Confinement : Galipettes, un petit jeu de cartes coquin à imprimer chez soi pour booster sa libido et pimenter sa vie de couple

Temps de lecture: 4 minutes

Notre libido est-elle aussi en confinement ? Galipettes est un petit jeu de cartes à imprimer chez soi pour pimenter sa vie de couple et donner un petit coup de boost à sa libido

En pleine période de confinement et vu le contexte anxiogène, difficile de maintenir sa libido à flot. Il faut dire que la situation ne donne pas franchement, franchement envie de faire l’amour. Entre célibataires qui ne peuvent plus sortir et rencontrer des partenaires, et couples vautrés devant les écrans à suivre séries et / ou les nouvelles angoissantes du monde, le sexe passe loin derrière (au sens figuré, bien sûr)

Ou alors au contraire, le confinement motive les couples et met la libido en feu. C’est aussi possible !

Aujourd’hui, après plus d’un mois de confinement, pour pimenter votre vie de couple, hétéro ou LGBTQI+, Nous vous proposons ici Galipettes, un petit jeu à jouer en couple

Comment obtenir Galipettes ?

➡️ Téléchargez les cartes ici

➡️ Imprimez-les. En couleur, c’est encore mieux

➡️ Coupez-les et hop, c’est parti !

Galipettes se joue en deux chapitres : un premier, ludique, qui peut se jouer autour d’une table, au salon, à la cuisine, puis un second, dans l’intimité, comme dans la chambre à coucher, par exemple. Ou… ailleurs ?

Le premier chapitre dure une dizaine de minutes. Pour le deuxième, ça… dépend…

Galipettes, comment on joue ?

Chapitre un

Le premier chapitre de Galipettes se joue en cinq manches

Mise en place

On commence par distribuer le même set de cartes aux deux joueuses et joueurs

Les cartes rose sont les cartes « actions », qui répondent à la question : quoi. Et les cartes bleues, les cartes « instructions », qui répondent à la question : comment. Il y a également une carte rouge, le « non ». Une carte très importante dans toute relation (sexuelle, mais pas que)

Manche I – préliminaires

On désigne un ou une première joueuse au hasard, qui choisit trois combinaisons de cartes. Chacune de ces trois combinaisons doivent toujours associer une carte rose avec une carte bleue

Ces trois combinaisons constituées sont placées face visible, devant sa ou son partenaire. L’autre prend le temps de réfléchir, puis indique la combinaison à retenir. Les autres cartes reviennent dans la main du ou de la joueuse qui les a jouées. Puis on passe à l’autre

À la fin de la manche I, on aura donc retenu deux combinaisons

Manche II – dans le vif du sujet

La dernière personne à avoir joué la manche I commence la II

Elle ou il choisit une carte, rose ou bleue, qu’il ou elle place face visible au milieu de la table. L’autre en place alors une autre à côté, de la couleur opposée, mais face cachée, pour former une combinaison

Puis cette même personne choisit une autre carte de sa main qu’elle place face ouverte, pour commencer une deuxième combinaison. Et on continue ainsi jusqu’à ce qu’on ait trois combinaisons, six cartes sur la table, à chaque fois avec une carte visible et une autre cachée

On procède alors au vote. On compte 1, 2, 3, et les deux personnes vont indiquer la combinaison à retenir, dont on révèle alors la carte cachée. Les deux personnes peuvent avoir choisi la même combinaison, ou pas forcément. La ou les deux combinaisons sont alors retenues et mises à l’écart du jeu. Pour le moment

Manche III – La cerise sur le gâteau

On sépare face cachée les cartes bleues et roses restantes dans sa main. C’est le ou la dernière joueuse de la Manche II qui commence

Chacune et chacun son tour on pioche une carte dans la main de l’autre. La première carte piochée au hasard peut être soit rose, soit bleue, à choix. L’autre carte choisie par l’autre doit alors être d’une couleur différente. On forme alors une combinaison. On la retire du jeu. Pour le moment

Manche IV – Pas comme ça

On place à présent sur la table face visible toutes les combinaisons retenues et mises à l’écart pendant le jeu. On se saisit de sa carte rouge « non ». On compte 1, 2, 3, et on la place soit face cachée, pour indiquer qu’on ne l’utilise pas, soit à côté de l’une des combinaisons disponibles

Les cartes rouges face visible vont alors éliminer des combinaisons. Il peut y avoir par conséquent entre zéro et deux combinaisons éliminées. Elles ne seront alors pas utilisées pour le deuxième chapitre de Galipettes

Manche V – Le meilleur pour la fin

À ce moment de la partie, selon les manches, il peut donc y avoir entre trois et six combinaisons restantes sur la table. On laisse un petit temps de réflexion (qui permet déjà d’anticiper le prochain chapitre…), puis on compte 1, 2, 3, et on indique alors la combinaison que l’on veut faire à / avec l’autre personne. Ce que JE désire TE faire

Si les deux choisissent la même combinaison, ce n’est pas un problème, ça sera chacune ou chacun son tour. Les combinaisons non-choisies le seront peut-être pour une prochaine fois ?

Chapitre deux

On prend la ou les deux combinaisons retenues, et on passe maintenant à la suite, au deuxième chapitre. La réalisation… À jou(i)er en vrai

Les cartes n’indiquent pas d’endroit spécifique du corps. C’est à choix du couple. Et elles sont suffisamment génériques pour laisser le couple les interpréter comme il le désire

➡️ Vous pouvez télécharger les règles de Galipettes en PDF ici

➡️ Vous pouvez télécharger les cartes de Galipettes en PDF ici

Galipettes, le tout premier jeu en print & play. Et je souligne le mot « play ». Et oui, les couples qui jouent ensemble, restent ensemble. C’est clairement le cas ici avec Galipettes !

Et si le jeu connaît un certain succès, nous avons déjà quelques idées pour une suite, une extension. Avec de nouvelles cartes et une troisième couleur qui pourrait faire son apparition

Bonne partie !

6 responses to Confinement : Galipettes, un petit jeu de cartes coquin à imprimer chez soi pour booster sa libido et pimenter sa vie de couple

  1. Didier says:

    je ne comprends pas la carte « 1 »
    Il faudrait une 3ème couleur avec les parties du corps
    Je dis ça, je dis rien…

    • Gus says:

      Pour la 3e couleur nous avons une autre idée. Merci Didier pour votre proposition

      Pour la carte « 1 » c’est à choix du couple. « 1 », mais quoi

    • Gus says:

      Merci pour votre question Olivier, plus pertinente qu’elle n’en a l’air. Avant le confinement, on aurait pu imaginer y jouer à plus qu’à deux. Pourquoi pas. Plus on est fous, tout ça

      Là, avec les restrictions de réunions, ça va devenir compliqué de jouer à Galipettes à plus qu’à deux. Ou alors à coloc très, très ouverte d’esprit 😉

A vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.