Essen 2016. Les chiffres

numbers-wallpaper-47136-48652-hd-wallpapers

Essen 2016, un record.

En surface, en nombre d’éditeurs, mais surtout en nombre de sorties. Essen 2016 atteint des sommets. Vivement 2017.

Comme chaque année depuis 1799, nous publions quelques chiffres (hallucinants) sur le plus gros salon du jeu au monde. Essen. Qui aura lieu cette année du jeudi 13 au dimanche 16 octobre (et du 26.10.2017 au 29.10.2017).

1’363

1’363 jeux annoncés (pour l’instant). C’est le tout dernier chiffre (lundi 26.9 à 11h13 de l’après-midi, heure de Genève, rive droite.) officiel. 1’098 en 2015. 20% de plus. Clairement un record historique ! 1’363.

1’363. Non mais vous êtes sérieux là?

Mais si on veut être précis, dans les faits, c’est moins que ça. Sur ces 1’363, certains sont inscrits à double, si l’éditeur et son distributeur sont présents les deux (le cas d’Asmodée Allemagne par exemple, qui présente les jeux de ses éditeurs distribués, éditeurs également annoncés).  Certaines rééditions sont également présentées. Et beaucoup de protos sont annoncés par les éditeurs. Donc en réalité, il y a quand même un peu moins de jeux. Mais quand même!

458

458 éditeurs présents. Pour 384 éditeurs en 2014. 20% de plus. Pareil que plus haut, un record! On parle souvent des rachats, des fusions. Mais années après années, le nombre d’éditeurs continue à augmenter. La preuve.

12%

53 éditeurs francophones (44 en 2015). Wallons, Suisses Romands, Québécois, Français. Soit environ 12% des éditeurs présents à Essen. Pas mal.

D’ailleurs, ils sont tous listés ici.

 38

38 nations représentées. Sur 197 reconnues par l’ONU depuis 2012. Soit environ 14% de la planète qui est représentée à Essen. 38 pays. C’est beaucoup. Et c’est peu. Et quid des 159 autres?

Évidemment, l’Allemagne, les USA et la France caracolent en tête de peloton en nombre d’éditeurs.

La liste complète:

Afrique du Sud

Allemagne

Angleterre

Autriche

Azerbaïdjan

Belgique

Brésil

Bulgarie

Canada

Chili

Chine

Colombie

Corée du Sud

Croatie

Danemark

Espagne

Estonie

Finlande

France

Grèce

Hongrie

Inde

Irlande

Israël

Italie

Japon

Lituanie

Macédoine

Maroc

Norvège

Pays-Bas

Pologne

Portugal

République Tchèque

Suède

Suisse

Taïwan

USA

A noter que cette année, plusieurs nouvelles nations seront présentes à Essen: l’Afrique du Sud (Pleasant Company Games), la Macédoine (Archona Games), le Chili (Aldebaran Games) et l’Azerbaïdjan (Fibonacci).

Tenez, on vous a concocté la carte de tous les pays présents à Essen.

carte-monde-essen

70’000 m²

Cette année, les halle 4 et 6 seront rajoutées aux 4 autres (1, 2, 3, 7). Pour une surface totale historique avoisinant les 70’000 m². Pour 63’000 m² en 2015, donc près de 10% supplémentaires.

70’000 m². Soit l’équivalent de 9 terrains de foot. Couverts de jeux et d’allées. 358 terrains de tennis. 56 bassins olympiques. Ok j’arrête là.

35h

35 heures d’ouverture (au public), entre jeudi 10h et dimanche 18h. Peut-être le seul chiffre qui n’a jamais changé depuis octobre 1683.

159h

Si vous deviez passer uniquement 7 minutes par jeu, juste pour écouter la présentation rapide mais sans y jouer, il vous faudrait 9’541 minutes. Donc 159 heures, i.e. 4,5 fois plus que les heures d’ouverture du salon. Vous voyez où je veux en venir… Juste. Impossible.

1,2 m²

L’année passée, ce ne sont pas moins de 160’000 visiteurs qui se sont baladés dans les allées. Si cette année la fréquentation est pareille, cela voudra dire que chaque jour, en moyenne, il y aura 40’000 visiteurs, donc la densité sera de 0,6 personne par mètre carré. Le même chiffre qu’en 2015.

Plus de monde, certes, mais sur une plus grande surface aussi.

Sachant toutefois que sur toute la surface, une bonne moitié est déjà physiquement occupée par les stands, tables, déco, etc, on doit donc plutôt compter sur une densité moyenne quotidienne de 1,2 personnes par mètre carré pendant 35 heures. Essayez, juste pour rire, de tenir à 2 sur un mètre carré. Pendant 35 heures.

17h

Si l’on comptabilise une surface de 35’000 mètres carrés utilisables (cf ci-dessus), et que la vitesse moyenne humaine est de 4 km/h, il faudra donc près de 8,75 de marche non-stop pour tout voir.

Sachant que la densité est approximativement de 1,2 personnes par mètre carré, on devrait plutôt ralentir la cadence en tout cas de moitié, ce qui signifie qu’il faudra environ 17h de marche pour tout voir. Sans s’arrêter. Sans pause-pipi ou pause-tofu. 17h. De marche. Sur 4 jours, ça fait un peu plus de 4h de marche. Ça va. Mais sans compter les allers-retours bien sûr.

1’600’000 euros

Le prix d’entrée pour les visiteurs varie entre 13 euros pour adulte (le prix a augmenté de 1.50 cette année) et 7 euros pour les enfants (6.50 en 2015), avec des pass pour toute la durée ainsi que des prix de groupes. Comptons donc une moyenne de 10 euros.

Multipliés par 160’000 personnes, ça donne un chiffre d’affaire d’entrées d’un million six cent mille euros, 1’600’000, soit au taux de change actuel, 1’760’000 CHF.

3’500’000 d’euros

Le prix minimum de location des stands pour les exposants est de 600 euros pour 10 mètres carré. Si on compte que les 2/3 de l’espace est occupé, le reste étant les allées, i.e. 46’000 mètres carré occupés, si l’on compte le prix minimum de location des stands, le chiffre d’affaire MINIMUM engrangé par les organisateurs est de 2’772’000 euros, soit 3’492’000 CHF.

Mais il s’agit ici du strict minimum, puisque les plus gros stands paient moins pour la surface mais en prennent plus. Et il faut encore rajouter à cela le prix de location des tables, des chaises, des séparations, du tapis, si les exposants ne les amènent pas eux-mêmes.

Ha oui et aussi pour tous les suppléments à la con: écrans sur le stand, wifi, entrées pour les éditeurs, ramassage des cartons, etc etc etc. Donc arrondissons à 3,5 millions d’euros de chiffre d’affaires rien qu’avec les éditeurs.

Mais au fond, ça coûte exactement combien pour un éditeur d’être présent à Essen?

5’100’000 euros

Le chiffre d’affaires final engrangé par les organisateurs pour Essen, entre les exposants et les entrées s’élèvent donc au minimum à 5’100’000 euros, soit un tout petit plus de 5,6 millions de francs suisses. Pas mal, pour 4 jours de manifestation. Plus d’un million d’euros/CHF par jour quand même! Sans compter la caf.

Ok il est temps que j’envisage sérieusement d’organiser mon propre Essen à moi dans mon jardin…

Évidemment, il ne s’agit que du CA, à cela il faut retrancher les salaires (agents de sécurité, d’accueil, de nettoyage), la location de la salle qui doit quand même coûter bonbon, la pub.

4 semaines

Si on prend une moyenne de 30 minutes pour lire et comprendre les règles d’un jeu, entre les plus courts, quelques minutes, et les plus longs, 1-2h, il faudrait 681 heures rien que pour lire les règles de tous les jeux présentés à Essen cette année. 681. Donc environ 28jours non-stop.

Exactement 4 semaines. Rien que pour lire les règles.

4 mois

Si on estime la durée moyenne d’un jeu à 60 minutes, entre les jeux les plus courts de 10-30 minutes et les plus longs de 2-3h, il faudrait 1’363 heures pour jouer à tous les jeux présentés à Essen, soit environ 56 jours non-stop, sans sommeil ni pause pipi.

Si on compte quand même 8h de dodo et 2h de repas par jour, on devrait plutôt compter 110 jours.

Quatre mois à jouer. On peut être payé pour faire ça? Je signe où?

1’440’000 litres

Et juste pour rigoler un brin: si chaque visiteur va rien qu’une fois aux toilettes par jour sur le salon, et que la moyenne d’eau utilisée pour tirer la chasse est de 9 litres, ça fait donc un million quatre cent quarante mille litres d’eau. 1’440’000 litres. Soit plus d’une demie-piscine olympique remplie d’eau. Rien que pour les toilettes.

Après tous ces chiffres, je sens que je vais aller me coucher moi…

10 réflexions au sujet de « Essen 2016. Les chiffres »

    1. J’ai compté pour 2015, passés 3’000. On verra pour 2016.

      Mais vu le record d’Essen, ça ne risque pas vraiment de diminuer.

      Ou si peut-être, si la grande majorité d’éditeurs concentrent leurs sorties à Essen, justement. Souvent le cas des petits éditeurs qui ne peuvent pas se permettre de sortir un jeu à un autre moment et passer inaperçu par manque de com/visi. Rdv en janvier 2017 pour les chiffres.

      J'aime

      1. 3.000 sorties pour 2015 mais est-ce 3.000 réelles nouveautés où c’est la toute première fois que ça sort ou alors on compte aussi les rééditions voir même un seul jeu mais dont on compte ses plusieurs éditions niveau langues ?

        J'aime

  1. Je vais finir par regretter le temps où le jeu de société était une lubie de simples passionnés et abandonnés des joies du marketing, avec des éditeurs souvent fans et artisans. La qualité n’était pas tjrs au rendez-vous, même si certains noms (Ravensburger par ex) soignaient leurs jeux. De plus, on était souvent pris pour des doux dingues restés en enfance (vous comprenez , ma bonne dame, les jeux, c’est pour les jeunes bambins)
    Maintenant, il y a tellement de sorties qu’on n’arrive plus à suivre, et encore moins à jouer, sauf si on exerce le métier de testeur de jeu, ce qui n’est hélas pas le cas de 99.99% des visiteurs de ce blog…
    Essen est devenu un GRAND temple de la consommation ludique, durant lequel certaines sociétés font des « coups ».

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour ces chiffres Gus, c’est chouette. A propos des sorties totales, il me semble aussi qu’un jeu traduit en x langues compte pour autant de « jeux », donc ça peut réduire pas mal à mon avis.
    D’autre part, étant moi même un petit éditeur (Triton Noir / V-Commandos), j’aurais plutôt tendance à éviter à tout prix de sortir un jeu sur un tel salon : il y en a tellement qu’on est noyé dans la masse, surtout si on n’a pas la force marketing/com/stand/etc… nécessaire pour attirer du monde. Bon, V-Commandos sera livré juste un peu après Essen aux Backers, donc de toute façon ça n’aurais pas marché au niveau dates, mais bon, c’est juste pour partager mes pensées 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s