Au 18e, 19e aussi on jouait déjà beaucoup aux jeux de société

Temps de lecture: 1 minute

Si le jeu de société moderne connaît aujourd’hui un boom historique, avec des chiffres d’affaire, des nombres de sorties et un public en incroyable augmentation chaque année, un ouvrage vient de recenser 50 jeux de plateau datant du 18 & 19e siècles qui prouve qu’on jouait déjà beaucoup il y a plusieurs siècles

Et que ces jeux comportaient souvent des messages moralisateurs et impérialistes. Le jeu devenait alors éducatif pour les jeunes têtes blondes européennes. Du Serious-Game avant l’heure

Baladez-vous à travers ces quelques plateaux et vous constaterez qu’il s’agit surtout de multiples déclinaisons du jeu de l’oie. On lance un dé, on déplace son pion et on atterrit sur des cases plus ou moins favorables

Pourquoi une oie, d’ailleurs? Un symbole chrétien d’accomplissement spirituel. Mais également, en Italie, comme symbole de chance. Peut-être lié à l’épisode historique des oies du Capitole

Deux-trois-quatre siècles plus tard, même si on continue d’utiliser des plateaux, des dés, des pions, on peut apprécier tout le chemin parcouru

Le livre qui présente ces 50 jeux de plateau

2 Comments

  1. Magnifiques illustrations, certaines qu’on imagine presque utilisées telles qu’elles pour des jeux actuels, décalage qui ferait tout le sel de la chose. Dans ces images, seulement trois datent d’avant le XIXe, il y en a de plus anciennes dans le livre ?

  2. Splendides images, en effet ! Toutefois, il n’y avait pas que le jeu de l’oie pour se divertir dans les siècles précédents. Si le hasard tenait une place essentielle – nos ancêtres raffolaient des dés et des jeux de carte -, il y avait également des jeux d’adresse – jeu de paume, mail, etc. – et d’autres jeux de plateau comme le célèbre tric-trac. Il existait aussi toute une industrie du jeu avec un versant économique déjà important à l’époque, sans oublier tout l’aspect moraliste autour du « vice » de jouer, condamné par les théologiens. Bref, d’un point de vue diachronique, c’est aussi passionnant d’observer l’évolution historique de notre loisir favori ! (Je suis historien, j’ai donc tendance à m’enflammer rapidement de ce point de vue.)

    Si l’histoire du jeu de société vous intéresse, je peux vous d’ailleurs recommander le bon ouvrage d’Elisabeth Belmas, « Jouer autrefois. Essai sur le jeu dans la France moderne (XVIe-XVIIIe siècles) ». Il se focalise uniquement sur l’époque moderne, et est parfois un peu trop parisiano-centré – classique chez les Français -, mais il est fort instructif et comporte de nombreuses planches d’illustrations qui montrent le jeu de société d’autrefois, souvent tirées de l’Encyclopédie.

A vous de jouer! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.