Betrayal. Le manor-crawler mal-aimé des Français

Betrayal at the House on the Hill est sorti en 2004 chez Avalon Hill / Hasbro aux US, avec une seconde édition revampée (mais à peine) en 2013, puis une extension (enfin une salle de bain!) en octobre 2016

Et demain vendredi 6 octobre 2017, c’est Betrayal at Baldur’s Gate qui sort, un stand-alone slash spin-off de Betrayal dans l’univers de DnD

Mais aucune VF n’est JAMAIS sortie depuis 2004. Aucune. Jamais. Snif

Souriez. Ça ne va pas durer

Dans Betrayal at the House on the Hill, les joueurs commencent, soudés, et partent explorer tous ensemble un manoir hanté qui se construit peu à peu devant eux. Des pièces, trois étages, des événements, des objets

Plutôt banal, un manor-crawler à la Demeures de l’Épouvante

Et là, c’est le drame

On ne sait pas comment gagner ou ce qu’on fait exactement là. On se balade. C’est tout. Promenade du dimanche après-midi dans un manoir hanté. C’est d’ailleurs aussi souvent ce que je fais le dimanche avec mes enfants. Pas vous?

Et puis soudain, c’est le drame

L’un des personnages se révèle être le traître de l’équipe et décide de buter tout le monde. Comment, et surtout pourquoi est-il si méchant?

En réalité, c’est surprise

Le traître ne le savait pas dès le départ

Chaque fois qu’on tire une tuile avec un symbole « présage » sur une pièce, on lance 6 dés. Et si le résultat est inférieur au total de présages présents, les ennuis commencent. Selon la pièce qui a engendré le jet fatidique qu’on croise dans un tableau spécifique, ce qui détermine alors le scénario. On apprend alors qui devient le traître. On lit alors les instructions, les objectifs et comment remporter la partie. Chaque faction le fait en secret dans son coin, chanmé et survivants, avec leur carnet spécifique

Le jeu de base, première (2004) et seconde édition (2013), propose 50 scénarios. Avec l’extension de 2016, 12 ans plus tard quand même, excellente, dont les scénarios ont été écrits par des personnalités connues dans le monde du jeu, Mike Selinker, Zoë Quinn, Rob Daviau, on en rajoute encore 50 nouveaux

Donc une très très forte rejouabilité. 100 différentes parties quand même

Et alors, c’est bien?

Oui, terriblement

C’est surtout surprenant, avec le rebondissement du joueur qui devient le traître

Le jeu est découpé en deux phases. La première, la balade champêtre, pendant laquelle on se regarde en chien de faïence main dans la main, puis la deuxième à couteaux tirés, asymétrique, belliqueuse

J’ai le jeu depuis sa sortie en 2004, et toutes nos parties ont toujours été surprenantes, épiques

Mais jamais, jamais de sortie en VF, et ça c’est vraiment, vraiment dommage

D’autant que si un éditeur francophone se lançait dans l’aventure, il pourrait peut-être mettre un peu d’ordre dans le matos et proposer un upgrade nécessaire. La boîte n’est juste qu’un gros fouillis indigeste de centaines de mini-jetons en carton pour représenter les différentes créatures, objets, éléments qui apparaissent lors des scénarios

Et demain vendredi 6 octobre, c’est la sortie du spin-off

Baldur? Mi-molle?

Baldur’s Gate, c’est cette ville bien connue des joueurs de DnD, mais également des joueurs de jeux vidéo puisqu’une adaptation est sortie en 1999 avec une version remaniée en 2012. Du donjon-crawling, mais pas que

Cette adaptation de Betrayal réinvente le jeu sans le réinventer. Mêmes mécaniques, trahison, tuiles, etc, mais tout a été repensé pour l’adapter en heroic-fantasy. Nouvelles tuiles, nouveaux persos, et bien sûr, nouveaux scénarios

Maintenant que la VF du jdr est aux mains de BBE, ils pourraient aussi signer la VF du jeu de plateau. Bien que les jeux de plateau ne soient pas vraiment leur rayon

Et pourquoi est-ce que les Space Cowboys ne se saisiraient pas de l’affaire? Eux qui affectionnent tout particulièrement les jeux hors-norme et narratifs (Sherlock, Time Stories)? Asmo pourrait dealer avec Hasbro, non? Depuis le rapprochement des deux mastodontes en 2016 avec la distribution du Magic d’Hasbro en France, tout est possible

Imaginez plutôt. Betrayal chez les Space Cowboys. Enfin un vrai thermo pratique. Des scénarios écrits par de vrais auteurs francophones. Une refonte graphique de certaines tuiles

Bref. Croisons les doigts, les orteils

Une adaption VF que vous attendez depuis des années? Vous avez déjà joué à Betrayal? Vous avez aimé?

 

 

7 Comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s