Envie de jouer plus? Toutes les astuces qu’il vous faut

Comme chaque début d’année, tous les joueurs que nous sommes prenons la résolution de jouer plus. Mais comment y arriver? Voici quelques astuces pour ne rater aucune opportunité de jouer. Et de s’en créer encore plus.

Libérez-vous

La télévision vole un temps fou à nos vies. Actu, sport, films… Et en plein nouvel âge d’or des séries, GoT, TWD, Santa Clarita Diet, et la possibilité de voir TOUS les épisodes d’une saison en une fois, ce qui n’arrange vraiment rien.

Nous passons beaucoup, beaucoup (trop) de temps devant la télévision. Ou YouTube en 2017, c’est selon. Une addiction. Pas loin.

w704

A ce sujet, je vous laisse (re)lire le percutant poème de Roald Dahl à ce sujet.

Television – Poem by Roald Dahl

The most important thing we’ve learned,
So far as children are concerned,
Is never, NEVER, NEVER let
Them near your television set —
Or better still, just don’t install
The idiotic thing at all.
In almost every house we’ve been,
We’ve watched them gaping at the screen.
They loll and slop and lounge about,
And stare until their eyes pop out.
(Last week in someone’s place we saw
A dozen eyeballs on the floor.)
They sit and stare and stare and sit
Until they’re hypnotised by it,
Until they’re absolutely drunk
With all that shocking ghastly junk.
Oh yes, we know it keeps them still,
They don’t climb out the window sill,
They never fight or kick or punch,
They leave you free to cook the lunch
And wash the dishes in the sink —
But did you ever stop to think,
To wonder just exactly what
This does to your beloved tot?
IT ROTS THE SENSE IN THE HEAD!
IT KILLS IMAGINATION DEAD!
IT CLOGS AND CLUTTERS UP THE MIND!
IT MAKES A CHILD SO DULL AND BLIND
HE CAN NO LONGER UNDERSTAND
A FANTASY, A FAIRYLAND!
HIS BRAIN BECOMES AS SOFT AS CHEESE!
HIS POWERS OF THINKING RUST AND FREEZE!
HE CANNOT THINK — HE ONLY SEES!
‘All right!’ you’ll cry. ‘All right!’ you’ll say,
‘But if we take the set away,
What shall we do to entertain
Our darling children? Please explain!’
We’ll answer this by asking you,
‘What used the darling ones to do?
‘How used they keep themselves contented
Before this monster was invented?’
Have you forgotten? Don’t you know?
We’ll say it very loud and slow:
THEY … USED … TO … READ! They’d READ and READ,
AND READ and READ, and then proceed
To READ some more. Great Scott! Gadzooks!
One half their lives was reading books!
The nursery shelves held books galore!
Books cluttered up the nursery floor!
And in the bedroom, by the bed,
More books were waiting to be read!
Such wondrous, fine, fantastic tales
Of dragons, gypsies, queens, and whales
And treasure isles, and distant shores
Where smugglers rowed with muffled oars,
And pirates wearing purple pants,
And sailing ships and elephants,
And cannibals crouching ’round the pot,
Stirring away at something hot.
(It smells so good, what can it be?
Good gracious, it’s Penelope.)
The younger ones had Beatrix Potter
With Mr. Tod, the dirty rotter,
And Squirrel Nutkin, Pigling Bland,
And Mrs. Tiggy-Winkle and-
Just How The Camel Got His Hump,
And How the Monkey Lost His Rump,
And Mr. Toad, and bless my soul,
There’s Mr. Rat and Mr. Mole-
Oh, books, what books they used to know,
Those children living long ago!
So please, oh please, we beg, we pray,
Go throw your TV set away,
And in its place you can install
A lovely bookshelf on the wall.
Then fill the shelves with lots of books,
Ignoring all the dirty looks,
The screams and yells, the bites and kicks,
And children hitting you with sticks-
Fear not, because we promise you
That, in about a week or two
Of having nothing else to do,
They’ll now begin to feel the need
Of having something to read.
And once they start — oh boy, oh boy!
You watch the slowly growing joy
That fills their hearts. They’ll grow so keen
They’ll wonder what they’d ever seen
In that ridiculous machine,
That nauseating, foul, unclean,
Repulsive television screen!
And later, each and every kid
Will love you more for what you did.

Roald Dahl

Ou si vous préférez la version lue et animée

Si vous ne lisez pas l’anglais, en gros, ça dit: fuck la télé! Et évitez de coller vos enfants devant. Faites-les lire plutôt. Ou faites-les jouer. Mais pas aux jeux vidéo.

Mais le problème du poste de télévision, c’est qu’il est là. Bien au chaud, trônant comme un roi au milieu du salon, la pièce de vie (living-room). Fatigués, il faut le soir une sacrée volonté pour ne pas s’affaler devant.

Diminuer le temps passé devant la télé, c’est l’augmenter. Pour faire quoi? Lire. Courir. Discuter. Sortir. Aimer. Et jouer, bien sûr.

Voici quelques moyens faciles pour gagner plus de temps:

virer son abonnement au bouquet de chaînes (=économie)

inviter plus souvent des amis à la maison (=on regarde moins la télé entre amis)

devenir de plus en plus sélectifs sur les séries, films. Et ne garder que les meilleurs

dégager son poste et le remplacer par une ludothèque

Organisez

Disposer d’une consistante ludothèque vous aidera à jouer plus. Le fait d’avoir tous ses jeux en une seule place permet de les voir, d’avoir envie de les prendre, de ne pas perdre de temps à les chercher un peu partout.

Et pourquoi ne pas envisager un rangement, une organisation, une apparence originale et créative? Pourquoi des étagères Ikea? On pourrait s’amuser à imaginer un classement insolite: par quantité de sourires décrochés, par poids, par nombre de fois joués…

La libraire de Yangzhou Zhangshuge en Chine. Ca vous inspire de vous créer une ludothèque pareille?
La libraire de Yangzhou Zhangshuge en Chine. Ca vous inspire pour vous créer une ludothèque originale et chatoyante?

Engagez-vous

C’est prouvé, c’est ce qu’on appelle l’effet de consistance. Le fait de se dire qu’on a pris une décision va nous pousser à nous y tenir. Clamez haut et fort sur les réseaux sociaux vos ambitions de nombre de parties à jouer cette semaine, ce mois, cette année. Notez ça sur un calepin ou sur Evernote. Vous aurez alors envie d’être consistants et de suivre vos décisions.

Réduisez votre Infobésité

Aujourd’hui, ce n’est pas qu’il y a trop de jeux, c’est qu’on passe beaucoup trop de temps à suivre et décortiquer les sorties. Quels sont les jeux qui semblent bons, passionnants ou médiocres? Du coup, on passe beaucoup, beaucoup (trop) de temps à consulter l’info. Peut-être même plus qu’à jouer. Et c’est prouvé par des psy, quand on surfe on perd toute notion du temps.

Pour jouer plus, passez moins de temps à consulter l’info, et plus à jouer. Prenez vos distances de TT, de BGG, de LX, même de nous (si si). Aujourd’hui, nous sommes tous confrontés à de « l’infobésité. » Dans l’histoire de l’humanité, la communication, l’information n’ont jamais été aussi pléthoriques. C’est chronophage au possible.

Nous sommes plus informés que jamais. Mais, sommes-nous plus heureux?

Jouez plus souvent au même jeu

Le zapping ludique nous guette tous. Avec tant de jeux qui sortent chaque mois, chaque année (près de 4’000 en 2016), la tentation est grande de pratiquer du « zapping ludique ». Une partie et puis c’est tout. Pour ne pas perdre de temps sur le même jeu, ce qui pourrait empêcher de « découvrir en rond ».

Changer de jeu à chaque fois ne vous permet évidemment pas de le découvrir dans son intégralité. Si un jeu se révèle après une partie, c’est qu’il y a un problème quelque part. Mais surtout, il faut à nouveau lire des règles de jeu, ce qui prend une poignée d’heures. Heures passées à étudier des règles et non à jouer. L’avantage de rejouer au même jeu, c’est qu’on n’a pas besoin de perdre ce temps d’apprentissage.

Essayez de jouer plus souvent au même jeu. Mettez-vous au défi de ne pas essayer un autre jeu avant d’avoir joué au moins 5 fois au même.

Constituez-vous une équipe de joueurs

Pouvoir compter sur un solide groupe d’amis, de collègues de boulot vous permettra de jouer plus souvent. Toute la difficulté réside dans le fait de trouver des gens. Il y a quelques trucs et astuces, mais ce n’est pas facile. D’autant que les joueurs réguliers, ça va, ça vient, entre déménagements, famille, disponibilité, ce n’est pas facile de garder le même groupe de joueurs pendant plusieurs années.

Un joueur disparaît de l’autre côté de la planète? Trouvez-lui une remplaçante. La nouvelle personne ne sera jamais capable de remplacer. Elle sera différente. Elle aimera d’autres types de jeux. Elle sera plus ou moins sympathique. Mais faites-lui de la place. Une nouvelle place. Sa place.

Et quels sont les joueurs les plus proches de soi? Sa famille, bien sûr. « Contaminez »-la avec votre passion.Ils vous contaminent déjà avec leur bactérie et autre gastro, alors pourquoi ne pas leur rendre la pareil avec des jeux de plateau? Faites-leur découvrir les pépites ludiques. A vos grands-parents pour leur changer du Scrabble ou du Bridge. A votre beau-frère, même s’il préfère la Champion’s League et les gros cubes à vos petits cubes. A vos enfants, bien sûr. C’est d’ailleurs bien pour ça qu’on en fait, non? J’ai raison ou j’ai raison? A votre partenaire de vie, aussi. Les couples qui jouent ensemble, restent ensemble, vous le savez, depuis le temps.

Et mutualisez. Pourquoi seriez-vous la seule à dépenser de l’argent pour acheter des jeux? Organisez-vous pour vous créer une ludothèque commune. Chacun met 5-10 euros par mois pour acheter des jeux en commun. Ou chacun achète différents jeux, et tout le monde en fait profiter aux autres.

Ritualisez

Se créer un rituel vous « obligera » à jouer. C’est l’effet de consistance, encore une fois. Un soir par semaine, ne faites que ça. Chaque semaine. Trouvez un cercle de jeu autour de vous, un bar à jeux, une assoc, ou jouez avec vos amis, en famille. Toujours le même jour.

Cela ne veut évidemment pas dire que vous ne jouerez pas les autres jours. Mais qu’au moins une fois par semaine, le même soir, vous serez sûrs de pouvoir vous retrouver autour d’un plateau.

Jouez. Partout.

Vous faut-il toujours une table, un cadre propice? Pour jouer plus, l’une des astuces réside à jouer plus partout. Emmenez toujours un petit jeu avec vous. Dans votre sac à main, besace, sac à dos, poche de votre pantalon cargo si vous vivez encore dans les années 90 😝.

Au resto, dans le train, chez des amis, sortez-les, et hop, vous venez de vous créer une nouvelle occasion de jouer plus.

Et vous, quels sont vos trucs et astuces pour jouer plus?

8 réflexions au sujet de « Envie de jouer plus? Toutes les astuces qu’il vous faut »

  1. Pas de télé depuis plus 10 ans 🙂
    Pour jouer plus je cree des moments dédiés, soirée jeux reguliere, j amene des boites au boulot, constituant un groupe au boulot… Et je diversifie ma ludo pour avoir tout type de choix et toujours avoir un jeu a jouer en un temps donné.
    La télé m’est devenue insupportable par excès étant jeune. L’interaction du jeu de plateau et vidéos l’a terriblement supplanté.
    Jouer c’est partager, Partager c’est vivre
    Jouer c’est découvrir, Découvrir c’est vivre

    Je consomme l’information en pause au travail. Jamais a la maison.
    Vive le jeu ^^

    Aimé par 2 people

  2. Un moyen va bientôt arriver pour permettre de jouer plus et de se créer un cercle de joueur.
    J’ai nommé Coludik, vous connaissez ? C’est encore en phase de développement mais les idées de bases et fonctionnement général sont là.
    Le site permettra la mise en ligne d’annonce de Co-achat de jeux et les joueurs pourront se retrouver pour l’acheter, l’essayer et discuter.
    Essayer plus de jeux sans se ruiner.

    Aimé par 1 personne

  3. Article excellent, comme pour tout il faut se donner un objectif et puis s’y tenir ! Comme the goodthebadandthemeeple, pas eu de télé pendant 8 ans ! On s’en débarrasse beaucoup plus facilement qu’on ne le croit. J’avoue qu’elle est réapparue il y a un an mais uniquement pour mater des séries, les programmes TV sont toujours aussi insupportables et médiocres pour la majorité d’entre eux (désolé pas de diplomatie sur ce coup). Durant cette période, quelques étagères de jeux de plateau ont fait leur apparition, et cela est nettement plus prolifique pour mon temps de cerveau disponible 🙂 Je lis, je réfléchis et j’interagis : l’antithèse de la télévision !

    Quant au trucs et astuces pour jouer plus, et bien quelques petites boîtes dans les valises même au bout du monde, et même une dans la valise de cabine ou le sac à dos lorsqu’il faut poireauter à l’aéroport ou dans une gare. Summoner Wars avec son tapis textile et quelques decks est le compagnon idéal à titre d’exemple !
    Offrir pour un anniversaire un jeu de plateau aussi à des personnes qui ne jouent pas ou au traditionnel monopoly et consorts, ok ce n’est pas désintéressé mais ça m’a permis d’amener quelques personnes à découvrir et apprécier le monde des jeux de plateau 🙂 Pour débuter et attirer le chaland : Mister Jack pour un couple et Small Wolrd pour une famille.
    Et le plus dur, passez moins de temps sur internet à baver sur tous les jeux qui sortent alors que nous avons encore à l’appart une petite dizaine de boîtes qui n’ont pas encore été ouvertes … Mais ça j’avoue je suis encore faible de ce côté là 🙂 🙂 🙂

    J'aime

  4. Pour jouer plus aux jeux de société, jouez aussi au boulot !

    On était 2 mordus de jeux. On a mis en place un rituel le mercredi midi.
    Et on a joué qu’à des jeux à deux.
    Ca se passe à la caféteria. Et comme y a du passage, ça à commencer à bien se savoir 🙂
    – « oh vous jouez à quoi ? »
    – « 7 wonders duel, mais si tu reviens la semaine prochaine, on peut se faire un jeu à 3 »
    – « banco »

    et on a enrôlé : d’abord, à 3 puis 4 … jusqu’à 8. Sur quelques mois. Avec une équipe très régulière entre 4 et 5.
    Maintenant, on a ouvert un 2ième rituel le jeudi midi sur un 2ième site. Et on est autant.

    Du coup, avec mon collègue mordu du début, on s’est remis un rdv le lundi. Parce que les jeux à deux, c’est cool et que ce tête à tête nous manquer. Et puis on peut parler proto.

    La contamination ayant pris, chacun achète son petit jeu, qu’il veut faire découvrir aux autres. Mais avant de le présenter à tous aux rituels, on profite du mardi et du vendredi pour lire les règles et faire les parties de chauffe 🙂

    Et tout le monde est content. Et tout le monde travaille bien mieux et détendus 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s