Star Wars, 30 ans plus tard. FFG vers l’infini et au-delà

Laissez-moi vous raconter une petite histoire. C’était un mercredi après-midi. J’étais au lycée. Nous étions en 1990. Un ami m’avait invité avec des potes pour faire un JDR, sans nous annoncer l’univers au préalable. Surprise

Et quelle surprise qand le MJ se mit à dérouler l’écran! Ca remonte à loin, mais je me souviens encore d’une double émotion qui m’a saisit: surprise et joie. L’écran montrait Luke, Leia, des X-Wings. Nous allions donc jouer à Star Wars. Un système simple huilé aux dés 6 pour des parties épiques et frénétiques

Nous voici 2017. Un bond en avant

FFG vient d’annoncer une nouvelle nouvelle nouvelle sortie pour la fin de l’année 2017

Le reboot du JDR Star Wars. Celui sorti en… 1987 chez West End Games. La version culte et pulp, celle que j’ai pu découvrir ce fameux mercredi après-midi

Puisque sorti en 1987, ce livre n’inclut que les trois premiers épisodes de la saga. Pas de Jar-Jar Bings donc, dommage…

FFG, en plus d’éditer la version modernisée de Star Wars en JDR, se fait plaisir en rééditant cette version pour fêter les 30 ans du jeu. Sans aucun changement, ou à peine, juste un avant propos signé par Pablo Hidalgo, un membre du staff Lucasfilm

FFG n’a pas annoncé vouloir relancer TOUTE la gamme, très très riche. Pour l’instant, il s’agit juste du livre de base et du livre de référence

Qu’est-ce que cette annonce vous fait? Vous y aviez aussi joué à cette version dans les année 90?

6 Comments

  1. J’ai d’excellents souvenirs des parties de Star Wars et absolument aucun du système de jeux ! Cela me prouve une fois encore que ce qui comptait pour moi était les histoires que l’on se racontaient 🙂
    Il semble que je l’ai acheté à l’époque mais je ne me souviens pas avoir maitrisé de parties (encore une bizarrerie). Je l’ai ressorti des cartons il y a quelques mois pour le donner à mon fils de 9 ans, fan de Star Wars. Pour l’instant il se contente de le lire un peu et surtout de regarder les photos, schémas et dessins… Peut-être qu’un jour il voudra essayer ce jeu bizarre (il faut être sioux pour les amener au JdR).

    1. Souvenirs en effet, période pré ado. Pour moi c’est l’inverse : le système de jeu D6 était super: fluide et simple.
      Peu de parties à mon actif et je n’en garde pas de grands souvenirs (notre MJ était lui un vrai fan), avec des scénarios en demi teinte et surtout le sentiment de vivre dans l’ombre des héros de la saga.

      Par contre je me rappel avoir acheter le jeu de plateau Star Wars : star warriors, l’ancêtre de X-WING.

  2. D’excellents souvenirs mais pas que des souvenirs!

    J’ai encore les bouquins et j’y ai fait jouer mes ados. Ils ont adorés. Au point de se l’approprier et de masteriser des parties à des copains pendant les vacances!
    Des ados de 2017 délaissant leurs téléphones portables et leurs jeux vidéos hyperréalistes pour aller faire du jeu de rôle des années 80, si ça c’est pas un gage de qualité!

    Le système de jeu est super simple, laissant la part belle au role-play et à l’imagination!

    Pour moi ce sont de très bons souvenirs et aussi de belles parties à venir!

    Et ce qui m’intéresse, pour répondre au commentaire de Roberto, c’est justement le fait de pouvoir jouer, non pas des héros, mais tous ces gars anonymes qui font vivre la rébellion au jour le jour. Des types qui sont sans doute arrivés là plus par hasard que par destin! Le joueur de cartes qui a arnaqué la mauvaise personne et est désormais obligé de fuir les troupes de l’Empire, l’étudiant extraterrestre (sic) de la Force intéressé du point de vue de la recherche, le jedi raté (Ah! Le jedi raté!), l’ancien capitaine de vaisseau impérial, dégoûté de ce qu’est devenu l’Empire de nos jours!
    Bref, un peu ce que sont Luke et Han au début des films: des types de rien du tout mais avec de grands rêves!.
    Après, au joueur d’en faire des héros au fil des aventures!

    Amusant de voir qu’ils vont le ressortir tel quel! Je ne peux que le conseiller si vous ne le connaissez pas déjà!

  3. J’avais tellement aimé à son époque (cela changeait de AD&D) J’en ai gardé une belle collection.

    Tout était bien pensé tant pour les fans de SW (ou on y trouvait bcp d’informations inédites, ainsi que quelques scénarios en marge de l’histoire des films) ainsi que pour les joueurs occasionnels voulant juste faire du JdR dans l’univers space opéra.

    Le seul bémol serait la création d’un personnage Jedi que je trouvais un poil confuse, et au premiers niveaux vraiment pas digne d’intérêt.

    Sinon, un jdr ou la complémentarité et l’intéraction entre joueurs est plebiscitée

Laisser un commentaire