâchi …

    • Gus says:

      N, pour Nostalgie, pas mal, Cédric

      « Le pire c’est que ça va marcher ». Oui. C’est le biais psychologique, l’effet Halo qui entoure CMON. Ils sortent n’importe quel jeu (et parfois… bouse), et le jeu cartonne ! Parce qu’ils sont une solide communauté de clientes et clients fidèles. Et la figurine fait toujours figure de doudou

      Je vois bien ce jeu coûter une blinde…

  4. Jaseran says:

    Pour l’anecdote, il y a déjà eu un jeu de société sur les Maîtres de l’univers dans les années 1980: Le défi de Musclor.
    https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/le-defi-de-musclor
    Je l’avais à l’époque. Même enfant peu habitué des jeux de sociétés, je me rendais compte qu’il s’agissait d’une variante de jeu de l’oie améliorée mais pas d’un chef d’oeuvre. Et je n’étais pas non plus fan de la série. Je ne sais d’ailleurs pas comment je l’ai eu. Pourtant, c’était mon premier contact avec un jeu dans lequel on jouait un héros qui devait remplir une mission/quête et qui, pour cela, devait d’abord se stuffer mais pas trop longtemps pour ne pas se faire prendre de vitesse par les autres. Et cet aspect là me plaisait beaucoup. Au final, on y trouve donc une espèce de prémisse aux jeux à la Hero Quest (en très très simplifié hein).

A vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.